AccueilAccueil  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 The world to my princess

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3
AuteurMessage

avatar
I did what i had to do.

À propos
Sac à dos


▫ Ancien métier : Aucun.
▫ Occupation : Sbire de Seth, spécialisé dans le déplacement de groupes et de hordes de virulents.
▫ Statut civil : Veuf.
▫ Lieu de naissance : Montréal.



▫ Messages : 205
▫ Inscription : 17/04/2018
▫ Crédits : @Robz, et ExpectoPatronum28.
▫ Célébrité : Austin Amelio



Sac à dos
Possession:

MessageSujet: Re: The world to my princess   19.08.18 13:53

The world for my princess
   Leela | Tobias

   


Le coup de feu retentit, fait sursauter Tobias, mais ne l’empêche pas d’entendre le bruit de la pierre qui retombe lourdement sur le sol. Il s’était alors redressé et tourné à tout vitesse, en attrapant sa propre arme pour la pointer dans la direction de l’homme. Mais tout ce qu’il trouve, c’est Leela, tenant son arme à bout de bras, pointée encore là où le connard devait se trouver quelques instants plus tôt. Maintenant, il est à terre. Tente d’empêcher le sang de couler de sa blessure en appuyant sa main dessus. Sa fille baisse son arme au moment où Tobias pose enfin ses yeux sur elle.

Dans son regard, il voit ces larmes. Ces larmes qu’il interprète comme il les interprétait chez lui. Il pense qu’elle veut pleurer parce qu’elle vient de prendre la vie de quelqu’un. Parce que tuer un homme est différent de tuer les virulents. Si Tobias a dépassé ce stade depuis longtemps, et qu’il arrive facilement à se dire que tuer un être vivant est exactement la même chose, ce n’est pas le cas de sa fille. Dans un mouvement précipité, il s’est approché d’elle pour prendre son arme. Elle est encore chaude, alors, il la glisse dans son propre jean avant de tendre la sienne. Il la lui prend uniquement pour qu’elle ne se brûle pas avec.

“ - T’as bien fait…”

Voilà les premiers mots qui s’échappent de sa bouche lorsqu’il se baisse pour être à la hauteur de sa fille. Une main chaleureuse et réconfortante se pose sur ses cheveux, puis se glisse sur sa joue enfantine. Il veut la rassurer mais ne sait pas comment s’y prendre. Alors, il finit par faire la première chose qu’il a envie de faire. La prendre dans ses bras pour la serrer si fort qu’il puisse sentir son coeur s’accélérer sous la pression de ses muscle. Pour la sentir en vie au creux de ses bras.

Tobias, il lui glisse un merci au creux de l’oreille, parce qu’il sait que si Leela a tiré, si elle s’en est prise à quelqu’un d’autre, c’est parce qu’il avait de mauvaises intentions. Il se dit que l’autre a du vouloir lui faire du mal avec cette putain de grosse pierre qui est retombée bruyamment. Il ferme ses yeux et la remercie une nouvelle fois, se disant que sans elle, il serait mort depuis longtemps. Mais d’un côté, il se dit qu’il aurait déjà buté l’autre si Leela n’avait pas été là. Ce n’est qu’après avoir repris un certain calme qu’il a lâché sa fille pour lui redonner sa liberté de mouvement.

Le malfaiteur, il est toujours en train d’essayer de survivre. Mais Tobias, il ne veut pas que sa fille ait un meurtre sur sa conscience. Même si il se dit qu’à sa place, il penserait toujours l’avoir tué. Mais alors qu’il avait dit qu’il laisserait ce mec se transformer en virulent, Tobias pointe sa propre arme sûr sa tête. Sans lui laisser la moindre chance il vise son crâne et le trou d’une unique balle. L’homme, il laisse tomber sa tête à terre sans avoir pu crier un seul dernier mot. Le sang, il continue de couler par ces deux orifices, mais au moins, de malheureux aura la chance de ne pas devenir un monstre.

“ - On devrait rentrer…” Dit-il en se tournant vers Leela, pour redécouvrir l’état où elle se trouve alors qu’il n’arrive pas à s’y habituer. “ Le bruit va ramener des virulents…”

Tobias il ne laisse pas le choix à sa fille. Il récupère le pot de caramel géant, sans prendre la machine à barbe à papa. Ils trouveront autre chose pour en faire, mais le paquet de sucre qu’il emportera sera quand même utile. Tobias, il laisse sa gamine récupérer les quelques petits trucs qu’il reste, avant de retourner à la voiture. Passer par la porte qu’elle avait ouverte elle-même, pour remonter jusqu’à l’automobile sans se retourner une seule fois sûr ce corps encore chaud.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar

À propos
Sac à dos
▫ Ancien métier : Écolière
▫ Occupation : Sa place d'enfant
▫ Statut civil : Célibataire
▫ Lieu de naissance : Une petite ville de campagne près de Montréal



▫ Messages : 49
▫ Inscription : 21/04/2018
▫ Célébrité : Brighton sharbino



Sac à dos
Possession:

MessageSujet: Re: The world to my princess   21.08.18 16:54

The world to my princess





  Tobias | Leela

Mon père s'approche de moi et m'enlève l'arme que je tiens encore entre mes mains. Il me tend ensuite la sienne que je prend sans hésitation. Je sais qu'il ne veux pas que je me brûle avec l'autre. C'est déjà arrivé lors des pratiques et il ne veux pas que ça arrive une deuxième fois. Dans d'autre circonstance, j'aurais probablement argumenté que je ne ferais pas la même erreur deux fois, mais là, je ne dit rien. Je reste là à attendre ce qu'il me dira lui. C'est mot son rassurant. Un simple ta bien fait qui veux tout dire. Je lui souris. C'est un petit sourire timide parce que je n'ai pas envie de rire. Mon père me comprend, je le sais. C'est pour ça qu'il semble si mal. Il sais que ce n'est pas toujours facile pour moi. Il me prend dans ses bras. Je lui rend son câlin et alors que je suis entre ses bras, je ressens le besoin de lui expliquer.

«Je... je croyais que... je sais pas. Je voulais pas que la journée finisse comme ça.»

C'est ce qui sort de ma bouche. Des mots un peu mélangé. Je voudrais lui expliquer pourquoi j'ai pleuré. Je ne veux pas avoir l'air faible devant lui. Et je ne suis pas sur de savoir exactement pourquoi moi même. Peut-être parce que j'avais espoir d'avoir enfin trouvé un type qui ne voulais pas nous faire de mal. Peut-être que c'est parce qu'il avait l'air si mal au point. Je ne sais pas. Peut-être parce que je savais son nom aussi. La dernière fois, je n'ai pas pleuré. S'était un méchant qui nous attaquais. Un type que j'ai à peine vue. Je n'avais aucun sentiment. Mais lui... Je ne sais pas. S'était différent.

Mon père se relève et termine le boulot. Au moins, il ne finira pas en monstre. C'est au moins ça. Il propose ensuite qu'on sens aille. C'est sur que les coups de feu, ce n'est pas très discret. Je hoche la tête.

«Ouais, ta raison. On est mieux de ne pas traîner ici.»

Je regarde le type part terre une dernière fois. Sale spectacle. Dans le monde d'avant, c'est le genre de truc qu'on ne veux jamais voir. Mais maintenant, c'est quelques choses de presque normal. Ça me rend triste d'y penser, mais je commence à mis faire de plus en plus. Nous prenons les choses faciles à amener et nous quittons le cirque. Je jette un dernier regard sur les manèges derrière nous. Encore une journée qui se termine mal. Je soupire et je me tourne vers mon père. Heureusement qu'il est là avec moi. Malgré tout, on aura quelques bon souvenir. Vaux mieux ce concentrer la dessus. Je ne vois qu'une chose à ajouter.

«Merci Papa»
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
The world to my princess
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 3 sur 3Aller à la page : Précédent  1, 2, 3
 Sujets similaires
-
» CNN: Food prices rising across the world
» Vente Elysien Forge World (GI)
» Rock My World
» Forge World
» Nouveauté Forge World

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
What Lies Ahead :: Kelowna & Beyond :: North Kelowna :: International Airport-
Sauter vers: