AccueilAccueil  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 On se raccroche à nos souvenirs + Abby

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2, 3  Suivant
AuteurMessage

avatar

À propos
Sac à dos


▫ Ancien métier : étudiant en soins infirmiers et champion de moto cross
▫ Occupation : chargé de récupérer de la nourriture chez son groupe des protecteurs mais joue les nouveaux venus à Highgate pour réaliser sa vengeance
▫ Statut civil : célibataire
▫ Lieu de naissance : Seattle



▫ Messages : 319
▫ Inscription : 12/06/2018
▫ Crédits : PresleyCash
▫ Célébrité : Alex Hogh Andersen



Sac à dos
Possession:

MessageSujet: On se raccroche à nos souvenirs + Abby   29.06.18 8:41

On se raccroche à nos souvenirs
  Abby & Jacob

 


Jacob n'aurait jamais cru qu'il soit capable d'une telle extrémité, se rapprocher d'une fille juste pour pouvoir ensuite lui faire du mal. Ce n'était vraiment pas dans ses habitudes mais il tenait vraiment à être sur à cent pour cent qu'il s'agissait bien de la bonne personne. Car il était inconcevable pour lui de faire du mal à la mauvaise personne. Tuer n'était déjà pas facile alors le faire en toute connaissance de cause, dans un monde normal il ne l'aurait jamais envisagé. De plus Abby était vraiment très belle et très gentille, contrairement à ce qu'il s'était imaginé. Il savait qu'il jouait avec le feu et boire ne lui ferait pas de mal à lui mais à elle peu être bien. Il savait aussi que ça l'aiderait à la faire parler, à lui confirmer ce qu'elle avait fait.

Et pour être prêt comme prévu le soir, il avait passé la matinée à travailler, à donner des coups de mains à droite à gauche, là où il y en avait besoin. Et il ne s'était même pas forcé pour ça, tout simplement parce qu'il aimait réparer des trucs et bidouiller des moteurs et autres appareils. C'est vrai qu'il n'aurait jamais vraiment été à l'aise s'il avait du reprendre sa formation d'infirmier, quoi que peu être pas, il n'en avait juste pas très envie préférant continuer ce qu'il savait si bien faire. Et donc après avoir bosser autant qu'il le pouvait il était parti à la recherche d'une bonne bouteille d'alcool et d'autres choses par la même occasion, s'il le pouvait pouvoir ne pas mêler l'utile à l'agréable, peu être quelques sucreries s'il en existait encore. Il était même prêt à troquer un chargeur de son pistolet pour arriver à ses fins. Il avait mis du temps mais il était parvenu à trouver une bouteille de rhum même pas entamée, personnellement il aurait préféré un peu de vodka mais impossible d'en trouver, pas grave il se satisferait de ça. Il avait même réussi à mettre la main sur un paquet de bonbons du style fraises à peine périmé et avait décidé qu'il l'emmènerait aussi, à quoi bon jouer les difficiles.

A l'heure convenu Jacob se présentait devant la maison, bien entendu avant ça il avait fait un brin de toilette quand même et avait fumé une cigarette tout simplement parce que ça l'aidait à se détendre un peu et à être plus à l'aise. Il avait aussi en plus de la bouteille et des bonbons apporté deux verres juste au cas où la miss ne veuille pas boire à la bouteille.
Il la trouva là, à l'attendre et il lui dit tout en lui montrant ce qu'il avait apporté "- Salut." suivit d'un léger sourire.
 

 

_________________
©️️ OMEGA
just listen to me, you're not no one, you're my brother.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar

À propos
Sac à dos


▫ Ancien métier : Infirmière
▫ Occupation : Travaille à l'infirmerie de Highgate, mais aide également dès qu'elle le peut ailleurs.
▫ Statut civil : Célibataire
▫ Lieu de naissance : San Francisco



▫ Messages : 313
▫ Inscription : 18/05/2018
▫ Célébrité : Caitlin Stasey



Sac à dos
Possession:

MessageSujet: Re: On se raccroche à nos souvenirs + Abby   29.06.18 11:47



On se raccroche à nos souvenirs


La journée avait été assez rapide, malgré mon réveil un peu mouvementé. Enfin bon, c’est une autre histoire et ce soir, j’avais juste envie d’oublier qu’on vivait dans un monde dangereux et totalement fou. Je voulais juste qu’on puisse s’amuser, rire et discuter comme hier. Et si en plus, il avait réussi à nous dégoter de quoi boire un peu, je crois sincèrement que la soirée, enfin la nuit, sera parfaite ! J’ai été tenté de dormir un peu avant cette sortie, je ne vais pas mentir, je me suis bien assoupie. Mais comme à chaque fois, je revois le regard du gars que j’ai tué, je revis inlassablement cette scène. Cela me bouffe de l’intérieur, au point où je me réveille en sursaut et en sueur. Toujours les mêmes visions, les mêmes sons, les mêmes ressentis. Je suis fatiguée, mais je n’arrive pas à trouver un sommeil profond quand on a ôté la vie pour la première fois. Mais je n’en perds pas mon sourire et ma bonne humeur, sinon ce type m’aurait tout enlevé et cela je me l’interdis !

Avant de ressortir de la maison, je vais rechercher du chocolat qu’il me reste et  des cookies que j’ai préparer avec une autre femme de la communauté ce matin. Je vais alors m’assoir mon petit sac prêt pour la suite, à mes côtés, sur les marches devant la maison que j’occupe avec Noah. Je pose mes mains un peu derrière moi, je laisse ma tête tomber par derrière et je profite un peu de la fraîcheur de la soirée. Mais voilà que j’entends des bruits de pas dans ma direction, un sourire sur les lèvres, je me redresse, je frotte mes deux mains l’une contre l’autre puis je me relève, je prends mon sac également que je lui montre en disant « Salut ! » Je fais la différence et je lui dis « J’ai eu moins de chance que toi, on dirait ! » Puis je lui montre la rue déserte à cette heure de la nuit et rajoute « On s’éloigne un peu pour pas, à nouveau, réveillé Noah ! » Puis je lui fais un sourire. Je sais qu’il y a un petit banc un peu plus loin, un endroit un peu plus discret où nous ne dérangeront personne même si on se met à rire un peu trop fort !

© SWIRLY
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar

À propos
Sac à dos


▫ Ancien métier : étudiant en soins infirmiers et champion de moto cross
▫ Occupation : chargé de récupérer de la nourriture chez son groupe des protecteurs mais joue les nouveaux venus à Highgate pour réaliser sa vengeance
▫ Statut civil : célibataire
▫ Lieu de naissance : Seattle



▫ Messages : 319
▫ Inscription : 12/06/2018
▫ Crédits : PresleyCash
▫ Célébrité : Alex Hogh Andersen



Sac à dos
Possession:

MessageSujet: Re: On se raccroche à nos souvenirs + Abby   29.06.18 13:12

On se raccroche à nos souvenirs
  Abby & Jacob

 


 Jacob ne pensait pas qu'elle avait prévu autant de chose, entre ce qu'il a amené lui et ce qu'elle a dans son sac ils vont avoir largement de quoi se remplir le ventre. Mais le truc c'est que Jacob a déjà manger et pour une fois il a repris des légumes alors forcément il ne va pas vraiment faire honneur à tout ce qu'elle aura apporté. Mais dans le fond ce n'est pas si important puisque de toute façon ce qu'il a prit lui peut attendre et être consommé une autre fois et c'est sans doute la même chose pour elle. Jacob a bien tenter mais il n'a pas réussit à mettre la main sur une tablette de chocolat ou tout autre confiserie de ce style, et il le regrette parce que le carré qu'il a mangé la veille lui a donné l'eau à la bouche. Ne pas en manger ne lui a pas manqué mais maintenant qu'il en a gouter à nouveau c'est bien différent. Peu être que d'ici quelques temps ils arriveront à faire quelque chose qui y ressemble avec des poudres de cacao instantanées, allez savoir certaines personnes sont vraiment douées. "- Je sais pas, dépend de ce que tu as dans ton sac." et loin de lui l'idée d'aller y fouiller mais il faut dire que la curiosité y est et qu'il lui tarde qu'elle l'ouvre pour voir ce qui se cache à l'intérieur.

Ils se mettent donc en route et Jacob comprend qu'ils ont dérangés son frère la nuit dernière et que ce dernier à forcément du lui faire des remontrances. Quel idiot franchement, ils n'ont pas parlé fort non plus, Jacob se souviens bien. Et tout en marchant, Jacob regarde la bouteille qu'il tient dans la main et lui dit "- C'est du rhum, j'espère que t'aime ça, parce que j'ai pas réussit à trouver autre chose." au moins de là où il vient il aurait facilement pu trouver autre chose comme alcool mais bon il n'est pas venu pour se souler de toute façon mais pour murir sa vengeance. Ils continuent donc leur marche et après quelques minutes Jacob aperçoit un banc à quelques mètres devant eux, c'est surement là qu'elle voulait qu'ils aillent en prenant cette direction. "- On s'arrête là où on continue encore un peu ?" Jacob ne sait pas ce qu'elle veut exactement, ce qu'elle avait en tête alors il préfère lui demander pour être sur.
 

 

_________________
©️️ OMEGA
just listen to me, you're not no one, you're my brother.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar

À propos
Sac à dos


▫ Ancien métier : Infirmière
▫ Occupation : Travaille à l'infirmerie de Highgate, mais aide également dès qu'elle le peut ailleurs.
▫ Statut civil : Célibataire
▫ Lieu de naissance : San Francisco



▫ Messages : 313
▫ Inscription : 18/05/2018
▫ Célébrité : Caitlin Stasey



Sac à dos
Possession:

MessageSujet: Re: On se raccroche à nos souvenirs + Abby   02.07.18 5:51



On se raccroche à nos souvenirs


Je rigole légèrement de cette désinvolture qu’il me présente comme à chaque fois, il ne me demande pas pour regarder dans le sac, mais son regard me dit tout. Je ne peux m’empêcher de me dire que tout parait si normal, si banal quand je suis en sa compagnie et pas dans le sens désagréable non plus. Bien du contraire ! J’aime bien ce calme apparent, cette lumière qu’il apporte dans ma vie. Et cela de sa spontanéité, de son sourire et de sa présence tout simplement. Mais je ne tarde pas à venir ouvrir mon sac devant ses yeux et je lui dis, en haussant les épaules comme si ce n’était pas grand-chose « Cookies aux amandes et du chocolat ! » Alors que sincèrement, vous croyez que dans un autre endroit que cette communauté, beaucoup peuvent se permettre de manger des choses du genre ? Je suis contente d’avoir encore un peu de chocolat, car la veille, il avait semblé réellement aimer cela.

Mais je n’ai pas envie de rester ici devant la maison que je partage avec mon grand frère. Pas que j’ai peur de son regard, mais c’est simplement, parce que hier, il semblerait qu’on ait fait un peu trop de bruit. Et je ne veux pas le réveiller encore une fois. Il a besoin de dormir, enfin quand il ne fait pas les rondes de nuit sur le mur. Mon grand frère a toujours mérité à mes yeux ce qu’il y avait de mieux pour tout, alors j’aimerais ne pas le réveiller et lui laisser pleinement profiter de sa nuit. On commence alors à marcher vers ce petit banc que j’avais vu en promenant lors de mes longues nuits d’insomnie. Il m’annonce alors, lors de notre marche, qu’il a une bouteille de rhum. Je lui dis alors dans un éclat de rire « Tu cherches à me saouler là ? » Puis je finis par lui dire, un peu plus calmement « J’adore le rhum, c’est une bonne  idée, mais tu risques de devoir me ramener chez moi plus tard, car je ne tiens pas l’alcool du tout ! »

Arrivé devant ce petit banc que je trouve bien sympa et assez reculé « Je trouve qu’on serait bien ici non ? » On est au calme et si par la suite, on veut continuer la soirée et que la température baisse trop, y a quelques maisons libres aux alentours. Tout pour passer une  bonne journée en enfer. Je vais donc m’assoir, mettant mes jambes en tailleur et je lui dis, toujours un sourire sur les lèvre « Je n’aurais jamais imaginé qu’un endroit comme la Highgate existait encore ! » Dans le sens qu’on est bien, on est pas trop en danger ici. J’avoue que quelques fois, c’est bizarre de le dire, mais l’extérieur me manque. Je ne sais pas si j’arriverai à rester au même endroit toute ma vie sans rien voir d’autre que ces murs qui nous entourent, mais pour l’instant, je me remets de ma blessure et je réapprends à vivre en communauté. Chose que j’aime particulièrement. Parler, discuter, apprendre à connaitre sont des choses que je ne changerais pour rien au monde.

© SWIRLY
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar

À propos
Sac à dos


▫ Ancien métier : étudiant en soins infirmiers et champion de moto cross
▫ Occupation : chargé de récupérer de la nourriture chez son groupe des protecteurs mais joue les nouveaux venus à Highgate pour réaliser sa vengeance
▫ Statut civil : célibataire
▫ Lieu de naissance : Seattle



▫ Messages : 319
▫ Inscription : 12/06/2018
▫ Crédits : PresleyCash
▫ Célébrité : Alex Hogh Andersen



Sac à dos
Possession:

MessageSujet: Re: On se raccroche à nos souvenirs + Abby   02.07.18 7:28

On se raccroche à nos souvenirs
  Abby & Jacob

 


Jacob n'attendit pas longtemps avant de savoir ce qui se cachait dans le sac que la jeune femme avait préparé, tout simplement parce qu'elle l'ouvrit et s'approcha pour lui montrer. Il en avait déjà l'eau à la bouche et même s'il ne répondit rien son sourire le trahissait. Ce n'était pas sa faute s'il ne pouvait pas cacher sa joie surtout pour ce genre de truc. Cela devait faire quoi, aller au moins plusieurs longs mois qu'il n'avait pas mangé de cookies, les dernières boites qu'ils avaient trouvé avec son frères dataient de tellement longtemps qu'il ne se souvenait même plus du gout. Et puis du chocolat quoi et apparemment de ce qu'il pu en voir c'était du fait maison. Un vrai régal en perspective et même s'il n'avait pas très faim il trouverait un petit coin dans son estomac pour les caser. Mais il finit malgré tout par dire "- Le nirvana" et c'était pas peu dire pour un type comme lui. Ca, plus l'alcool et une cigarette et il n'en était pas loin, manquerait juste le sexe pour terminer en beauté. Mais ça Jacob savait bien que  ce n'était pas pour ce soir et encore moins avec Abby. Elle avait beau lui plaire, il ne fallait pas oublier la raison de sa présence dans cette communauté. Y'avait plein d'autres filles qui pouvaient satisfaire ce genre de désir chez lui, pas besoin de s'envoyer celle qu'il comptait buter, fallait vraiment être malade pour imaginer un truc pareil.

Jacob lui expliqua ensuite ce qu'il avait lui et le fait qu'il n'avait pas trouvé autre chose et il ne pu que sourire à ce qu'elle lui dit. Si seulement c'était vrai, du moins ça l'était mais un tout petit peu, il ne voulait pas la souler mais la faire parler un peu. "- Non bien sur que non !" et bien entendu il s'en défendait parce que ce n'était pas son but. "- Et puis on n'est pas obligé de tout boire." qu'il ajouta en lui faisant un clin d'oeil, après tout une bouteille même pleine n'est pas obligé d'être vidé d'un coup. Si vraiment elle ne tenait pas l'alcool il pourrait toujours la ramener jusqu'à chez elle, après tout ce n'est pas si loin et puis elle ne doit pas peser bien lourd cette fille.
 
Après avoir marcher un peu Jacob lui demanda si elle voulait s'installer là et elle demanda confirmation pour s'installer sur le banc, ce qu'il lui donna bien entendu. "- Ouais." ils n'étaient pas sur le passage, pas trop proche des maisons habités, pas trop proches de gardes non plus, donc ils ne devraient déranger personne et personne ne devrait les déranger non plus. Il la laissa s'installer et puis fit de même après elle, se posant sur le banc sans trop faire attention s'il était proche d'elle ou pas. Il regarda un peu autour d'eux pour s'assurer qu'ils ne risquaient pas d'être rejoint par certaines personnes en mal d'alcool parce qu'il ne comptait pas la partager avec d'autres cette bouteille là. "- Bah tu sais, y'a peu être encore mieux ailleurs." mais pour ça faudrait se remettre en route et pour Jacob tout ça c'est terminé, s'il part d'ici ce sera pour fuir et non pour trouver quelque chose de mieux. Et puis il ajouta "- J'ai trouvé des verres aussi parce que je ne savais pas si tu préférais boire au verre ou à la bouteille." c'est quand même de lui demander, lui perso, ça ne le dérange pas de boire direct à la bouteille, après tout l'alcool est un désinfectant.

 

_________________
©️️ OMEGA
just listen to me, you're not no one, you're my brother.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar

À propos
Sac à dos


▫ Ancien métier : Infirmière
▫ Occupation : Travaille à l'infirmerie de Highgate, mais aide également dès qu'elle le peut ailleurs.
▫ Statut civil : Célibataire
▫ Lieu de naissance : San Francisco



▫ Messages : 313
▫ Inscription : 18/05/2018
▫ Célébrité : Caitlin Stasey



Sac à dos
Possession:

MessageSujet: Re: On se raccroche à nos souvenirs + Abby   07.07.18 11:15



On se raccroche à nos souvenirs


« Si tu n’as besoin que de ça pour atteindre le nirvana, je sens qu’on va bien s’entendre toi et moi ! » Dis-je dans un rire ! Je rigolais juste bien sur, quoique je ne doutais pas que Jacob et moi, nous puissions nous entendre. Il semblait assez renfermé et réservé au premier abord, mais la veille, j’ai bien pu découvrir un jeune homme plus ouvert, passionné et même amusant. Je ne sais pas grand-chose de lui, mais sincèrement, que ce soit dans ce monde ci ou dans l’autre monde, connait on vraiment les gens un jour ou l’autre ? Je crois que tout le monde garde une part d’ombre, de secret et de désirs inavoués. Tout le monde garde des choses bien enfouies profondément. Et je n’en fais pas exception.  Mais bon, là, je sens qu’on va passer une bonne soirée et cela malgré que mon frère semble y voir beaucoup d’objections ce matin. Mais qui dirait non à une longue conversation, un verre d’alcool et des cookies ? Pas moi en tout cas. Et puis, Noah devrait surtout être heureux que je me fasse des amis ici.

Je rigole à le voir ainsi se défendre de tout et n’importe quoi. Je rigole de bon cœur et ça fait du bien, mais je dois l’étouffer un peu vu qu’on est pas encore assez loin de chez moi et des autres habitations. Mais une fois mon rire un peu calmé, je finis par lui dire « Ne t’inquiète pas, je t’ennuyais et puis de toute façon, je sais m’arrêter avant qu’il ne soit trop tard ! » Je lui dis alors d’un air taquin « Je ne me laisse pas déstabiliser si facilement ! » Ce qui n’était pas vrai dans un sens. Je suis très vite en confiance avec les gens, bien trop vite d’après mon frère. Je me livre facilement, je m’attache tout aussi facilement, mais attention malgré tout ça, il n’y a, encore aujourd’hui, que de très rares personnes qui sont toujours dans mon cœur et qui ne m’ont pas déçues du tout. D’ailleurs, je pars un peu dans mes pensées, je me demande où sont Line, Théophile… Je me demande même où est Tyler. Même si je ne voulais pas d’un couple tant que tel, j’ai peur qu’il lui soit arrivé quelque chose. Mais, car il est le plus important à mes yeux, je suis trop contente que mon frère soit à mes côtés pour ne penser au mauvais. Je reprends alors quelque peu mon sérieux et je lui dis « Oui comme tu dis, on n’est pas obligé de tout boire. Tu pourrais toujours en avoir besoin par la suite. Il ne faut plus gaspiller comme on le faisait avant. » Voilà la vérité !  Plus rien ne doit être pris à la légère. Oui, on peut faire plaisir, mais il faut bien faire attention, de toujours garder un peu de tout pour les jours de vaches maigres. Car même si la communauté est géniale, agréable, je n’en oublie pas non plus l’extérieur et je sais que tout peut arriver maintenant.

Une fois arrivé au banc, la première phrase du jeune homme me déstabilisa légèrement. Mieux ailleurs ? Je le regardais un peu avec un regard plein de questions et je finis par oser lui demander, dans un ton très calme et faible « Mieux ailleurs ? Je croyais que tu n’avais jamais été bien dans un groupe ? » Non mais à sa manière de le dire, j’ai l’impression que cet endroit n’est qu’une passage parmi tant d’autre, qu’il ne compte pas rester. Ca serait dommage, je baisse quelques secondes les yeux vers mon sachet, l’air surement un peu triste de cette constatation faite pour moi-même. Mais je ne voulais pas me rendre triste, alors je pris deux cookies dans mon sac et je lui en tends un « J’espère qu’ils sont bon ! » Bah normalement oui, que de bons produits et fait maison, est-ce que ça peut réellement en être autrement .

Mais au moment de lui passer petit biscuit lui me proposa un verre. Je souriais et je lui dis « C’est vrai que je préfère dans un verre, mais bon, rien n’est obligatoire. » Je lui fis un clin d’œil, c’est à lui de décider ce qu’il préfère. Je me contente de dire avant de croquer un peu dans le biscuit « Alors dis moi, comment as-tu fais pour dégoter une telle bouteille d’alcool ? » Non mais c’est vrai, j’aimerais bien avoir les bons filons pour ça.

© SWIRLY
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar

À propos
Sac à dos


▫ Ancien métier : étudiant en soins infirmiers et champion de moto cross
▫ Occupation : chargé de récupérer de la nourriture chez son groupe des protecteurs mais joue les nouveaux venus à Highgate pour réaliser sa vengeance
▫ Statut civil : célibataire
▫ Lieu de naissance : Seattle



▫ Messages : 319
▫ Inscription : 12/06/2018
▫ Crédits : PresleyCash
▫ Célébrité : Alex Hogh Andersen



Sac à dos
Possession:

MessageSujet: Re: On se raccroche à nos souvenirs + Abby   08.07.18 7:32

On se raccroche à nos souvenirs
  Abby & Jacob

 


Jacob la regarde et ne peut retenir un sourire. Il a besoin d'un peu plus que ça en général mais disons qu'il préfère ne rien ajouter parce que de toute façon ce n'est pas avec elle que ça se fera. Encore que, c'est vrai qu'elle est mignonne et qu'elle doit avoir un corps de rêve mais comme Jacob aime toutes les femmes il saura se contenter d'une autre, l'essentiel autant justement de se faire plaisir et un peu de bien au passage. Toute façon quand c'est comme ça c'est juste pour le sexe et y'a jamais rien d'autre derrière. Les filles de l'autre communauté d'où il vient le savent très bien, donc en général quand Jacob passe à l'acte avec elles n'attendent rien de plus qu'un peu de plaisir partager. L'avantage c'est que là-bas on le connait, ici il a tout à refaire s'il veut coucher avec une femme.

Jacob la rassure simplement on lui disant qu'ils ne sont pas obligé de boire toute la bouteille, d'ailleurs il compte bien en garder pour une fois ou deux encore après peu être même plus. Après tout elle est pleine et il a eu bien du mal à l'avoir alors autant qu'elle serve le plus longtemps possible. "- De toute façon je ne comptais pas tout te laisser boire. Dans des moments pareil on est bien obligé de se restreindre surtout si on veut y revenir plus tard." et bien entendu par là il sous entendu que si la soirée se passe bien ils pourront toujours en refaire une autre. Autant joindre l'utile à l'agréable surtout s'il n'arrive pas à la faire parler comme il voudrait.

Puis Jacob s'installe sur le banc comme s'il était ici depuis toujours et lui avoue qu'il y a peu être mieux que cette communauté ailleurs, tout est possible en faite. Ce monde est tellement irréel parfois qu'on peut bien s'imaginer qu'il y ait d'autres communautés encore mieux qu'ici et surtout qu'on n'est plus obligé de sortir pour chercher des vivres et de se battre pour survivre mais ça c'est une autre histoire. "- Effectivement je n'ai jamais été bien nul part, c'est pour ça que je suis ici et c'est aussi pour ça que je n'y resterais pas très longtemps...." Jacob reste vague mais il sait bien qu'il ne restera pas très longtemps ici, juste le temps de mettre son plan à exécution et puis ensuite il parlera pour d'autres horizons. Avec un peu de chance il sera encore en vie et pourra partir voir s'il y a mieux ailleurs, s'il n'a pas de chance il y laissera la vie, ici ou plus tard. Mais il ne restera pas là.
Il prend le cookie qu'elle lui tend et lui répond "- Y'a pas de raison" et même s'ils n'étaient pas bons, ils sont forcément meilleurs que les denrées qu'on peut encore trouvé dans les boutiques ou autres lieux qu'il a l'habitude de visiter. C'est fait maison quand même et si c'est pas terrible par rapport à avant c'est toujours mieux que rien.

Il finit par sortir les verres, ouvre la bouteille et déverse un peu moins de la moitié de la hauteur du verre et lui tend le verre avant de lui dire. "- On va boire au verre pour le moment et quand on approchera de la fin on pourra boire à la bouteille. Il ne parle pas de la soirée, mais toujours du fait qu'ils y reviendront si la soirée lui a plu. Et donc qu'ils feront d'autres soirées comme celle-ci. Et avant d'avoir le temps de gouter ce fameux rhum elle lui demande comment il a fait pour se dégoter une bouteille comme celle-ci. Jacob la regarde, porte le verre à sa bouche et hume un peu l'odeur. Ca sent bon et puis il répond "- J'ai sacrifié quelques balles de mon chargeur mais je pense que ça en valait la peine." Jacob est super doué pour faire du troque et même s'il a perdu quelques balles de son chargeur il en a encore bien assez pour mettre son plan de vengeance à exécution et puis il n'aura besoin que d'une seule balle pour le faire. Et puis il boit une gorgée, prenant le temps de la déguster.

 

_________________
©️️ OMEGA
just listen to me, you're not no one, you're my brother.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar

À propos
Sac à dos


▫ Ancien métier : Infirmière
▫ Occupation : Travaille à l'infirmerie de Highgate, mais aide également dès qu'elle le peut ailleurs.
▫ Statut civil : Célibataire
▫ Lieu de naissance : San Francisco



▫ Messages : 313
▫ Inscription : 18/05/2018
▫ Célébrité : Caitlin Stasey



Sac à dos
Possession:

MessageSujet: Re: On se raccroche à nos souvenirs + Abby   26.07.18 15:19



On se raccroche à nos souvenirs


Depuis que Jacob est arrivé dans la communauté, on a très vite sympathisé. Ce jeune homme en plus d’être très beau, est quelqu’un avec qui on peut parler de tout et de rien sans avoir peur de choquer. J’aime bien sa manière de voir les choses même si je ne suis pas toujours d’accord avec son point de vue. La veille on a beaucoup discuté, j’ai appris qu’il avait lui aussi un frère, qu’il aimait le moto cross et de plus, je sais maintenant qu’il tient promesse. Je suis contente de le voir arriver et vu tout ce qu’on a prévu à nous deux pour faire une bonne soirée, nous nous décidons à aller un peu plus loin pour ne pas déranger ni être déranger. Quand il me dit qu’on pourra y revenir plus tard, je rigole légèrement et je lui dis,  lui faisant des yeux de biches « Tu es déjà au prochain rendez-vous ! » Puis je rigole et je finis par lui prendre le bras pour avancer et je rajoute « Je suis contente qu’on se soit rencontré. » Je ne rajoute rien sur les temps dans lesquels on vit maintenant. J’ai pas envie de revenir sur cette vie en dehors des murs de la communauté. On va assez revenir sur terre demain matin. Là, j’ai juste envie de passer une bonne soirée à discuter à nouveau de tout et de rien, sans penser à ce qui se passe dehors. Même si cela ne sort jamais réellement de nos cerveaux, j’ai besoin d’air frais, j’ai besoin de me changer les idées et de vivre tout simplement.

Je suis triste de sa phrase suivante, mais je le comprends. Je ne sais pas si un jour, je serai à nouveau bien quelque part. Quoique le seul endroit où je pourrai me plaire sera l’endroit où je serai en famille avec Noah. Mais à côté de ça, Line et Theo me manquent tous les deux ; Pourquoi sont-ils partis ? J’avais tellement l’impression que la petite brune, mon amie, la seule que j’ai réellement eue depuis l’épidémie, pouvait apaiser mon frère d’un seul geste. J’aurais aimé qu’elle soit encore proche de nous. Je suis certaine que si elle avait été là, mon frère ne se serait pas autant pris la tête avec Tyler. Mais bon, je ne saurai jamais si j’ai raison. Je ne peux qu’espèrer que mon amie aille bien et qu’elle soit bien là où elle se trouve. Peut être que moi aussi, si j’avais une chance de retrouver mes amis, je partirais bien vite d’ici. Enfin soit,  c’est pas le moment de penser à tout ça ! « Qui sait, peut être qu’un jour, tu rencontreras quelqu’un qui pourrait te faire rester à la même place plus longtemps ! » Ce n’est pas parce que moi, je n’arrive plus à m’attacher de cette manière que personne ne le pourrait.

Nous commençons les cookies. J’avoue que je suis fière de moi. J’ai jamais été nulle en cuisine, mais de là à réussir les cookies. Enfin soit, comme il le dit si bien, y a pas de raisons. Je lui fais alors un petit sourire timide en réponse à sa phrase. « Ca me convient. Merci beaucoup ! » Lui dis-je quand il me tend mon verre. Je le lève pour lui faire santé puis j’en bois une petite gorgée après lui avoir poser une question à laquelle, il répond très rapidement. Je fais une petite grimace, car c’est fort, il ne faut pas dire le contraire. Je pense sincèrement à Noah qui n’aimerait pas ça du tout. Il aurait peur de tout et de rien d’ailleurs ! Mais je ne peux pas lui en vouloir !

« J’espère être à la hauteur alors ! » Je lui dis cela et puis regardant mon verre,  je me rappelle de ces soirées à boire un verre avec des amis, où on finissait toujours par regarder un film débile à la télévision, mangeant une pizza dont on ne se souvient pas du gout le jour suivant tellement l’alcool était fort. Je me souviens des jeux d’alcool auxquels on jouait tous ensemble, se croyant marrants alors qu’on devait avoir l’air idiots. Je sourie nostalgique puis je finis par lui demander  « Tu te souviens de ta première cuite ? »

© SWIRLY
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar

À propos
Sac à dos


▫ Ancien métier : étudiant en soins infirmiers et champion de moto cross
▫ Occupation : chargé de récupérer de la nourriture chez son groupe des protecteurs mais joue les nouveaux venus à Highgate pour réaliser sa vengeance
▫ Statut civil : célibataire
▫ Lieu de naissance : Seattle



▫ Messages : 319
▫ Inscription : 12/06/2018
▫ Crédits : PresleyCash
▫ Célébrité : Alex Hogh Andersen



Sac à dos
Possession:

MessageSujet: Re: On se raccroche à nos souvenirs + Abby   27.07.18 6:00

On se raccroche à nos souvenirs
  Abby & Jacob

 


Malgré tout ce qu'il a en tête Jacob arrive quand même à être détendu, du moins à le paraitre. Il ne se force pas beaucoup en réalité, cette fille est vraiment cool et s'il n'était pas certain qu'elle soit l'assassin de son frère il en arriverait à douter. Excepté qu'il n'en sera certain que lorsqu'il aura constaté la marque de blessure par lui même, parce que c'est bien beau ce qu'on lui a dit, mais il n'était pas présent ce jour là et il n'a rien vu. Il sait juste qu'une fille blessée est arrivée dans cette communauté peu de temps après la mort de Willem et rien ne peut confirmer ou affirmer que c'est elle qui a tiré sur son frère, après tout y'avait pas que son frangin dehors ce jour là. Il lui arrive de douter en fait quand il discute avec elle, même si elle a parlé d'une chose qui lui a fait penser qu'elle est bien cette personne il a parfois bien du mal à y croire. "- Possible." qu'il lui répond avec un léger clin d'oeil, parce qu'il ne compte pas boire la bouteille d'un coup, il espère bien pouvoir arriver à se rapprocher d'elle petit à petit afin de finir par avoir confirmation de ce qu'il soupçonne mais ça risque d'être compliqué malgré tout. "- Oui moi aussi, t'es une fille sympa." et même si Jacob joue un peu la comédie là, il l'aime bien cette meuf et il serait bien aller plus loin s'il n'y avait pas eu ce soucis entre eux. Bien entendu elle ignore tout de ce qui se trame en réalité et c'est un jeu auquel Jacob n'aime pas jouer même si on a du mal à y croire.

Jacob est devenu un solitaire depuis la mort de son frère et c'est en grande parti à cause d'elle alors il répond seulement "- Ouais, peu être..." laissant planer un doute, n'étant sur de rien. Rencontrer quelqu'un ? difficile à dire parce qu'il en a rencontré des filles, il a en mis beaucoup dans son lit mais il n'a jamais eu envie de s'attacher au point d'avoir envie de rester avec. Il a trop souffert dans sa jeunesse pour accorder à une autre femme la chance de faire parti de sa vie, mais Abby l'ignore et elle n'est pas prête d'autre au courant. De toute façon même si le coeur de Jacob a pu battre un peu plus fort pour certaines filles y'a bien longtemps qu'il ne l'écoute plus. Quoi qu'il en soit il n'imagine pas vraiment retourner chez les protecteurs, il n'aime pas vraiment cette mentalité, cette façon d'agir. Avec son frère ça allait parce qu'il avait confiance en son frangin et ce dernier ne le trahirait jamais mais là-bas Jacob n'est sur de personne.

Installé sur ce banc, Jacob rempli les verres et en tend un à la jeune femme lui expliquant sa manière de voir les choses en ce qui concerne cette bouteille et Abby semble d'accord avec lui. Il l'observe alors qu'elle boit un peu de son verre s'étant déjà servi lui même. "- Y'a pas de raison." c'est vrai qu'il a sacrifié quelques balles mais il le fallait et il lui en reste assez de toute façon. Jacob est assez débrouillard pour s'en trouver d'autres si besoin. Il croque dans son cookie et apprécie chaque petite saveur qui en ressort. C'est délicieux et même s'il a bien manger ce soir et s'il ne dort pas bien cette nuit il compte bien faire honneur à cette denrée bien assez rare à son gout. Puis elle lui demande s'il se souvient de sa première cuite et il l'observe un peu surpris par la question. Continuant de manger son petit gâteau il réfléchit un instant pour finir par lui répondre. "- Ouais j'avais quinze ans et j'avais suivi mon frère à une soirée avec ses copains en pleine nature. J'ai du boire cinq bières je crois, mais je ne me souviens plus de la soirée. Juste que je me suis réveillé sur le sol de ma chambre même pas dans mon lit." et il sourit rien qu'à cette évocation de souvenir, il n'a jamais su s'il était rentré tout seul dans sa chambre ou si c'était son frère qui l'avait conduit là mais d'après ce qu'il se souvient il n'a même pas été capable de monter dans son lit pour se réveiller par terre. "- Et toi ?" bien entendu ce genre de question mérite d'être retourné à celle qui l'a posée.

 

_________________
©️️ OMEGA
just listen to me, you're not no one, you're my brother.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar

À propos
Sac à dos


▫ Ancien métier : Infirmière
▫ Occupation : Travaille à l'infirmerie de Highgate, mais aide également dès qu'elle le peut ailleurs.
▫ Statut civil : Célibataire
▫ Lieu de naissance : San Francisco



▫ Messages : 313
▫ Inscription : 18/05/2018
▫ Célébrité : Caitlin Stasey



Sac à dos
Possession:

MessageSujet: Re: On se raccroche à nos souvenirs + Abby   02.08.18 6:39



On se raccroche à nos souvenirs


Je disais ça sincèrement, Jacob semble être quelqu’un de bien derrière ses manières au premier abord rustres. Il semble assez ouvert d’esprit et de plus, il est joli garçon, ce qui ne gâche rien du tout. Et puis, je suis nouvelle arrivée dans les lieux, presque autant que lui. Je sais que je me suis déjà faites pas mal de connaissances, mais rien de bien palpitant et aucune qui ne me fasse oublier ce petit groupe que nous avions formé avec mon frère, Linette et Théophile. Ce petit groupe me manque, même si je dois avouer que cette communauté est sympa et bien gérée, d’une main de maître. Alors quand ce jeune homme s’est rapproché de moi, je ne sais pas, j’ai tout de suite eu l’impression qu’on pourrait très bien s’entendre. Et puis à deux nouveaux dans une communauté où tout le monde se connaît, ça nous rend plus fort. Je lui fais un sourire franc et sincère quand il me dit que moi aussi je suis une fille sympa.

Je change de sujet, enfin le plus possible pour le moment et je lui dis que peut être, qui sait, qu’un jour il rencontrera la personne qui le fera rester au même endroit, qui le fera se poser et aimer un endroit plus qu’un autre. J’aimerais moi, qu’on retrouve ce qu’on avait Noah et moi, lorsqu’on a rencontré Linette et son frère. Enfin soit, cela ne sert à rien de rester trop dans nos souvenirs, on doit avancer. C’est de ma faute si on a dû se séparer du groupe, de ma faute si une horde de mordeurs est venue nous attaquer. Si je n’avais rien caché à mon frère, si j’avais été plus franche avec lui, jamais il ne se serait senti mis de côté, jamais il n’aurait cru tout et n’importe quoi, cette bagarre n’aurait pas éclatée et nous serions peut être à nouveau tous ensemble. Peut être aussi que je n’aurais pas tué. Mais sincèrement avec des si on peut refaire le monde. Alors je préfère ne plus penser au passé, de me concentrer sur le futur et être meilleure que je n’ai été. J’ai appris de mes erreurs ! Quand il me répond ainsi, je me mets à rire légèrement et je lui dis, lui donnant un petit coup de coude plus amical qu’autre chose « Arrête d’être aussi pessimiste ! » Puis je lui fais un clin d’oeil surtout pour lui faire comprendre que je rigole, que c’est pour l’ennuyer et ne pas rester sur un sujet qui va mettre un froid. C’est totalement hors de question que ça arrive aujourd’hui !

Nous arrivons sur ce fameux banc qui est vraiment à l’écart de tout, on sort la bouteille, les cookies, la totale pour passer une bonne soirée et un peu se dérider, oser plus se parler sans barrières, faire connaissance ! Mais j’espère sincèrement qu’il ne regrettera pas notre soirée et ma compagnie, car je sais très bien qu’à l’heure actuelle, on a rien sans rien et que tout peut avoir son importance. Alors quand j’ai appris qu’il avait échangé quelques balles contre cette bonne bouteille à boire à nous deux, je m’en voulais un peu et j’allais tout faire pour qu’il ne regrette jamais par la suite. Autant s’amuser non ? Nous commençons à boire ce premier  verre et je finis par lui demander comment c’est passée sa première cuite et je l’écoute, le sourire aux lèvres. Je réponds à sa phrase « T’as du avoir mal partout en plus de la gueule de bois. Mais personne ne t’a jamais raconté comment tu es revenu jusqu’à ta chambre ? Moi, j’aurais eu peur de ce qui aurait pu se passer ! Purée, j’aurais eu peur des conneries que j’aurais pu dire ou faire, du fait d’avoir eu l’air idiote. » Et voilà que, comme je m’en doutais un peu, la question me fut retournée. Je rigole alors légèrement à ce souvenir très lointain. « J’avais 15 ans ! C’était moins impressionnant que ta première fois, mais c’était pas mal ! C’était à un réveillon de Nouvel An. J’avais eu droit à boire un verre d’apéritif, tu sais un truc très fruité et encore mélangé avec du jus de fruits. Sauf que j’ai voulu jouer la grande, j’ai été me resservir dès que les adultes ne regardaient pas. Encore et encore, je soupçonne même dans un sens Noah de m’en avoir resservi car mon état le faisait rire, mais j’en aie par la preuve. Enfin soit, à ce qu’il parait j’ai ri pour rien, je pleurais cinq minutes après ! J’ai chanté des chansons débiles, j’ai joué comme une enfant. Heureusement que c’était qu’en famille ! » Je recommence à boire une grosse gorgée de mon verre, faisant à nouveau une légère grimace à la chaleur qui me parcourait l’oesophage. « Purée, je ne me souvenais plus que c’était aussi fort ça ! » Attention, ne vous méprenez pas, j’aime beaucoup l’alcool et l’effet que ça me fait. Et heureusement que je suis capable de m’arrêter avant de faire des erreurs.

© SWIRLY
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Contenu sponsorisé

À propos
Sac à dos


MessageSujet: Re: On se raccroche à nos souvenirs + Abby   

Revenir en haut Aller en bas
 
On se raccroche à nos souvenirs + Abby
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 3Aller à la page : 1, 2, 3  Suivant
 Sujets similaires
-
» [Ab] Allez quoi ! [Abby]
» [TERMINE] Quand plus aucun souvenirs vous reviens... [Pv Sacha Farmer]
» Les souvenirs...
» 06 - I had a dream .. || Abby Summer
» Les Limbes des souvenirs.

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
What Lies Ahead :: Kelowna & Beyond :: North Kelowna :: Highgate-
Sauter vers: