AccueilAccueil  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Lately i've been searchin' for a darker place to hide ft Abel

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage

avatar





▫ Ancien métier : Propriétaire d'un petit bar dans downtown Kelowna.
▫ Occupation : Sbire de Seth et responsable du contrôle et de la surveillance des provisions.
▫ Statut civil : Célibataire. Elle a aimé passionnément et éperdument une fois, on ne l'y reprendra plus.
▫ Lieu de naissance : Kelowna



▫ Messages : 161
▫ Inscription : 23/10/2016
▫ Crédits : avengedinchains (ava)
▫ Célébrité : Natalie Dormer



MessageSujet: Lately i've been searchin' for a darker place to hide ft Abel   17.04.18 19:42

Lately i've been searchin' for a darker place to hide
  Abel & Vicky

 


Victoria limitait au minimum le nombre de fois où elle quittait l'enceinte protectrice et rassurante de l'aéroport. Les rares fois où elle le faisait, c'était presque toujours à la demande express de Seth. Presque oui, parce qu'aujourd'hui, les raisons étaient beaucoup plus personnelles. Pour une rare fois, elle prenait un risque, et ce, pour une futilité. Elle en était parfaitement consciente, mais elle n'avait pas pu s'empêcher de le faire. Elle avait d'ailleurs du mal à croire qu'elle le faisait d'ailleurs. Tout ça pour du chocolat, pour cette lueur qu'elle avait vu la veille dans le regard de sa sœur adorée lorsqu'elle lui avait remémorée des doux moments passés ensembles à s'empiffrer de chocolat chaud. La version qu'elle allait lui faire allait clairement être rudimentaire, mais elle allait lui en faire. Parce qu'elle voulait la voir heureuse, ne serait-ce que quelques minutes. Elle ne pourrait peut-être plus ressentir cette émotion à nouveau, mais Esther avait encore cette étincelle de vie... Elle devait veiller à ce qu'elle ne s'éteigne jamais.Elle avait quitté l'aéroport depuis une trentaine de minutes déjà, s'approchant avec prudence des maisons qu'elle croisait, prenant le temps d'observer chacune d'entre elle avant de décider si elle y entrait ou non. Son intuition la guidait, sa main demeurant toutefois par prudence près de son katana, une magnifique arme dont elle n'avait qu'une maîtrise des plus rudimentaire, mais qui heureusement avait déjà prouvée son efficacité. Elle comptait faire confiance à cette même intuition pour trouver cette confiserie qui donnerait un sourire à sa soeur et avec chance, elle ne lui ferait pas défaut.

Tout allait bien, sans doute trop bien, du moins jusqu'à ce qu'elle ne s'immobilise, le coeur ratant plusieurs battements alors qu'elle atteignait un autre petit rond point résidentiel. Sur le coup, elle aurait pu jurer que sa mémoire lui jouait des tour, que la fatigue lui donnait une hallucination ou qu'elle se trouvait dans un mauvais rêve. Elle espérait que ce ne soit que ça, mais alors qu'elle approchait de lui, la réalité la rattrapait de plein fouet. Il semblait là et bien qu'elle se répétait le contraire jusqu'à y croire, elle n'était pas prête. Le regard d'Abel se levait vers elle, remarquant sa présence alors qu'elle avançait. Elle n'allait pas lui faire le plaisir de tourner les talons et s'éloigner. « Abel..» Elle avait songé s'éloigner et faire comme si elle ne le connaissait pas, pourtant elle n'avait pu s'y résoudre. « Tu sembles bien te porter.. » Nouvelle constatation froide et distante même si au fond, elle était rassurée de voir qu'il était toujours vivant malgré qu'elle n'en ait jamais douté. Elle se doutait toutefois que la surprise devait être présente dans le cas inverse, sans doute l'imaginait-il morte depuis longtemps comme l'être impuissant qu'elle était à ses yeux. Devait-elle continuer sa route ? Peut-être...

_________________
the scars of your love
leave me breathless
i  can't help feeling we could have had it all
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar





▫ Ancien métier : Ingénieur en construction.
▫ Occupation : Responsable des installations à Highgate.
▫ Statut civil : Célibataire.


▫ Messages : 78
▫ Inscription : 16/04/2018
▫ Crédits : sandy
▫ Célébrité : jon bernthal.



MessageSujet: Re: Lately i've been searchin' for a darker place to hide ft Abel   17.04.18 21:02

Lately i've been searchin' for a darker place to hide
   Vicky & Abel

   



C'était plutôt rare les fois qu'Abel sortait à l'extérieur des murs qu'il avait grandement aidé à construire. Ce n'était pas parce qu'il avait peur de ce qu'il y avait dehors - peut-être un peu quand même -, mais disons que le brun ne prenait pas de risque inutile. À chaque fois qu'une personne sortait, il y avait toujours des risques qu'elle ne revienne jamais. Que ce soit à cause d'un virulent ou encore à cause d'une personne malfaisante. Certaines personnes étaient devenues dingues et il y avait de quoi à l'être avec tout ce bordel. Et puis de toute façon, Abel était beaucoup plus utile à Highgate qu'à l'extérieur. Cependant, l'ingénieur avait une bonne raison de sortir de la communauté. Il n'allait tout de même pas partir pour une raison bidon. Abel voulait augmenter le stock d'outil pour améliorer la qualité de son travail et également trouver d'autres ressources bon marché qu'il pourrait lui être utile dans ses constructions. Prenant toutes les choses dont il avait besoin comme sa carte de la ville et sa gourde remplie d'eau, le brun n'avait tout de même pas oublié de s'amener une arme pour se défendre. On ne sait jamais et l'occasion allait sans doute se présenter. Seul un abruti n'apporterait pas d'arme avec lui. Bien qu'il commençait à savoir bien manier sa hache à la longue, il y avait toujours du progrès à faire, mais pour l'instant l'ingénieur s'en sortait toujours bien.

Abel n'avait pas besoin d'aller très loin de Highgate pour trouver ce qu'il voulait. C'était pour cette raison qu'il avait décidée d'y aller seul et également en plein jour, c'était plus sûr. Il n'allait pas non plus aller en plein centre-ville. Le trentenaire n'était pas si bête que cela quand même. Les risques de danger seraient plus élevés là-bas. Non, il allait plutôt faire les beaux quartiers pour s'approvisionner en matière de meilleurs outils. Les grosses demeures avaient toujours de beaux garages remplis de ce genre de babioles. En effet, depuis le début de la contamination, plusieurs maisons avaient déjà été vidés par des survivants, mais il devait sans doute en rester tout de même qui n'avait pas été visité encore. Alors qu'il marchait dans les rues résidentielles en étant toujours sur ses gardes, Abel vérifiait l'état des maisons et écoutait aux portes. Pour voir si les maisons étaient réellement vide ... De plus, l'ingénieur regardait par les fenêtres pour voir l'état des maisons. Si cela semblait vide, c'était sans doute parce que des personnes étaient passées par là. Inspectant deux garages sans embrouilles, Abel avait réussi qu'à trouver quelques clous et vis sans vraiment trouver ce qu'il voulait réellement. Au moins, s'il devait revenir qu'avec cela, il n'aura pas fait cette expédition pour rien.

Alors qu'il était à un nouveau petit rond point d'un quartier résidentiel, une silhouette se dessinait à plusieurs mètres de lui. Par sa démarche, cela semblait être quelqu'un qui n'était pas contaminé. Était-ce réellement rassurant ? Cela dépendait ... De plus, cela semblait être une femme à cause de la longue chevelure et également à cause des formes. Se rapprochant tout doucement vers cette personne en tenant bien son arme entre ses mains, il était prêt à toute éventualité. Enfin, presque toute ... Une fois assez près, Abel reconnut tout de suite cette femme. C'était Victoria ... Elle était encore en vie! Pas qu'il avait douté de sa survie, mais plutôt qu'il était surpris de la voir ici et maintenant. Complètement immobile et figé sur place en voyant le visage de son ancienne fiancée, Abel ne savait pas du tout comment réagir. S'il était heureux de la revoir ? Certainement, mais d'un autre côté ... Ils ne s'étaient pas laissés en très bon terme. La revoir, cela lui faisait mal. Comme s'il était poignardé en plein coeur. Non seulement à cause du comment qu'il lui avait parlé la dernière fois, mais également parce qu'en revoyant Vicky, cela lui faisait rappeler des souvenirs de leur fils ...  C’était vraiment douloureux pour Abel. Bien que la blonde semblait toute aussi surprise que lui de le revoir, elle s’adressait à lui d’un ton qui faisait froid dans le dos … En même temps, l’ingénieur ne s’attendait pas à avoir un câlin, loin de là. « Toi aussi … » Souffla-t-il tout simplement en guise de remarque à ce qu’elle venait de dire alors que le brun ne perdit pas des yeux Victoria. À première vue, elle allait bien. Elle n’était pas blessée ni rien. C’était ça l’important. Et elle était toujours aussi belle malgré c’est temps si difficile. « Je m’attendais pas à te revoir …. Tu es toute seule ? » C’était la première question de sensée qui lui était venue à l’esprit même si l’ingénieur en avait des tas. Comment avait-elle survécu ? Était-elle dans un groupe ? Est-ce que Esther était vivante aussi ? Aussi, Abel voulait s’excuser de ce qu’il lui avait dit la dernière fois, mais … Disons que l’ingénieur ne savait pas trop comment s’y prendre, donc il évitait le sujet pour le moment.

   
   
   
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar





▫ Ancien métier : Propriétaire d'un petit bar dans downtown Kelowna.
▫ Occupation : Sbire de Seth et responsable du contrôle et de la surveillance des provisions.
▫ Statut civil : Célibataire. Elle a aimé passionnément et éperdument une fois, on ne l'y reprendra plus.
▫ Lieu de naissance : Kelowna



▫ Messages : 161
▫ Inscription : 23/10/2016
▫ Crédits : avengedinchains (ava)
▫ Célébrité : Natalie Dormer



MessageSujet: Re: Lately i've been searchin' for a darker place to hide ft Abel   18.04.18 19:40

Lately i've been searchin' for a darker place to hide
  Abel & Vicky

 


Être ainsi debout face à lui était étrange. Presque surréaliste. Moins d'une année s'était écoulée depuis la dernière fois où ils avaient croisé le regard l'un de l'autre et pourtant, Victoria avait l'impression qu'une éternité les séparait. Comme si tous leurs moments de tendresses appartenaient à une autre époque, à une autre vie. Victoria avait changé sur de nombreux aspects depuis leur dernière rencontre, fermant son coeur hermétiquement pour se protéger. Une étanchéité qui semblait toutefois déjà menacée de voir apparaître quelques crevasses sur sa surface rien qu'en se tenant ainsi près de lui le temps de quelques instants. Elle avait beau être prête à se faire croire à elle-même que ça avait été facile, qu'elle ne ressentait absolument aucune émotion en cet instant, la réalité était bien différente. Il restait tant de non-dit entre eux et pourtant après tout ce temps, elle se demandait si cela valait tout simplement la peine de s'y attarder. Elle n'était plus celle qu'elle était autrefois, celle qu'il avait aimé. Cette Victoria était morte il y a longtemps et reposait près de leurs fils.

Son rythme cardiaque ne parvenait pas à se calmer alors que leurs regards demeuraient accrochés. Restée immobile depuis un bon moment, elle faisait quelques pas de plus dans sa direction alors qu'il lui faisait part d'une surprise qu'elle partageait entièrement. Elle avait toujours été convaincue qu'il était en vie quelque part, ça ne faisait pas véritablement de doute à son esprit, un homme comme lui savait comment survivre. Toutefois, jamais n'aurait-elle pensé qu'elle croiserait sa route à nouveau. Sans doute parce qu'il était devenu rare qu'elle croise la route de qui que ce soit tout simplement. Rester enfermée à l'aéroport presque continuellement ne créait pas de lien avec les gens de l'extérieur... Ni avec ceux de l'intérieur en fait. Apprendre à connaître d'autres survivants était bien la dernière de ses priorités et ne figurait absolument pas dans ses intentions. « Moi non plus... Je le suis présentement oui. Je dois trouver quelque chose pour Esther. » Elle avait eu besoin de le préciser, un besoin viscéral de lui montrer qu'elle avait peut-être échoué à protéger leurs fils, mais qu'elle n'était pas pour autant une cause perdue. Que sa soeur allait bien et qu'elle continuait de veiller sur elle. « Je ne me suis jamais véritablement éloigné de Kelowna. » C'était chez elle, elle n'aurait su où aller d'autre de toute façon. Peut-être en avait-il fait de même et qu'au fond, il était presque certain qu'un jour où l'autre, ils risquaient de se croiser à nouveau. « Et toi ? Tu es seul ?» En regardant autour de lui, elle apercevait personne, mais elle préférait vérifier. Une information qui était toujours utile de savoir, même si au fond, elle n'en avait pas véritablement besoin. Malgré tout ce qui avait pu se produire, elle savait que jamais il ne lui ferait le moindre mal, tout comme elle en serait incapable « Est-ce que... l'une de ses maisons est la tienne ? » Autant demander avant d'entrer dans l'une d'elles et de tout mettre sans dessus dessous à la recherche de ce satané chocolat.


_________________
the scars of your love
leave me breathless
i  can't help feeling we could have had it all
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar





▫ Ancien métier : Ingénieur en construction.
▫ Occupation : Responsable des installations à Highgate.
▫ Statut civil : Célibataire.


▫ Messages : 78
▫ Inscription : 16/04/2018
▫ Crédits : sandy
▫ Célébrité : jon bernthal.



MessageSujet: Re: Lately i've been searchin' for a darker place to hide ft Abel   18.04.18 23:01

Lately i've been searchin' for a darker place to hide
   Vicky & Abel

   



Être devant elle, c’était comme s’il était revenu en arrière. Comme si cela faisait des années qu’ils ne s’étaient pas vus et se rappelait de tous les moments passés avec elle. Les bons comme les mauvais notamment la dernière fois qu’ils s’étaient vus. Cela faisait vraiment bizarre à Abel et avait toujours cette impression de rêver. C’était quelque chose que le brun avait déjà vécu suite à la mort de Jacob. Il avait eu souvent l’impression de le revoir, d’entendre ses petits bruits de pas, mais tout ceci n’était que des simples illusions. Sauf que cette fois-ci, ce n’était pas un simple mirage. Victoria était bien là, devant lui. Elle avait survécu après tous ses mois. Comment-avait elle fait ? Le trentenaire était peut-être curieux de le savoir, mais le plus important, c’était que son ancienne fiancée soit toujours vivante. Et cela le soulageait beaucoup. Tous les deux s’étaient rapprochés l’un vers l’autre pour se parler et Abel avait baissé sa garde. Il ne se montrait pas du tout méfiant ni sur la défensive avec elle. Il savait très bien qu’elle ne lui causerait jamais de tort, lui non plus d’ailleurs. À moins qu’elle ait si changé que ça depuis tout ce temps ? Non, cela l’étonnerait beaucoup …

Même si l'ingénieur était confiant envers Vicky, ses yeux scrutaient souvent les alentours pour vérifier qu'ils soient bien seuls et qu'ils n'y aient pas de virulents dans les parages ou encore des personnes mal attentionnées. Cependant, la plupart du temps son regard restait braqué sur la blonde. C'était peut-être stupide à dire, mais c'était comme s'il ne voulait pas la perdre de vue. Comme si Abel avait peur qu'elle parte, qu'elle se sauve, ce qu'il ne voulait pas du tout. Alors que le trentenaire lui avait demandé si elle était seule, Victoria lui expliqua qu'elle l'était dans l'immédiat, mais qu'elle devait trouver quelque chose pour Esther. Sa soeur était toujours vivante ? Ça, c'était une bonne nouvelle! Abel l'avait toujours apprécié et c'était réciproque. Il était vraiment heureux que les deux soeurs soient ensemble et toujours en vie. Étaient-elles seulement toutes les deux ou étaient-elles dans un groupe ? C'était quelque chose qui trottait dans la tête de l'ingénieur. « Esther est toujours en vie ? Je suis vraiment content de l'apprendre! » S'exclama-t-il d'un air vraiment joyeux et en affichant un très léger sourire en coin. Ce n'était pas parce qu'ils doutaient de ses compétences en survie ou quoi que ce soit de ce genre. Une merde pouvait tellement arriver si rapidement dans tout ce bordel que n'importe quoi aurait pu arriver ... « Moi non plus. » Répondit-il sur le fait que lui aussi ne s'était jamais réellement éloigné de Kelowna. Alors, tous les deux étaient si près que cela depuis tout ce temps ? En même temps, c'était vrai que le brun ne sortait pas beaucoup de Highgate.

« Présentement, oui je suis seul. » En prononçant ses paroles, Abel hocha positivement la tête comme pour affirmer ses propos. Si cela avait été quelqu'un d'autre que Vicky, l'ingénieur aurait été plus sur ses gardes en répondant à ce genre de question. Mais là, il avait une véritable confiance aveugle en elle. Après tout, il l'a connaissait bien, très bien même. Victoria pensait que le brun vivait dans une maison. À cette remarque, Abel fronçait légèrement les sourcils. Vraiment ? Pensait-elle vraiment qu'il pouvait vivre dans l'une de ses maisons ? C'était loin d'être l'endroit le plus sécuritaire au monde ... Le brun était beaucoup plus prudent que ça quand même. Son regard se dirigea vers les maisons pendant quelques secondes. « Pas du tout. Je suis venu pour chercher des trucs moi aussi. » Son regard retourna sur la blonde avant de continuer. « L'endroit où je vis est beaucoup plus protégé que ça. Et c'est un peu grâce à moi. J'ai été longtemps tout seul après la dernière fois qu'on s'est vu, par choix. Mais j'ai rejoint un groupe et maintenant, j'essaie de faire tout ce que je peux pour les protéger. Ce sont des gens bien, vraiment. » Il lui racontait brièvement sa vie de ses derniers mois passés, mais c'était sortie tout seul. Peu importe si elle s'en fichait ou non, Abel avait décidé de lui dire tout ça. Quand on parlait d'un groupe, on devait toujours se montrer prudent, mais quand il s'agissait de Victoria, c'était différent. En même temps, le fait qu'il parlait de protéger ses personnes dans la communauté, c'était comme s'il voulait ce racheter sur le fait qu'il n'avait pas protégé leur propre fils. En fait, c'était ça. Il cherchait comme une sorte de rédemption et voir toutes ses familles à Highgate, lui donnait le courage de continuer, de les protéger parce que le brun ne voulait pas que ce malheur arrive à d'autres personnes. Tant de souffrance avait déjà été fait.

Changeant de sujet, Abel pointa une maison avec son index tout près d'eux. « J'allais dans cette maison. Si tu veux, on peut y aller ensemble. Il y a peut-être ce que tu cherches. » Cela lui donnait une bonne excuse de rester près d'elle encore un peu, mais aussi parce qu'il valait mieux ne pas traîner trop longtemps dans la rue sans bouger comme ça. C'était plutôt une mauvaise idée. En même temps, si l'ingénieur pouvait aider la blonde, c'était encore mieux. Et puis maintenant qu'il savait qu'elle était en vie, il préférait nettement fouiller avec elle. Comme ça, il pourrait faire ce qu'il n'avait pas fait depuis longtemps, c'est-à-dire la protéger ...


   
   
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar





▫ Ancien métier : Propriétaire d'un petit bar dans downtown Kelowna.
▫ Occupation : Sbire de Seth et responsable du contrôle et de la surveillance des provisions.
▫ Statut civil : Célibataire. Elle a aimé passionnément et éperdument une fois, on ne l'y reprendra plus.
▫ Lieu de naissance : Kelowna



▫ Messages : 161
▫ Inscription : 23/10/2016
▫ Crédits : avengedinchains (ava)
▫ Célébrité : Natalie Dormer



MessageSujet: Re: Lately i've been searchin' for a darker place to hide ft Abel   19.04.18 20:02

Lately i've been searchin' for a darker place to hide
  Abel & Vicky

 


Abel semblait sincèrement heureux d'apprendre qu'Esther se portait toujours bien et Victoria avait beau ne pas avoir réagis plus que ça, elle ne doutait pas de sa sincérité. Abel et Esther avait toujours eu une excellente entente. Ce n'était pas pour ça qu'elle restait de marbre, mais bien parce que lorsqu'elle l'en avait informé, c'était avant tout pour lui prouver qu'elle avait été capable de veiller sur elle. De trouver un moyen pour qu'elles se portent toutes les deux biens et qu'elles aient un toit sécuritaire sur la tête. Elles étaient bien avec les Protectors. Elles n'avaient rien à y craindre. L'entendre lui confirmer qu'il ne s'était pas non plus éloigné lui fit d'ailleurs hocher la tête. Cela justifiaient effectivement pourquoi ils se croisaient aujourd'hui, mais pas seulement, désormais elle était consciente qu'il n'était pas complètement impossible qu'ils le fassent à nouveau.

Victoria n'avait rien ajouté en l'entendant lui dire que présentement il était seul, mais intérieurement elle n'avait pu s'empêcher de se demander auprès de qui ils vivaient aujourd'hui. Faisait-il parti de l'un des groupes sur lesquels Seth gardait un regard attentif ? Ce n'était pas impossible et pour la première fois, Victoria espéra que ce ne soit pas le cas. Le dernier de ses souhaits était d'en venir à une situation qui pourrait mettre la sécurité d'Abel en danger. Chassant cette idée de son esprit, c'est une autre encore plus inavouable qui vint prendre la place. Avait-il laisser son coeur être atteint par une autre femme, était-ce à une telle personne qu'il faisait référence dans sa réponse ? Elle n'avait aucun droit de regard sur la question et à dire vrai, elle n'assumait même pas de se la poser, mais une chose était certaine, elle ne voulait pas le savoir.

Vérifiant auprès de lui ce qui l'amenait dans ce petit quartier, sa réponse lui tira un hochement de tête. Elle était soulagée de ne pas avoir à reprendre la route et s'éloigner d'avantage, quoi qu'elle n'aurait sans doute pas le choix de le faire si elle ne parvenait pas à trouver cette fameuse barre chocolatée. Si son attention était entièrement dirigée vers les maisons, elle revint bien vite en direction d'Abel lorsqu'il l'informa du haut degré de développement de l'endroit où il vivait. Plus il parlait, et plus elle avait cette impression de connaître l'endroit où il vivait, elle espérait toutefois se tromper. C'était égoïste, mais elle ne pouvait s'empêcher de trouver difficile l'idée que tout lui ai réussis aussi bien. Elle ne pouvait s'empêcher de tout ramener à elle et ce même si ce n'était sans doute pas l'intention d'Abel. Il était en mesure de protégé un groupe complet de gens bien, alors qu'elle n'avait pas été capable de veiller sur la prunelle de ses yeux. « Tant mieux. J'ai aussi la chance de vivre dans un endroit similaire. » Ce n'était toutefois nullement grâce à elle si cet endroit était aussi sécuritaire et ce n'était pas à elle que l'on demandait de s'assurer de la sécurité des gens y habitant, mais elle se rendait utile et c'était ça l'important.

Faisant un pas vers l'arrière, Victoria s’apprêtait à le saluer et se diriger vers les maisons lorsqu'il avait fait un mouvement. Sa proposition la laissait d'abord silencieuse, hésitante. Ses émotions contraires présentement la déboussolait. Autant elle avait envie de rester avec lui ne serait-ce que quelques minutes de plus, autant elle avait envie de s'éloigner et ne plus jamais le revoir. Pourtant... elle cherchait quelque chose, et bien qu'elle n'avait pas envie qu'il apprenne de quoi il s'agissait exactement, elle devait avouer que c'était moins risqués s'ils le faisaient ensemble. « Oui... D'accord. » N'attendant pas d'avantage, elle prenait la direction des maisons, avançant lentement. Ils ne savaient jamais ce qu'ils pouvaient y trouver après tout. Atteignant le porche, Victoria regardait furtivement pour voir si elle apercevait quelque chose de suspect, mais rien pour le moment n'était à déclarer. Vérifiant la porte qui était verrouillée, elle remarqua la fenêtre qui elle n'était pas complètement fermée et entrepris de la forcée afin d'entrer dans la maison sans faire d'éclat. Se faufilant à l'intérieur, tout était calme. « Je t'ouvre la porte.» Annonçait-elle consciente que ce serait plus facile vu sa forte carrure. Avançant avec précautions même si rien n'était à signalée elle déverrouilla la porte et lui permit d'entré. Se retournant ensuite, elle posait sa main contre son katana et laissait filer un sifflement. Un bruit qui presque aussitôt fit craquer le plancher provenant de l'étage supérieur, fronçant les sourcils, elle avançait prudemment en direction du bruit. « Je m'en charge. » Aurait-elle préféré qu'il le fasse ? Hors de tout doute. Mais elle ne pourrait lui donner la satisfaction de le démontrer devant lui. Posant un pieds contre la première marche, un nouveau bruit plus fort ce fit entendre, mais cette fois il provenait de derrière elle. Se retournant rapidement, son Katana venait fendre la tête du rôdeur qui était dangereusement proche. Alertés par le mouvement, les deux présents à l'étage supérieur s'approchaient de l'escalier, les déboulant, s'approchant ainsi rapidement de la blonde.

_________________
the scars of your love
leave me breathless
i  can't help feeling we could have had it all
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar





▫ Ancien métier : Ingénieur en construction.
▫ Occupation : Responsable des installations à Highgate.
▫ Statut civil : Célibataire.


▫ Messages : 78
▫ Inscription : 16/04/2018
▫ Crédits : sandy
▫ Célébrité : jon bernthal.



MessageSujet: Re: Lately i've been searchin' for a darker place to hide ft Abel   20.04.18 18:40

Lately i've been searchin' for a darker place to hide
   Vicky & Abel

   


Peu importe ce qu'il pouvait dire, Victoria ne montrait aucun signe de joie ni rien d'autre. Elle avait toujours la même expression sur le visage. Abel ne pouvait pas dire si elle était heureuse de le revoir ou non tellement que la blonde restait inexpressif et neutre. Que ce soit par son approche ou encore de la manière dont elle lui parlait. Certes, tous les deux ne s'étaient pas vu depuis longtemps, ne s'étaient pas laissés en excellent terme et avaient vécus une tragédie. Mais tout de même ... Disons qu'au début, l'ingénieur s'était imaginé plusieurs fois de la retrouver et jamais il n'avait pensé que cela se passerait ainsi. La vérité était toujours plus décevante que nos rêves. La vie était décevante et tragique tout court. Vicky semblait vraiment différente de la dernière fois qu'il l'avait vu. Tous ses mois passés, toute cette douleur qu'elle avait en elle, l'avait changé. Le trentenaire avait l'impression qu'elle était brisée de l'intérieur. En même temps, qui ne l'était pas ? Même Abel souffrait encore et le fait de revoir la blonde, lui faisait mal pour avoir agi comme ça avec elle, mais aussi parce que cela lui rappelait davantage Jacob. Cependant, en se trouvant un but, le brun avait réussi à continuer de vivre malgré tout en évitant de s'attacher aux autres membres de la communauté. Il voulait les protéger et les aider certes, mais il ne s'était jamais refait réellement d'entourage comme des véritables amis ou quelque chose de ce genre là. Abel évitait cela par peur de souffrir plus. Tout le monde avait tendance à mourir dans ce monde de merde.

Tout comme lui, Vicky vivait dans un groupe. Selon ce qu’elle disait, la blonde vivait dans un groupe plutôt sécuritaire comme le sien. Un groupe tout aussi bien protégé et organisé comme Highgate aussi près d’ici ? Cela l’étonnait un peu, mais il ne le laissait pas paraître. Après tout, pourquoi mentirait-elle ? L’ingénieur était tout de même content de savoir qu’elle appartenait à un groupe. C’était déjà plus sécuritaire qu’elle ne soit pas toute seule avec sa sœur et qu’elles vivent avec d’autres, dans une communauté. Plus on était nombreux, mieux c’était. Enfin, l’ingénieur avait survécu pendant quelque temps tout seul avant d’arriver à Highgate, mais quand même. C’était plus prudent d’être avec d’autres survivants.  Proposant ensuite d’aller fouiller une maison tout près tous les deux, Victoria semblait un peu hésitante puisque cela pris quelques secondes avant de dire quoi que ce soit. Si elle voulait qu’il parte, il le ferait et tout portait à croire que c’était ce qu’elle voulait. Pourtant, la blonde était d’accord. Hocha la tête comme quoi c’était d’accord, Vicky se mis en route vers une maison alors que le brun la suivait.

Tournant légèrement la maison, ils inspectèrent rapidement les lieux via les fenêtres pour voir à quoi cela ressemblait à l’intérieur. C’était une maison tout à fait banale, un peu saccagé, mais rien de très grave. À première vue, il n’y avait aucune hostilité à l’intérieur, mais c’était souvent trompeur. Une fois devant la porte d’entrée, Victoria tourna la poignée, mais celle-ci était verrouillée. Il y avait une autre solution qui s’offrait à eux. Une fenêtre n’était pas complètement fermée et la blonde décida de l’ouvrir. Décidément, elle savait très bien comme s’y prendre …  Sans faire de bruit ni rien, Vicky semblait vraiment habitué de faire cela. Abel était peut-être impressionné, mais contrairement à ce qu’elle pouvait penser, cela ne l’étonnait pas tant que cela. Il savait au fond qu’elle était brillante et forte. Mais bon, dire des choses comme ça à la blonde, ce n’était pas chose facile. Cependant, l’entrée de la fenêtre était trop petite et le brun savait qu’il ne passerait jamais. Seulement Vicky pourrait passer.  « D’accord. » Répondit-il alors qu’elle venait d’entrer et avait dit qu’elle irait ouvrir la porte. Surveillant ses arrières par la fenêtre, tout semblait être normal.  Victoria vint ouvrir la porte et le brun entrait à son tour dans la demeure en tenant fermement sa hache dans ses mains. Il était prêt à passer à l’action s’il le fallait. Marchant lentement et en regardant les alentours, son regard se tourna vers son ancienne fiancée lorsque celle-ci siffla légèrement pour les attirer. S’il en avait bien sûr … Mais c’était effectivement le cas puisqu’il y avait du bruit à l’étage d’en haut. Des bruits de pas et de plancher qui grinçaient. La blonde était prête à y aller. Hocha la tête comme quoi il était d’accord, l’ingénieur y aurait été lui-même, mais la blonde semblait vraiment déterminer à y aller. Elle devait être habituée de toute façon et cela semblait être le cas.

Détournant pendant quelques instants son attention pour inspecter les alentours, un autre bruit se faisait entendre, mais cette fois-ci, beaucoup plus près d’eux et pas à l’étage supérieur. Même, cela provenait d’en direction de Vicky. Lorsque le brun retourna vers elle, tout ce qu’il voyait, c’était le katana de la blonde qui venait de fendre la tête d’un virulent. Bon sang! Heureusement qu’elle avait entendu le bruit de ses grognements à temps … Cependant, juste derrière elle, se tenait deux rôdeurs en haut des escaliers et comme ils avaient zéro coordination, ils avançaient en piétinant et à leur rythme. Ils allaient manquer une marche c’était sûr …  La blonde était juste en bas des escaliers, tout près de la première marche et ne semblait avoir rien remarqué. « Attention! » S’écria-t-il alors que les deux virulents commencèrent à débouler les escaliers. Tout se passait très rapidement. D’instinct, Abel couru en direction de Victoria. Même, il prit en quelque sorte sa place de cible humaine pour ses deux rôdeurs, car le brun l’avait repoussé légèrement en courant. Pas de manière trop brusque pour lui faire mal, mais seulement pour pas qu’elle reste dans le chemin, pour la protéger.

S'étant donné un élan avec son bras en courant pour donner un puissant coup de hache, il réussi à atteindre la tête du premier avec la pointe tranchante de son arme. Lâchant sa hache de ses mains pour la laisser planter dans la tête du rôdeur, le second tomba carrément sur Abel. Perdant presque équilibre, le brun restait debout alors que le virulent était près de lui et même contre lui. « C'est bon, je gère. » Lança-t-il alors qu'il fit reculer le rôdeur en le poussant. L'ingénieur s'approcha de celui-ci et mis sa main sur sa tête pour le diriger droit dans le mur. Après avoir cogné sa tête a trois reprises, Abel lâcha prise puisqu'il était maintenant vraiment mort. Baissant son regard, le trentenaire remarqua que maintenant que le premier rôdeur était un enfant. Ce n'était pas comme si c'était la première fois que cela lui arrivait, mais ça faisait tout de même toujours quelque chose. Il n'avait pas le choix malheureusement, c'était comme ça. « Désolé si je t'ai poussé, c'est pas que je croyais que tu allais pas t'en sortir, mais j'ai cru que tu avais besoin d'un peu d'aide ... » Retirant sa hache de la tête du virulent, son regard retourna vers la blonde. « J'te suis maintenant ... Tu cherches quoi déjà ? » Abel voulait l'aider et pour cela, il devait savoir pourquoi elle était ici. Dans l'immédiat, il n'y avait aucun autre bruit et là, la maison semblait vraiment être vide à l'exception des deux anciens fiancés.


   
   
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar





▫ Ancien métier : Propriétaire d'un petit bar dans downtown Kelowna.
▫ Occupation : Sbire de Seth et responsable du contrôle et de la surveillance des provisions.
▫ Statut civil : Célibataire. Elle a aimé passionnément et éperdument une fois, on ne l'y reprendra plus.
▫ Lieu de naissance : Kelowna



▫ Messages : 161
▫ Inscription : 23/10/2016
▫ Crédits : avengedinchains (ava)
▫ Célébrité : Natalie Dormer



MessageSujet: Re: Lately i've been searchin' for a darker place to hide ft Abel   21.04.18 18:42

Lately i've been searchin' for a darker place to hide
  Abel & Vicky

 


La voix d'Abel lui criant de faire attention l'avait légèrement fait sursauter, mais l'avait aussi étrangement apaisée. Cette émotion qui l'avait envahie n'avait pas été délibérée, la prenant elle-même par surprise. Elle s'était sentie en sécurité, consciente qu'il ne laisserait pas ces virulents l'atteindre et c'était aussi pour cette raison qu'elle ne s'était d'abord pas offensée qu'il l'éloigner, bien au contraire même. Pendant quelques secondes, un instant des plus brefs, elle avait retrouvé ce sentiment que lui seul lui inspirait autrefois, oubliant tout le reste. Une émotion des plus rassurantes qui avait été cruellement éphémère, la réalité la rattrapant rapidement dès l'instant où sa voix l'avait extirpée de cette rêverie, lui confirmant qu'il gérait la situation. Ce flash du passé lui avait fait perdre partiellement la conscience du moment présent. Restant vigilante afin de s'assurer qu'il ne lui arriverait rien, elle le regarda défoncer la tête de cet être qui était vivant il n'y a pas si longtemps sans le moindre pincement au coeur. Elle n'aurait d'ailleurs peut-être rien répliqué, mais la porte qu'il lui ouvrait en s'excusant était trop grande. Une part d'elle avait envie de le remercier de l'avoir protégé, de lui avoir donner l'impression ne serait-ce que quelque seconde d'avoir de l'importance, mais cette part sombre en elle était beaucoup plus éloquente.

« J'ai appris à ne pas attendre d'aide de personne, je sais me débrouiller. »

Peut-être verrait-il ce petit scintillement au fond de son regard qui le remerciait. Une lueur faible à laquelle Esther ne cessait de chercher à se rattacher. Peut-être ni verrait-il plutôt que de la rage, ce qui était après tout le plus près de la réalité. Abel ne semblait toutefois pas y accorder trop d'importance car à sa surprise, il lui proposa de chercher avec elle ce qui l'avait conduis jusqu'ici. Cette fois la grimace qui tordit légèrement le visage de l'aîné Cohle n'avait rien à voir avec les raisons précédentes. Cette fois, c'était parce qu'elle n'avait absolument aucune envie de dévoiler les véritables raisons derrière sa présence ici. Abel serait porté à croire qu'elle n'a pas changé, qu'elle n'a pas ce qu'il faut pour survivre et ça, c'était tout simplement hors de question. Réfléchissant, Victoria en vint à faire une chose qu'elle n'avait jamais fait à l'époque où ils étaient ensemble. Devinerait-il rapidement qu'elle mentait ? Elle ne pouvait le dire, mais une chose était certaine, il était hors de question qu'elle lui dise la simple vérité.

« Elle a développé des petite allergies et on a rien pour ça. Si je peux trouver n'importe quel médicament qui l'aiderait ce serait génial. Et puis, je veux aussi chercher pour lui rapporter un petit quelque chose qui lui ferait plaisir. Autant rendre cette sortie doublement utile. »

Tout semblait tellement moins ridicule dit de cette façon et puis s'ils trouvaient des médicaments pour les allergies, cela serait toujours utile pour les protecteurs. Regardant derrière elle, elle réalisant que le premier rôdeur était sorti par la salle de bain.

« À part les outils... Tu as besoin de quelques choses ? Que je cherche en même temps. »

Parce que malgré tout, avoir envie de l'aider était plus fort qu'elle. Ouvrant les tiroirs, elle ne trouvait rien de particulièrement intéressants. Des compresses de gaz étant la seule chose véritablement utilisable qui s'y trouvait encore. En ressortant les mains vides, elle avança cette fois en direction de la cuisine où elle ouvrit tous les tiroirs sans trouver quoi que ce soit de chocolaté, ni de tout simplement comestible. Les seuls cannages disponibles étant du consommé de boeuf et elle n'avait pas ce qu'il faut pour amené tout ce qu'elle trouvait jusqu'à l'aéroport.

« Je montes à l'étage. »

Sa façon de l'inviter à la suivre. Enjambant les corps des rôdeurs qui en avaient débouler plus tôt, elle gravit avec prudence les escaliers, mais aucun nouveau son suspect n'attirait son attention. Ouvrant la première porte, les pas de Victoria s'immobilisent en apercevant une chambre d'enfant. Non pas pour ce qu'elle représentait en soit, mais plus cette affiche posée sur le mur, une affiche identique à celle que Jacob possédait et affectionnait tant. Tu peux aller te faire foutre le destin. Pensait-elle en ignorant cette chambre et ne cherchant pas à la fouiller pour plutôt ouvrir la porte suivante et y entrer sans même faire attention. Elle ne voyait plus ce qui l'entourait, seul son coeur qui se serrait douloureusement dans sa poitrine retenait son attention.


_________________
the scars of your love
leave me breathless
i  can't help feeling we could have had it all
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar





▫ Ancien métier : Ingénieur en construction.
▫ Occupation : Responsable des installations à Highgate.
▫ Statut civil : Célibataire.


▫ Messages : 78
▫ Inscription : 16/04/2018
▫ Crédits : sandy
▫ Célébrité : jon bernthal.



MessageSujet: Re: Lately i've been searchin' for a darker place to hide ft Abel   22.04.18 17:28

Lately i've been searchin' for a darker place to hide
   Vicky & Abel

   


Le fait qu’elle ne le remerciait pas ni rien de ce genre après l’avoir aidé et même peut-être sauver, aurait peut-être dû choquer Abel, mais ce n’était pas du tout le cas. Vicky lui en voulait et cela paraissait. En même temps, la blonde avait toutes les raisons du monde pour lui en vouloir. Tant mieux si elle était capable de se débrouiller toute seule, l’ingénieur était bien heureux pour elle et sérieusement, il n’en doutait pas une seule seconde. Elle n’avait peut-être pas changé à l’extérieur, toujours aussi belle qu’avant, mais niveau comportement avec lui, Victoria était différente. Elle était froide et faisait sa dure à cuire. Comme si elle avait quelque chose à lui prouver. La blonde voulait sans doute lui prouver le fait qu’elle soit capable de se débrouiller seule et de se protéger sans personne après qu’il lui ait dit qu’elle était responsable de la mort de Jacob. Qu’elle n’avait pas été en mesure de le protéger, car elle était trop faible. Des mots qu’Abel ne pensait pas du tout. Qu’il n’avait jamais pensé, mais qui avait tout de même sortie de sa bouche ce jour-là. Le brun le regrettait amèrement et s’il pouvait revenir en arrière pour changer les choses, il le ferait sans hésiter.

Vicky semblait hésitante à dire ce qu'elle venait chercher. Pourquoi ? Avait-elle peur qu'il soit ici pour la même chose ? Si c'était le cas, tous les deux se partageraient ou au pire, il lui laisserait ce qu'elle voulait ... Tout ce que le trentenaire voulait, s'était pouvoir l'aider. C'était quelque chose de tout à fait naturel pour lui de l'aider et jamais il ne ferait quelque chose contre elle. Après tout, c'était la femme qu'il avait aimée. Enfin, mettre sa phrase au passé n'était peut-être pas totalement véridique. Écoutant ses explications, Abel fronçait les sourcils face à ce qu'elle disait. Vraiment ? Esther avait développé des allergies ? Il était vrai qu'on pouvait en développer n'importe quand, mais cela arrivait la plupart du temps lorsqu'on était plus jeune. Il me semble en tout cas. Quoi qu'il en soit, le brun l'a croyait. Pourquoi mentirait-elle ? Passant l'une de ses mains sur son visage, il regardait rapidement les alentours en espérant qu'elle trouve ce qu'elle cherchait. « J'espère qu'elle va bien ... Si on trouve rien, peut-être que j'ai ça d'où je viens. On a des docteurs et un peu de stock donc, si ta vraiment besoin de quelque chose ... » Franchement, il voulait vraiment l'aider. Peut-être même qu'en disant ces mots, le brun avait un certain espoir pour que les deux soeurs viennent à Highgate, mais il n'y croyait pas trop au fond. Parce que Victoria semblait le détester et aussi parce qu'elles étaient déjà dans un groupe ... Abel savait très bien qu'il y avait toujours une certaine méfiance lorsque deux groupes se croisaient. Enfin dans l'immédiat, c'était différent puisque c'était Vicky.

Fouillant la salle de bain, l'ingénieur ne trouvait rien d'exceptionnel là-dedans tout comme Vicky et ce, même s'ils prenaient le temps d'ouvrir les tiroirs des comptoirs et même du petit placard. « Comme toujours ... Des provisions, des médocs, des armes, des piles, mais surtout des outils pour moi. » Sauf qu'il n'y avait rien de tout ça dans cette salle de bain ni même dans cette cuisine. Bon, il y avait quelques cannages de boeuf, mais sans plus. Le trentenaire en prit deux ou trois, mais il se gardait de la place surtout pour l'équipement qu'il cherchait. Annonçant qu'elle voulait maintenant monter à l'étage, Abel hocha la tête comme quoi il était toujours prêt à la suivre. Évitant de marcher sur les cadavres des rôdeurs, tous les deux montèrent en haut en essayant de faire toujours le moins de bruit possible, mais pour le moment, tout semblait sûr. Aucun autre bruit ne pouvait se faire entendre. Ils étaient peut-être bel et bien seuls maintenant dans cette maison. Une fois dans le couloir, Vicky se dirigeait vers la première porte qui était ouverte, mais une fois devant, elle décida de ne pas y rentrer et de continuer. Curieux, Abel pris la tête de jeter un coup d'oeil à l'intérieur et remarqua bien assez tôt que c'était une chambre d'enfant - sans doute du rôdeur qu'il avait tué en bas - et qu'il y avait la même affiche que Jacob avait adoré dans sa propre chambre. Voir cela, c'était vraiment crève coeur et terriblement la porte. Prenant la poignée de la porte, le brun décida de fermer tout doucement la porte en fermant les yeux pour essayer de penser à autre chose que son fils même si c'était impossible.

Il se sentait mal, très mal et savait que Vicky avait tout aussi mal que lui en se moment. Sinon, elle ne serait pas partie comme ça vers la pièce suivante. Ravalant sa salive, Abel suivit la blonde dans la seconde pièce qui était une autre chambre à coucher, mais celle des parents sans doute de cette petite famille décédée. L'ingénieur savait que c'était le temps de dire quelque chose, de mettre fin à ce silence, mais également aussi d'essayer d'arranger les choses. De lui dire ce qu'il pensait, ce qu'il ressentait depuis ... tout ce temps passé. « Victoria je ... » Hésitant, il prit une légère pause avant de continuer pour ce racler la gorge. Sa voix était basse et faible tandis que ses yeux regardaient de droite à gauche à fière allure comme s'il n'osait pas la regarder. Il avança de quelques pas vers pour entrer dans la chambre pour s'approcher de la blonde. « Je regrette ... Sans doute que tu t'en fiches, mais je m'en veux vraiment de ce que je t'ai dit. Tu me manques ... Tout ça, c'est de ma .... » Alors qu'Abel n'avait pas eu le temps de terminer sa phrase, un nouveau rôdeur arriva, sortant du placard qui se trouvait derrière l'ingénieur. Sans doute qu'il avait été alerté à cause du son de sa voix ... Comme tous les deux n'avaient pas pris le temps de bien fouiller à cause de toutes ses émotions qu'ils vivaient présentement ... Eh ouais, les sentiments, c'est dangereux dans ce monde.


   
   
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar





▫ Ancien métier : Propriétaire d'un petit bar dans downtown Kelowna.
▫ Occupation : Sbire de Seth et responsable du contrôle et de la surveillance des provisions.
▫ Statut civil : Célibataire. Elle a aimé passionnément et éperdument une fois, on ne l'y reprendra plus.
▫ Lieu de naissance : Kelowna



▫ Messages : 161
▫ Inscription : 23/10/2016
▫ Crédits : avengedinchains (ava)
▫ Célébrité : Natalie Dormer



MessageSujet: Re: Lately i've been searchin' for a darker place to hide ft Abel   23.04.18 17:11

Lately i've been searchin' for a darker place to hide
  Abel & Vicky

 

La pression contre sa poitrine était grande et difficilement supportable. Elle avait beau avoir caché au plus profond d'elle-même les épreuves qu'elle avait traversé pour se rendre jusqu'ici, il y avait des instant ou tous ses efforts s'envolaient en fumé et où la réalité la frappait de plein fouet. Cherchant son air, Victoria se battait contre elle-même afin d'empêcher les menaçante larmes de couler contre ses joues. Un combat efficaces, mais que ses yeux vitreux trahissaient. Derrière elle, Vicky pouvait entendre les pas d'Abel se rapprocher. Elle pouvait sentir sa présence dans son dos, dans un silence qui n'avait jamais été aussi lourds. Tout ce qu'elle espérait, c'était qu'il ne dise rien. Elle n'avait pas envie d'entendre ses reproches, elle n'avait pas envie de sentir son âme se fractionner d'avantage. Elle n'était pas prête à entendre la moindre paroles difficile et c'est pourquoi son corps se crispa dès l'instant où il prononça son nom. Ne se retournant pas vers lui, préférant qu'il ne puisse pas voir son visage pour ce qui allait suivre. Derrière elle, elle pouvait entendre ses pas qui se rapprochaient d'elle, lui faisait fermer les yeux comme pour installer entre eux une barrière supplémentaire.

Elle s'était attendu à bien des choses, mais certainement pas à ça. Je regrette... Deux mots qui se propagèrent au travers de son corps et qui lui firent ouvrir les yeux. Il avait tort, contrairement à ce qu'elle pouvait démontrer et à ce dont elle tentait de se convaincre, ses simples paroles elle les avaient secrètement espérées. Se tournant doucement vers lui, son regard cherchait à s’arracher au sien alors que son coeur s'affolait en l'entendant lui dire qu'elle lui manquait. Il n'avait sans doute pas idée à quel point l'inverse était aussi vrai. À quel point cette petite lueur pas encore complètement éteinte en Victoria s'agitait face à ses paroles. Il lui manquait plus que de raison, c'était certain et aussi complexe cela pouvait-il être, il était toujours le seul homme qu'elle aime. Si les choses avaient été simples, elle aurait pu lui répondre tout ça, mais elle en était incapable. Tant de colères et d'emmerdes s'étaient accumulées en elle que cette flemme peinait à les traverser. Écoutant attentivement le moindre mots qui quittait ses lèvres, Victoria n'avait pas entendu le virulent qui se trémoussait dans le placard derrière Abel, ce n'est qu'en le voyant s'approcher dangereusement qu'elle avait réagit au quart de tour.

« Attention ! »

Attirant Abel vers elle, elle s'empressait ensuite de pousser violemment le virulent. Elle dût d'ailleurs s'y prendre à quelques reprises avant d'enfin parvenir à mettre la main sur son katana et à l'enfoncer dans son crâne en décomposition. Le souffle court, si ces mots et ses actions n'avaient jusqu'à maintenant rien démontré sur l'attachement qu'elle avait encore pour le bel ingénieur, agir en urgence venait de la trahir, le prouvant ainsi à elle autant qu'à lui .Passant une main contre son visage, Victoria s'était retournée vers Abel.

« Tu avais raison ce jour-là. Tu n'as pas à t'excuser de rien. Si tu ne me l'avais pas fait réalisé, Esther m'aurait sans doute été enlevée elle aussi. »

Du bout des doigts, Victoria caressait sa propre main à l'endroit même où elle avait capturé la sienne un peu plus tôt pour l'approcher. Leur premier contact physique en une éternité, un geste simple, mais la sensation de sa peau semblait continuer d'éveiller le moindre de ses pores. Elle parlait comme si elle lui en était reconnaissante alors qu'en fait, elle lui en avait longuement voulu. Si elle n'en était pas venu à altérer ses souvenirs, sans doute que ses excuses auraient suffis à ce qu'elle admette la vérité, mais Victoria vivait désormais dans un monde complètement tordu. Elle n'avait pas conscience qu'Esther avait raison, que la seule personne pouvant la sortir de sa torpeur était l'homme qui se trouvait face à elle en ce moment, mais elle n'était pas encore prête pour le voir.

« Tu n'as pas à t'en vouloir de quoi que ce soit. »


_________________
the scars of your love
leave me breathless
i  can't help feeling we could have had it all
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar





▫ Ancien métier : Ingénieur en construction.
▫ Occupation : Responsable des installations à Highgate.
▫ Statut civil : Célibataire.


▫ Messages : 78
▫ Inscription : 16/04/2018
▫ Crédits : sandy
▫ Célébrité : jon bernthal.



MessageSujet: Re: Lately i've been searchin' for a darker place to hide ft Abel   23.04.18 23:58

Lately i've been searchin' for a darker place to hide
   Vicky & Abel

   


C’était quelque chose de pas vraiment facile pour Abel. De faire des excuses à haute voix, il n’avait pas vraiment l’habitude de faire cela. Sans doute parce qu’il aimait se donner toujours raisons et de ne jamais avouer qu’il avait tort. Très têtu, mais pour cette fois-ci, l’ingénieur savait qu’il lui devait au moins ça. Qu’il avait réellement merdé, mais ce n’était pas simple pour lui. En parler, cela remontait les douloureux souvenirs de la perte de Jacob. S’il n’était pas aussi orgueilleux, peut-être que ses yeux se seraient remplis d’eau tellement qu’il se sentait coupable. Le brun se sentait non seulement responsable de la mort de leur fils, mais également de Victoria. Il l’avait abandonné. Il ne l’avait pas protégé depuis tout ce temps. Le trentenaire s’en voulait à mort pour tout ça et ce, depuis bien longtemps. Cependant, la revoir et voir cette chambre d’enfant, cela lui rappelait tellement qu’il s’était senti coupable. Avec le temps, sa culpabilité, son chagrin et sa haine avaient été plutôt bien dissimulé, mais là tout ressortait. Abel avait besoin de s’exprimer et de dire ce qu’il pensait sincèrement. Vicky en avait le droit et c’était la meilleure occasion pour le faire. Il ne pouvait pas manquer cette chance depuis tout le temps qu’il avait espérer la revoir.

Alors qu'il était en train de faire part de ses regrets, un rôdeur caché dans un placard derrière l'ingénieur sortit pour commencer tout doucement à s'avancer vers celui-ci. N'ayant rien remarqué, Abel n'était pas du tout aux aguets, troublé par toutes ses émotions qu'il avait au plus profond de lui. Cependant, la blonde fut aussitôt alertée par la présence du rôdeur qu'elle pouvait apercevoir une fois qu'il était assez près du brun. Avant même qu'il puisse réellement réagir suite à l'avertissement de la belle, celle-ci pris la main d'Abel pour l'attirer vers elle pour l'éloigner du virulent. Tout se passait tellement vite que le brun avait simplement eu le temps de tourner légèrement la tête pour regarder derrière lui et bien sûr, remarquer la présence du rôdeur. Avant qu'il puisse s'attaquer à lui, Vicky s'approcha vers lui pour s'en occuper. Et la blonde s'en occupa avec brio. Abel regardait son ex fiancé s'occuper de ce virulent. Elle venait pratiquement de lui sauver la vie. Non, elle lui avait sauvé la vie ... Cela faisait très bizarre de voir Victoria manier ce katana aussi bien et de voir son arme plantée dans le crâne de cette dégoûtante chose. Laissant échapper un soupire face en regardant la blonde retirer son katana de sa tête, l'ingénieur n'en revenait pas qu'il se soit exposé au danger si bêtement. « Merci ... » Chuchotait-il pratiquement toujours aussi étonné.

Tout en se retournant vers lui, Victoria lui expliqua qu'il n'avait pas à être désolé et que c'était lui qui avait eu raison. Que s'il n'avait pas réagi ainsi, elle n'aurait jamais compris et que peut-être elle n'aurait pas su protéger sa soeur comme il se doit. La blonde semblait sincère dans ses propos, mais quand même. Le regard du trentenaire était plongé complètement dans le sien comme pour essayer de voir si elle pensait réellement ce qu'elle était en train de dire. D'une certaine façon, Vicky avait raison, mais l'ingénieur avait été tout même trop dure avec elle quand tout ça c'était produit. Il avait été tellement sous le choc, en colère et triste à la fois. Toutes ses émotions mélangées ensemble lui avait fait perdre la raison à ce moment-là. Puis, Abel sentit la peau des doigts de la blonde sur lui. C'était un petit contact bien basique et vraiment peu, mais cela signifiait beaucoup pour lui et c'était tellement agréable. Cette sensation lui faisait vraiment du bien. On aurait dit que cela faisait une éternité qu'il n'avait pas sentit cette délicate peau qu'était la sienne contre lui. Le regard d'Abel baissa vers leur main, mais il écoutait tout de même attentivement les derniers mots de la blonde.

Tout doucement, ils entremêlaient ses doigts avec la sienne pour au final, tenir sa main. C’était encore mieux comme ça. « Si au contraire … » Commença-t-il à dire d’un ton bas alors que son regard revenait vers le sien. Son cœur battait la chamade et il pouvait le ressentir. Tout cela lui semblait tellement irréel après tout ce temps si loin d’elle sans avoir de nouvelle. « Je n’étais pas là pour vous protéger. C’est de ma faute. » Sa voix était un peu tremblante. Bien qu’il pensait depuis longtemps qu’il était responsable de la mort de Jacob, le dire à haute voix était très différent. C’était comme si maintenant c’était vraiment vrai. Qu’il venait réellement de se le confirmer. Lâchant tout doucement la main de Victoria, il passa sa main dans sa chevelure, un peu nerveux et dans tous ses états, en détournant son regard vers autre chose. « Et j’ai été assez con pour t’abandonner …  Tu sais pas à quel point je regrette, à quel point je me suis senti vide et à quel point j’ai voulu mourir. » Abel n’exagérait en rien ses propos. Quand ils s’étaient séparé tous les deux, l’ingénieur avait vécu plusieurs sentiments en plusieurs temps. D’abord, cela avait été la rage. Il avait tué des dizaines et des dizaines de rôdeurs comme pour se venger. Ensuite, cela avait été plus le chagrin qui avait pris le dessus et ensuite, les remords pour tout ça et pour la perte de Vicky.  Sa culpabilité et le fait qu’il avait tout perdu, avait fait en sorte qu’il n’avait plus eu le goût de continuer à vivre pendant un certain temps, mais cela avait été vite passé. Grâce à Highgate et grâce au fait qu’il n’avait jamais réellement perdu espoir de revoir un jour Victoria. « Je suis désolé pour tout. » Bien qu’Abel ait dit qu’il avait des regrets, le brun n’avait pas encore réellement donné des excuses et il tenait à le faire. Voilà chose faite et c’était vraiment sincère.

   
   
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Contenu sponsorisé





MessageSujet: Re: Lately i've been searchin' for a darker place to hide ft Abel   

Revenir en haut Aller en bas
 
Lately i've been searchin' for a darker place to hide ft Abel
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
What Lies Ahead :: Kelowna & Beyond :: North Kelowna-
Sauter vers: