AccueilAccueil  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 A long journey awaits - Line [Flashback]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2
AuteurMessage

avatar
Trying to stay who I am

À propos
Sac à dos


▫ Ancien métier : Formation de pompier
▫ Occupation : Sécurité du mur et excursions
▫ Statut civil : Célibataire
▫ Lieu de naissance : San Francisco, USA



▫ Messages : 454
▫ Inscription : 17/04/2018
▫ Crédits : PresleyCash, Tumblr
▫ Célébrité : Frank Dillane



Sac à dos
Possession:

MessageSujet: Re: A long journey awaits - Line [Flashback]   02.07.18 18:04


A long journey awaits

L’annonce tombe, tout droit sortie de ma bouche et ses larmes coulent de plus belle. Et durant un instant, je me dis que c’est pour la même raison que moi, que c’est parce qu’elle a peur de s’attacher, qu’elle refuse de créer des relations plus fortes. Pourquoi risquer de s’accrocher à des gens qui risquent de disparaître du jour au lendemain pour une raison ou une autre ? Pourquoi se risquer à s’infliger seul des coups fatals, pourquoi se faire mal ? Il est plus facile de se fermer à tout, à tout le monde. Mais je ne sais pas ce qui trotte exactement dans la tête de Line, peut-être que ce n’est pas ça. Ce dont je suis sûr, c’est que son contact m’apaise, que son front contre mon torse me fait reprendre une respiration régulière, que malgré la peur de la perdre, j’ai envie de m’accrocher. Il est trop tard, le mal est fait, la voir tous les jours n’arrangerait rien, seul mon départ me permettrait de passer à autre chose, mais je ne compte pas m’en aller du groupe, pas maintenant qu’Abby s’est fait une place. Sa main passe dans mon dos, serre mon t-shirt et je me sens bien l’espace d’un instant, entouré. Je sens mon esprit s’apaiser, revenir à la normale et ma main libre vient s’enrouler autour de ses épaules pour la serrer fort contre moi.

Puis Line parle, tente de me contredire et durant un instant, je ferme les yeux, digérant le fait qu’elle se pense coupable. Je ne cherchais pas à mettre la faute sur elle avec mes paroles, jamais. Line a l’innocence de son ancien lieu de vie, elle ne sait pas comment fonctionne l’extérieur, ne se méfie pas du danger pourtant bien trop présent. Comment aurait-elle pu penser que cet homme lui voulait du mal sur le moment ? Line elle a cette bonté, elle pense que les gens vont être honnêtes avec elle car elle l’est avec eux, mais ce n’est pas comme ça que le monde fonctionne à présent. L’honnêteté est morte avec tout le reste. Chacun pense à sa survie et Line devra un jour ou l’autre se mettre ça dans la tête elle aussi. Elle sursaute et je la serre plus fort, collant mon menton contre sa tête.

Son corps se sépare légèrement du mien et je plonge mon regard dans le sien. Je l’écoute, essaie de comprendre ce qu’elle essaie de me dire, comprendre sa vision. Je ne la changerai pas, je le sais, et je ne compte pas le faire. Line a grandi comme ça, c’est ce qu’elle est et je n’ai aucun droit de lui enlever ça. Chacun ses racines, chacun son histoire. Sa main vient se poser contre ma joue et je ferme à nouveau mes yeux, m’imprégnant de la sensation de ce contact, reprenant connaissance avec ce qui m’entoure. « Je veux juste trouver la paix, après ma mort… et que tu la trouves aussi. » Mes yeux s’ouvrent à nouveau, retrouvant les iris rassurantes de Line. Ce qu’elle dit me touche. Elle pense à moi, m’inclue dans ce qu’elle fait et je laisse paraitre un léger sourire.

Son regard quitte le mien et se pose sur ma main, qu’elle attrape pour la poser sur sa joue. Tous ces gestes, autrefois, ils étaient naturels, mais aujourd’hui, la douceur ne fait plus vraiment partie de moi, j’ai de la peine à reprendre ces vieilles habitudes. Il me faut quelques secondes pour que ma main s’imprègne de la chaleur de sa joue. Elle referme les yeux Line et un long soupire me prend. J’aimerais la protéger de toute cette horreur, lui promettre qu’elle ne me verra plus jamais commettre un tel acte, mais je le sais que ce ne sera pas le dernier, que d’autres suivront, que je n’aurai pas le choix. « J’te promets de faire tout mon possible pour qu’on reste ensemble. » Je ne compte pas l’abandonner, je ne compte pas partir. La main qu’elle a libérée vient s’enrouler à son tour autour de ses épaules alors que l’autre quitte sa joue pour venir se loger derrière sa tête et l’attirer à nouveau contre moi.

Nous restons ainsi un instant, je retrouve mon calme, même si les images sont toujours là. Tout me parait si simple dans ses bras. Ma tête vient se reposer contre son crâne pour lui chuchoter à l’oreille. « Faudrait essayer de dormir. Au moins se reposer. » Je me détache à mon tour de son contact pour retrouver son regard et lui adresser un sourire timide. Je le sais que le sommeil se fait rare en ces temps, que le danger nous guette bien trop, que Morphée se fait désirer. Mais il le faut. Alors je la lâche, garde toutefois sa main dans la mienne et l’entraîne vers le lit. « J’peux veiller la porte si tu veux. » Ou rester près de toi, te protéger coûte que coûte, me sentir moi aussi en sécurité. Mais je n’ose lui demander. Je n’ose montrer que j’ai besoin de son contact pour que la peur s’éloigne, pour que la pensée de cet homme s’en aille.

Codage par Libella sur Graphiorum

_________________


I don't wanna be insane
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar

À propos
Sac à dos


▫ Ancien métier : Sage-Femme.
▫ Occupation : Line soigne les malades, et les blessés, au Temple.
▫ Statut civil : Célibataire.
▫ Lieu de naissance : Jérusalem.

▫ Messages : 70
▫ Inscription : 04/06/2018
▫ Crédits : littlewildling
▫ Célébrité : Lucy Hale



MessageSujet: Re: A long journey awaits - Line [Flashback]   15.07.18 7:56

A long journey awaits
   Line & Noah

   



   La promesse de rester à jamais aux côtés de Noah est tentante. Ses yeux pétillent un peu plus lorsqu’elle s’échappe des lèvres de Noah. Car c’est ce qu’elle ressent pour lui. Line, elle voudrait rester à ses côtés jusqu’à ce que la vie s’échappe de son propre corps. Aujourd’hui, et depuis quelques temps déjà, Line sait qu’elle serait incapable de survivre à la mort du premier homme qu’elle apprend à réellement aimer, sur terre. Si elle le veut pour elle, si elle veut que son destin soit mêlé au sien jusqu’à ce que la mort les sépare, elle prit pour être la première à partir. C’est égoïste, Line ne le sait que trop bien. Mais imaginer un monde sans Noah lui est impossible.

L’étreinte, alors qu’elle était collée contre ce corps musclé, n’est pas assez longue à son goût. Le bras de Noah entourant ses petites épaules, son autre main derrière sa nuque pour la garder contre lui. Sa respiration et la chaleur qui émanent de son corps. Des sensations qui font naître une nouvelle émotion en la douce Line ; le premier noeud des files permettant à ses plaies de guérir vient d’être noué. Au fond d’elle, la jeune femme était toujours à vif de la perte de sa soeur. Perturbée de ne plus être entre ces murs qui l’ont vu grandir. Détruite de voir ce que le monde faisait à son frère. Mais la présence de Noah est une bénédiction qui, peu à peu, lui permet de guérir. De grandir, de comprendre le monde qui aujourd’hui est le seul qui existe réellement.

“ - Non, non…” Souffle-t-elle après que son regard se soit tourné vers la porte. Line s’est assise sur le lit que Noah lui a présenté, et elle a du lever encore plus la tête pour le regarder. “ Je veux que tu restes avec moi…”

Ces mots sont sortis si précipitamment de ses lèvres, que Line a réellement eu du mal à avaler sa salive par la suite. Comme un crapaud croassant, sa gorge s’est doucement gonflée avant qu’elle ne recule sur le lit. Ses chaussures ont glissé de ses pieds alors qu’elle remonte jusqu’aux coussins, pour qu’elle enlève cette veste aux manches trop courtes. Puis, sa petite main a frapper fébrilement le matelas pour montrer à Noah qu’il peut venir jusque là.

Le moment où Noah est venu s’installer a disparu de sa mémoire. Line ne le revoit même pas venir se poser à son tour. C’est comme si sa mémoire à court terme avait effacé le reste pour qu’elle ne se souvienne que de l’instant où ses doigts avaient commencé à caresser le visage de Noah. Sur son front, sa tempe, sa joue et l’arrête de son nez. Des caresses tendres qu’elle avait connu après d’Angeline. Qui utilisait cette douceur pour calmer les peurs que Line pouvait avoir. Ses doigts ont ongles taillés caresse la peau de celui qu’elle pense aimer. Parce que Line n’a jamais ressenti ce genre de choses pour quelqu’un, elle ne peut pas comparer et savoir si c’est réellement de l’amour. Plus les jours passent, plus Line se perd dans le souvenir de sa soeur.

Plus que jamais, Line ressemble à Ange. Par ses actes, ses pensées, et sa façon d’être. Elle change au rythme de la fin du monde. Elle change pour devenir ce qu’était déjà Ange à l’époque. Elle était plus dégourdie que sa soeur. Elle était plus aimante, elle était peut-être moins humaine envers les autres, mais Ange aimait la vie comme Line apprend à l’aimer aujourd’hui. Dans ce monde, Line ne peut que penser que c’est Ange qui aurait dû être à sa place. Parce qu’elle aurait été capable de vivre sans mettre Noah en danger. Elle aurait été capable de lui apporter ce que Line redoute tant d’échouer. Parce que Ange était capable d’aimer d’une façon que Line n’a jamais envisagé.

“ - J’aurais tellement voulu que tu la connaisse… ” Souffle-t-elle du bout des lèvres, après de longues minutes de silence qu’elle n’a pas vu défiler. Line parle de ses pensées comme si Noah avait été à l’intérieur de sa tête pour comprendre. “ Je suis sûre qu’elle aurait fait de vous les rois du monde…” Line parle d’Abby, de Théophile, et de Noah. En caressant son sourcil pour en recréer la ligne naturelle, elle se met à sourire légèrement en continuant de contempler les traits de son protecteur personnel. “ Elle aurait comprit, et évoluer dans ce monde… bien mieux que moi. ”

Line ne parle quasiment jamais d’Ange. Parler des morts n’est pas dans sa nature, encore moins quand c’est une partie d’elle qui est partie. Lorsqu’elle se voit dans un miroir, Line voit le reflet d’Ange. Les cheveux plus court, un sourire inébranlable, et un regard fort et déterminé. Mais lorsqu’elle se voit réellement, elle, tel qu’elle est, Line ne peut que se dire que c’est Ange qui aurait du être à sa place. Dans ce monde noir, plein de ténèbre, c’est le mauvais ange que Dieu a rappelé à lui.

“ - Mais pour la première fois…” Reprit-elle sans laisser le temps à Noah d’ouvrir la bouche pour dire le moindre mot. “ Je suis vraiment heureuse d’être-là…” Son coeur, il bat vite, mais la lourdeur de ses paupières montre que Noah a raison. Morphée est prête, cachée sous l’oreille qui tient sa tête. “ Tu me rend le monde supportable…”
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
Trying to stay who I am

À propos
Sac à dos


▫ Ancien métier : Formation de pompier
▫ Occupation : Sécurité du mur et excursions
▫ Statut civil : Célibataire
▫ Lieu de naissance : San Francisco, USA



▫ Messages : 454
▫ Inscription : 17/04/2018
▫ Crédits : PresleyCash, Tumblr
▫ Célébrité : Frank Dillane



Sac à dos
Possession:

MessageSujet: Re: A long journey awaits - Line [Flashback]   22.07.18 15:56


A long journey awaits

Elle refuse que je reste surveiller la porte et un poids s’enlève de mes épaules. Je n’avais pas envie qu’elle me dise oui, je n’avais pas envie d’être loin d’elle. Je n’ai pas d’idées derrière la tête comme pourraient en avoir la majorité des hommes, j’ai simplement besoin d’être contre elle, de sentir sa chaleur me réchauffer, sentir sa respiration me faire revivre et entendre sa voix si douce qui me fait ce lien avec la réalité. Line me parait si innocente qu’elle étouffe tout ce qui est si sombre en moi. C’est comme si l’ombre de ce monde n’a pas encore réussi à l’atteindre et qu’elle vit sous un soleil éternel, terni par les quelques épreuves qu’elle a dû parcourir. Mais elle est forte Line, malgré cette innocence, bien plus forte qu’elle ne le pense et j’aimerais pouvoir le lui rappeler tous les jours. Alors qu’elle me demande de rester près d’elle me laisse un sourire sur les lèvres.

Elle s’assied sur le lit et je la laisse s’installer, ne sachant immédiatement comment procéder avec elle. Je ne veux pas la brusquer, je ne veux pas la déranger. J’en ai passé des nuits avec des autres filles, mais aucune d’elles n’avaient autant d’importance que Line. Je n’ai pas envie de faire une erreur, de l’effrayer. Elle tapote le lit près d’elle, m’indiquant que je peux la rejoindre, une fois ses chaussures et sa veste enlevées. Je laisse paraître un petit sourire et enlève, moi aussi, mes chaussures et ma veste avant de me glisser à ses côtés.

Nous cherchons une place qui nous convient à tous les deux et il faut peu de temps à Line pour laisser sa main retrouver le contact de ma peau. Mes yeux se referment un instant, profitant de cet instant privilégié à ses côtés. Mon bras vient s’installer sur sa taille, sans pour autant trop l’envahir, car je ne sais pas où elle se situe avec ça Line. Je ne veux pas la mettre mal à l’aise. Je m’imagine que dans son ancien campement, elle n’a pas dû connaître beaucoup de relations avec d’autres hommes. Selon ses anecdotes, ses histoires, leurs coutumes me paraissent strictes. Peut-être que je me trompe, mais je n’ai pas envie de tout gâcher pour un simple geste. Mon autre main se glisse vers son visage, près de son oreille et mes doigts se promènent eux aussi rapidement le long de sa peau.

C’est sa voix qui finit par me faire rouvrir les yeux, retrouvant ces deux billes face à moi. Je le vois dans son regard que Line est perdue, loin de moi, retournée dans le passé. Il me faut un instant pour comprendre qu’elle me parle d’Ange, sa sœur décédée. Elle m’en a parlé à plusieurs reprises, ou plutôt, me l’a évoquée. Elle n’a jamais été très loquace sur le sujet Line. Je ne peux qu’imaginer sa douleur, en supposant qu’Abby disparaisse un jour, mais je n’ai jamais vécu une épreuve aussi intense. Ma mère était importante à mes yeux, mais elle avait fait son choix, pas Ange. Alors chaque fois que Line évoque sa sœur, je ressens un léger pincement au fond de moi, ressentant cette peine qui l’habite. Ma main se promène toujours sur les courbes de son visage, cherchant à encourager la brune dans ses confessions.

Mais son ton change, son regard change. Line est là, face à moi, de retour dans l’instant présent, pourtant les confessions ne sont pas terminées. Mon sourire refait surface face à ses paroles, sentant mon cœur s’emballer. Car je tiens à Line, presque autant qu’à Abby. Ma main sur sa taille se déplace vers son visage pour lui placer ses cheveux derrière l’oreille, tout en caressant sa tempe. « J’aurais aussi voulu la connaître. » J’aurais aimé connaître cette fougue dont me parlait Line à plusieurs reprises, me rendre compte de leur différences, de leur ressemblances. Mais c’est Line que je veux aujourd’hui, par le fantôme de sa sœur. « Mais c’est toi qui est là aujourd’hui Line. T’as mérité ta place ici autant qu’elle aurait pu le faire. » Elle n’a peut-être pas eu besoin de se battre autant qu’un autre survivant, mais elle est toujours là. « T’es là pour une raison, on est tous là pour une raison et… J’crois que t’es la mienne Line. J’suis heureux que tu sois à mes côtés. » Ma main quitte son oreille pour retrouver sa place initiale sur sa taille, la serrant cette fois plus fort que tout à l’heure.

Je l’attire un peu vers moi, Line, lui laissant tout de même son espace, toujours pour ne pas la brusquer. Mon visage se tend vers elle pour déposer un baiser sur son front, geste protecteur et affectif. J’étais beaucoup plus tactiles et avenant autrefois, mais le monde m’a rendu tel que je suis et je sens bien que la retenue est là, face à Line, face à ce qu’elle représente pour moi, face à ce que sa perte pourrait provoquer en moi. Mon front se dépose contre le sien, nos souffles se mélangeant, mes yeux se refermant doucement. « Je sais pas ce que demain nous réserve, Line, mais j’te laisserai pas. »

Codage par Libella sur Graphiorum

_________________


I don't wanna be insane
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar

À propos
Sac à dos


▫ Ancien métier : Sage-Femme.
▫ Occupation : Line soigne les malades, et les blessés, au Temple.
▫ Statut civil : Célibataire.
▫ Lieu de naissance : Jérusalem.

▫ Messages : 70
▫ Inscription : 04/06/2018
▫ Crédits : littlewildling
▫ Célébrité : Lucy Hale



MessageSujet: Re: A long journey awaits - Line [Flashback]   04.08.18 12:59

A long journey awaits
   Line & Noah

   



Les mots de Noah sont tendres. Ils la font sourire comme si c’était tout ce qu’elle avait besoin d’entendre pour aller mieux. Comme si Line n’était pas si perdue, si étrange dans ce monde de noirceur. Par ses mots, Noah parvient à la faire penser, un peu, qu’elle mérite sa place comme tous les autres. Même si une partie de son être ne peut que penser, croire que sa soeur méritait encore plus d’être là, Line se dit qu’il a raison. Chacun est là, parce qu’il a quelque chose à faire. N’est-ce pas la définition du destin ? Madeline, elle a toujours pensé que son histoire était écrite.

Peut-être que c’était sa destiné d’arriver jusqu’à ce matelas miteux, mais si confortable face à tout ce qu’ils connaissent depuis la fin du monde. Si Line n’avait cessé de maintenir les doigts de Noah à ce qu’elle considérait comme acceptable, son coude avait cessé toute résistance lorsqu’il a prononcé ces derniers mots. “Et...j’crois que t’es la mienne Line.” La petite femme avait arrêté de le câliner pour le regarder comme s’il était la plus belle des choses du monde. La plus belle des créations de Dieu. Elle a sourit, a rougit comme si cette déclaration promettait un amour éternel. Plus rien ne pouvait compter, pas même le malaise qu’il faisait naître en elle en étant si proche. En la câlinant de cette manière qu’aucun autre être humain n’a utilisé sûr elle.

La jeune femme n’a pas le temps de prononcer le moindre mot, qu’elle se retrouve tirée vers lui suite à un baiser sur le front. Line, elle n’a pas rougi plus. Elle s’est contentée de fermer les yeux comme si cette simple barrière pouvait la protéger de sa plus grande peur. Cet espace qui les sépare, cette pression du front de Noah sûr le sien, elle les anéantit lorsqu’il promet de ne pas partir. De ne pas la quitter, de rester à ses côtés. Sorties de nul part, des larmes se mettent à couler sûr ses joues. Aussi fort que si elle avait été blessée par ce qu’il vient de dire, aussi fort que lorsqu’elle s’était cachée dans la salle de bain. Mais cette fois-ci, ces larmes sont silencieuses. Ses petits bras ont finit par par se redresser, l’obligeant à se soulever quelques peu du matelas, pour finalement passer autour du coup de Noah pour l’enlacer. Pour cacher son petit visage dans ce cou protecteur. Pour le coincer dans une étreinte où elle ne mesure pas sa force, mais qui ne fera en rien mal à cet homme fort.

“ - Merci…”

Un simple mot qui s’échappe de ses lèvres, alors qu’elle avait été incapable de le faire avant. Par cette promesse, Noah vient de toucher la corde sensible de Line. Il la fait pleurer, non parce qu’elle est triste, mais parce qu’il vient de lui offrir le plus beau des cadeaux qu’elle aurait attendu. A ses côtés, malgré ce qu’ils ont vécu plus tôt, et peut-être même un peu grâce à ça, Line se sent plus en sécurité que jamais. Maintenant qu’elle commence à connaître, à réaliser ce qui fait vraiment de ce monde une horreur, Line est capable de voir ce qui est vraiment important. Avec Noah, elle sait qu’elle ne risque rien. Avec lui, elle sait que sa vie est sauve.

Les minutes sont longues avant qu’elle ne puisse reprendre la parole. Line est restée accrochée ainsi à Noah, comme à une bouée de sauvetage à laquelle on s’accroche pour ne pas se noyer. Elle a besoin de lui autant qu’il a besoin d’elle, et par cette simple présence qu’il lui apporte, elle a su se détendre. Oublier presque l’endroit où ils sont, les gens qui les entourent. La noirceur qui court les rues. Line a oublié la détresse qu’elle avait ressentie en étant couverte de ce sang humain. Ce qu’elle avait ressentie en pensant à Ange. Elle est restée accrochée jusqu’à ce que son coeur se soit libérée de tous les fardeaux qu’elle portait sans pouvoir respirer.

“ - Est-ce que c’est bon, au moins .. ?” Line, elle avait finit par se redresser légèrement pour regarder Noah, après que son estomac se soit mit à grogner, détendue au point de ressentir la faim. Elle parle de ces choses en paquets qu’ils ont trouvé dans le magasin, ceux dont elle a parlé à Noah avant de poser cette question. “ Ce ressemble en rien à ce que ma mère nous faisait pour goûter…”
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
Trying to stay who I am

À propos
Sac à dos


▫ Ancien métier : Formation de pompier
▫ Occupation : Sécurité du mur et excursions
▫ Statut civil : Célibataire
▫ Lieu de naissance : San Francisco, USA



▫ Messages : 454
▫ Inscription : 17/04/2018
▫ Crédits : PresleyCash, Tumblr
▫ Célébrité : Frank Dillane



Sac à dos
Possession:

MessageSujet: Re: A long journey awaits - Line [Flashback]   14.08.18 10:37


A long journey awaits


Mon front collé ainsi à elle, je me sens bien, je me sens paisible. Tout ce qui nous entoure a disparu, il ne reste que nous. C’est ce que j’aime en Line. C’est qu’en sa présence, j’oublie que le monde est devenu ce qu’il est, j’oublie les épreuves qu’on a dû traverser pour en arriver là, j’en oublie même la vie que j’ai pris quelques heures auparavant. Line est cette échappatoire que j’ai toujours recherchée et je ne me vois plus vivre sans elle. Mais c’est ça qui m’effraie. Si je ne me vois plus vivre sans elle, ça veut dire qu’une partie de moi sera constamment en train de veiller à ce qu’il ne lui arrive rien. Je ne serai plus moi à cent pour cent. Comme je le fais pour Abby, j’aurai sans cesse cette peur au creux de mon ventre, à chaque imprévu, chaque attaque, je ne penserai plus à ma peau, je penserai à Line. Et cette pensée me fait peur.

Mais je sens ma main s’humidifier, je sens les sanglots de Line traverser son visage et j’en oublie tout mon chemin de pensée. Line est en pleurs, mais Line reste silencieuse. Alors elle se redresse, me regarde un instant et je lui souris tendrement. Je ne comprends pas ce qu’il lui arrive et je n’ai pas le temps de réfléchir plus longtemps. Ses bras s’enroulent autour de mon cou, fort, si fort que j’en aurais presque mal. Sa tête vient se loger dans mon cou et mon réflexe est d’enrouler mes bras autour d’elle. Mon visage vient lui aussi se protéger dans le creux de son cou et j’y dépose un baiser. Je ne cherche pas à comprendre, je ne cherche pas à faire quelque chose. Line trouve ses remèdes toute seule et je le respecte. Elle me remercie toutefois, d’un seul mot. Et je comprends enfin. Je l’ai touchée avec mes paroles, et un poids s’enlève. Elle ne pleure pas de tristesse, Line, elle pleure de joie, ou quelque chose s’en rapprochant. Je finis par sourire dans la pénombre de son corps, déposant un nouveau baiser sur son cou.

Il lui faut plusieurs minutes, à Line, pour se décider à me lâcher, mais je n’ai pas bougé, j’ai respecté son besoin. Si c’était ce temps qu’il lui fallait pour se reprendre, je le lui accordais avec plaisir. La vie d’aujourd’hui était tant éprouvante, tant mouvementée que parfois, il ne suffisait que de simples minutes comme celles-ci pour se ressourcer, retrouver ce qui nous composait autrefois.

Elle reprend la parole pourtant, me demandant si c’est bon. Mon esprit s’évade un instant, cherchant à comprendre de quoi elle me parle. Dans le passé, cette phrase était associée à une multitude de sujets, mais pour les jeunes, il concernait un sujet bien précis. Et mon regard se fronce, ne comprenant pas pourquoi Line m’en parlerait si soudainement. Mais elle se détache de moi et ajoute une seconde phrase qui m’éclaire enfin. Line parle de nourriture et je ne peux m’empêcher de laisser échapper un petit rire, me sentant stupide l’espace d’un instant.  « T’as faim ? Tu peux goûter directement et te faire une idée. »

Je me relève à mon tour, glisse de côté pour me retrouver sur mes pieds et me dirige vers mon sac à dos. Je suppose qu’elle parle de ce que nous avons trouvé plus tôt. Alors j’en attrape un paquet et retourne auprès de line, m’asseyant en tailleur face à elle. J’ouvre le paquet pour en sortir un morceau, le lui tendant. « Je doute qu’il ait le même goût que si tu l’avais mangé immédiatement après son achat, mais ça reste une friandise, comparé à notre nourriture habituelle. » Je la regarde goûter, jaugeant sa réaction, avant d’en attraper un bout à mon tour et de le manger. Evidemment, ils sont périmés depuis un bon moment déjà, mais ce genre de produits pouvaient tout de même durer encore longtemps après la date de péremption. Le goût est effectivement un peu passé, mais pas désagréable. Je lui souris. « Alors ? J’suis sûr que ce que te faisait ta maman était meilleur. »

Codage par Libella sur Graphiorum

_________________


I don't wanna be insane
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Contenu sponsorisé

À propos
Sac à dos


MessageSujet: Re: A long journey awaits - Line [Flashback]   

Revenir en haut Aller en bas
 
A long journey awaits - Line [Flashback]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2
 Sujets similaires
-
» Croisé pékinois poil long 5/6 ans orphelin Béthune (62)
» Tiens tiens tiens... Comme on se retrouve... {Flashback} [Ryuuku Gakuen]
» Sujet a long terme: ork sauvage.
» la fiche de Méline Laura
» Aëline

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
What Lies Ahead :: Kelowna & Beyond :: Beyond-
Sauter vers: