AccueilAccueil  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 On se raccroche à nos souvenirs + Abby

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3  Suivant
AuteurMessage

avatar

À propos
Sac à dos


▫ Ancien métier : étudiant en soins infirmiers et champion de moto cross
▫ Occupation : chargé de récupérer de la nourriture chez son groupe des protecteurs mais joue les nouveaux venus à Highgate pour réaliser sa vengeance
▫ Statut civil : célibataire
▫ Lieu de naissance : Seattle



▫ Messages : 319
▫ Inscription : 12/06/2018
▫ Crédits : PresleyCash
▫ Célébrité : Alex Hogh Andersen



Sac à dos
Possession:

MessageSujet: Re: On se raccroche à nos souvenirs + Abby   02.08.18 10:10

On se raccroche à nos souvenirs
  Abby & Jacob

 


Jacob n'attend plus rien de la vie mise à part sa vengeance, chose qu'il n'est même pas certain d'arriver à faire. Il a beau s'y être préparer dans sa tête il sait très bien que les choses sont différentes en vraie qu'il a déjà tué mais ce n'était que pour se défendre rien de plus. Sa vengeance est pire que tout ce qu'il a déjà fait, il n'a jamais tué personne de sang froid et une femme c'est encore différent. Il aura beau se préparer et se dire que c'est ce qu'il doit faire, qu'il a fait une promesse à son frère avant de le délivrer il ne sait pas s'il aura le cran de le faire. Surtout que cette fille est elle bien plus sympa que ce qu'il avait pu s'imaginer. Il avait préparé tellement de choses dans sa tête et la réalité est toute autre. En plus elle lui parle de l'avenir, du fait que peu être il trouvera une raison de rester quelque part pour de bon. Il n'est pas pessimiste il est juste réaliste. Les femmes il les aime juste pour les mettre dans son lit pas pour autre chose et puis de toute façon l'amour ça fait souffrir et les femmes aussi du coup. De la famille il n'en a plus non plus, de vrais amis il n'en a plus du tout. Bien sur il a quelques connaissances avec qui il s'entend bien mais ça ne va pas plus loin. Il ne donnerait sa vie pour aucun de ceux qu'il connait, c'est fini tout ça. Alors elle a tort c'est aussi simple que ça. "- Si tu le dis." il n'est pas d'accord mais il ne va surtout pas argumenter avec elle.

Une fois installé, ils se laissent un peu aller, même Jacob pour tout dire. Il a envie de profiter de tout ce qu'il pourra avoir même avec elle. Les cookies sont bons et l'alcool aussi, Jacob est content d'avoir trouvé une bouteille pas encore entamé même si c'est loin d'être l'alcool qu'il préfère. Aujourd'hui plus personne ne peut se permettre de faire le difficile. Jacob hausse les épaules tout en la regardant avec un sourire sur les lèvres avant de lui répondre. "- C'est mon frangin qui m'a ramener, ils étaient deux pour me porter. Parait que j'ai pas arrêté de raconter des trucs incompréhensibles et que j'ai branché la glaciaire. Mon frère n'a pas arrêté de se foutre de moi durant des mois." et Jacob prend tout ça à la rigolade après tout c'est ce que c'était à l'époque.
Et puis c'est le tour d'Abby, personne ne peut passer à côté de ça. Et ce qu'elle lui raconte le fait sourire sauf qu'il est obligé de rebondir sur ce qu'elle vient de dire, c'est important. "- Ouais, mais toi au moins ta première cuite c'était avec de l'alcool fort, moi de c'était la bière, la loose..." et Jacob grimace légèrement montrant bien qu'à l'époque ils ont bien du se moquer de lui pendant un temps, pour tout dire jusqu'à ce qu'il prenne une cuite avec de l'alcool du vrai alcool parce que la bière c'est pour les midinettes comme disait son frère.
Lui continue à boire tranquillement son verre tout en terminant son cookie et puis la regarde à nouveau quand elle semble se plaindre un peu des degrés qu'il y a dans cette bouteille. "- C'est parce que tu n'as plus l'habitude. Méfies toi tu pourrais bien être saoule s'en t'en rendre compte." il se moque légèrement d'elle, après tout il en a le droit, c'est pas interdit.

 

_________________
©️️ OMEGA
just listen to me, you're not no one, you're my brother.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar

À propos
Sac à dos


▫ Ancien métier : Infirmière
▫ Occupation : Travaille à l'infirmerie de Highgate, mais aide également dès qu'elle le peut ailleurs.
▫ Statut civil : Célibataire
▫ Lieu de naissance : San Francisco



▫ Messages : 313
▫ Inscription : 18/05/2018
▫ Célébrité : Caitlin Stasey



Sac à dos
Possession:

MessageSujet: Re: On se raccroche à nos souvenirs + Abby   10.08.18 6:09



On se raccroche à nos souvenirs


Je rigole, je tente d’imaginer la situation. Je me perds même à me demander à quoi devait ressembler son frère. Est-ce qu’ils avaient ce fameux air de famille, qui fait qu’on sait tout de suite qu’ils sont frères ? Ou bien l’un ressemblait à sa mère et l’autre à son père ? C’est bizarre la famille, ressemblant ou pas, on les aime, on les déteste, on passe par tous les sentiments si vite, mais jamais on ne pourrait les quitter intentionnellement. Je me demande même si la relation qu’il a, ou avait, avec son frère est la même que la mienne avec Noah. Mon frangin et moi, on est inséparable. Il faut dire que quand notre père s’est barré, mon frère a un peu pris sa place pour toute la famille. Il était l’homme de la famille et me protégeait de tout et de tout le monde. J’ai toujours eu cette impression d’être comme une petite princesse qu’on devait protéger. Mon frère est ma vie, mon tout aujourd’hui. il est le seul qui compte pour moi.

Et là quand il me raconte réellement comment il est rentré, je rigole d’autant plus. Pas contre lui, mais je me dis que généralement, avant notre première cuite, on se trouve cool, on se trouve intelligent et mature et puis paf, ça nous tombe dessus. Ce n’est que par la suite qu’on réalise que cela n’a rien d’intelligent ni de mature de se saouler de cette manière là ! « Tu crois sincèrement que si tu avais eu ta première cuite à l’alcool, ils se seraient moins moqué ? Je crois que nos grands frères sont là pour ça. Se foutre de nous quand on fait des bêtises, c’est dans leur ADN ! » Je rigole mais c’est vrai. on dirait qu’ils se font un malin plaisir de nous retourner le cerveau à leur manière, en se moquant alors qu’ils sont aussi passé par là ! Enfin, je dis cela, mais Noah a tellement changé depuis le début de l’infection, il en est devenu bien trop apeuré sur le fait qu’il puisse m’arriver un malheur. Au point, qu’il rigole beaucoup moins, qu’il se renferme d’autant plus qu’avant. J’ai envie de lui montrer que je peux me débrouiller seule, mais je sais qu’être arrivée ici blessée ne l’a surement pas aidé à se détendre. Pourtant, je vais bien et je ne cesserai de lui dire !

Mais il est vrai que je pourrais avoir bien trop vite les effets de l’alcool, mais je vais faire attention, je ne vais pas exagérer, je ne veux pas perdre total contrôle sur mes actes et mes paroles. Et puis, je veux profiter de ma soirée avec lui. Je lui dis alors après une petite moue qui avoue qu’il a bien raison « Ce qu’il y a aussi, et ne te fous pas de moi là dessus, c’est que je n’ai que très rarement bu de l’alcool ainsi, pur. Je veux dire généralement, je le bois en cocktail ou avec du jus de fruit. Mais bon, si tu vois que je commence à rigoler pour rien, stoppe moi avant que je ne fasse des bêtises. » Et je sourie légèrement. Lui, dois surement être un habitué de l’alcool, comme un peu tous les hommes que je connais. Nous, les femmes nous mettions toujours tellement d’artifices alors que cela n’a que le même effet au final non ?

Puis m’arrive une idée en tête, une idée débile, je dois bien l’avouer et je lui dis « Et si on jouait à un jeu ? Tu sais genre le “Je n’ai jamais” ? Tu dois connaitre non ? » Je rigole, rougis même avant de me dire que c’est idiot ce que je lui demande. Je me reprends alors directement en disant « Enfin à part si tu as une meilleure idée. Je suis partante pour tout ! » Oui je préfère me reprendre que passer pour une gamine sans grande importance. Je ne sais pas, j’ai tellement l'impression de ne pas encore avoir tous les codes de cette nouvelle vie.

© SWIRLY
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar

À propos
Sac à dos


▫ Ancien métier : étudiant en soins infirmiers et champion de moto cross
▫ Occupation : chargé de récupérer de la nourriture chez son groupe des protecteurs mais joue les nouveaux venus à Highgate pour réaliser sa vengeance
▫ Statut civil : célibataire
▫ Lieu de naissance : Seattle



▫ Messages : 319
▫ Inscription : 12/06/2018
▫ Crédits : PresleyCash
▫ Célébrité : Alex Hogh Andersen



Sac à dos
Possession:

MessageSujet: Re: On se raccroche à nos souvenirs + Abby   11.08.18 12:01

On se raccroche à nos souvenirs
  Abby & Jacob

 


La situation était assez particulière mais Jacob arrivait malgré tout à se détendre, la jeune femme avait quelque chose de particulier qui mettait les gens autour d'elle à l'aise et Jacob ne pouvait pas l'expliquer. Il avait beau essayer de garder en tête qu'il était là pour se venger et la tuer il n'arrivait pas à faire autrement qu'à participer et à s'ouvrir à elle malgré le fait qu'il était assez fermé en général, mais avec elle c'était plus fort que lui. On aurait même pu penser qu'il le faisait exprès en fait, s'ouvrir à elle juste pour le plaisir de la manipuler puisque de toute façon ce qu'il voulait faire avec elle n'avait rien de glorieux. Jacob avait fait une promesse, certes il l'avait faite à un virulent juste avant de l'achever mais il l'avait faite et il se devait de la tenir ne serais-ce que pour son amour propre. Et puis elle lui avait enlever son frère, son pilier, tout ce qui lui restait sur cette terre.

Cette discussion sur leur première cuite était amusante et le sourire de Jacob était quasiment toujours présent sur son visage. Elle savait y faire pour le faire sourire en plus. En même temps chez Jacob toutes les femmes le font sourire, il ne faut donc pas grand chose pour que son côté séducteur reprenne le dessus. "- T'as certainement raison, de toute façon il était toujours en train de se foutre de moi quand il parlait de ça." et ça et d'autres choses aussi mais à partir d'un certain âge il avait arrêté de se moquer de lui, prenant les choses de manière plus sérieuses sauf quand les souvenirs revenaient dans la conversation là Jacob avait à nouveau droit à des moqueries, mais c'était bon enfant, il le savait. "- Et je crois que j'aurais fait la même chose à sa place."
et là Jacob était vraiment sérieux, il ne l'aurait pas épargné ne serais-ce que pour se venger et lui renvoyer un peu la balle.

Elle lui dit ensuite qu'elle trouvait l'alcool bien plus fort que dans ses souvenirs et elle ajouta ensuite quelque chose qui le fit sourire à nouveau, l'écoutant il ne pu s'empêcher d'ajouter. "- C'est normal le mélange adoucit le tout et on a même tendance à en boire plus sans vraiment s'en rendre compte. Et compte sur moi pour te laisser rire toute seule et j'aimerais bien voir ça d'ailleurs." le hic c'est qu'il pourrait bien lui arriver la même chose si vraiment ils partent sur cette pente là. De plus, il est clair qu'un peu de jus de fruit aurait facilité cette soirée, leur permettant de ne pas grimacer à chaque gorgée avalée mais c'était un luxe totalement impossible à trouver de nos jours.

Abby lui proposa ensuite de jouer à un jeu et Jacob gloussa alors qu'il avalait une gorgée de son verre puis il lui répondit "- Il est génial ce jeu et ça fait un bail que je n'y ai pas joué." Jacob était donc partant et il pris quelques secondes pour réfléchir avant de lui dire après s'être raclé la gorge "- Alors.... voyons.. je n'ai jamais...chanter sous la douche !" et bien sur vu qu'il l'avait déjà fait il boit une gorgée de son verre, attendant ensuite la réponse d'Abby et ce qu'elle allait dire pour continuer le jeu.
 

_________________
©️️ OMEGA
just listen to me, you're not no one, you're my brother.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar

À propos
Sac à dos


▫ Ancien métier : Infirmière
▫ Occupation : Travaille à l'infirmerie de Highgate, mais aide également dès qu'elle le peut ailleurs.
▫ Statut civil : Célibataire
▫ Lieu de naissance : San Francisco



▫ Messages : 313
▫ Inscription : 18/05/2018
▫ Célébrité : Caitlin Stasey



Sac à dos
Possession:

MessageSujet: Re: On se raccroche à nos souvenirs + Abby   23.08.18 10:53

Je sourie en coin, amusée de savoir que tous les grands frères sont finalement totalement identiques. Noah aussi, malgré tout l’amour que je sais qu’il me porte, aimait bien se foutre de moi. Mon frangin avait toujours le mot pour rire, il était toujours en train de tirer sur la ficelle, jusqu’à ce qu’elle craque, mais il est vrai aussi que quand il voyait avoir été trop loin avec moi, m’avoir blessée d’une manière ou d’une autre, il s’excusait et prenait ses responsabilités. Moi, j’ai toujours essayé d’être la soeur parfaite, j’avais l’impression que je lui devais ça. Je crois que je l’ai toujours idéalisé. Enfin encore maintenant, mon frère est le meilleur ! Je sourie, je me grandis, bombe la poitrine et me redresse puis je dis « Mais j’ai toujours raison ! » Je rigole bien entendu en disant ça ! Mais quand le jeune homme me dit qu’il aurait surement fait pareil, je rigole et rajoute « Voilà ce qui nous différencie toi et moi ! J’aurais pu en rire sur le moment mais pas par la suite. Donc si tu veux te saouler, t’inquiète pas, je serai la seule à le savoir ! » lui dis-je en lui faisant un clin d’oeil une manière de le faire rire. J’aime bien rigoler avec lui, j’aime cette ambiance sans prise de tête entre nous deux. Alors je lâche toutes les conneries qui me passent par la tête, sans me soucier de ce qu’il pourrait penser. Il semble lui aussi vouloir passer juste du bon temps et s’amuser.

Je lui avoue que je n’avais jamais bu d’alcool pur de cette manière ci. C’est pas que ça me dérange, mais c’était surtout pour expliquer mes grimaces à chaque gorgée. Quoique quand on y pense, je suis sûre que je ne vais pas grimacer longtemps. Ne dit on pas qu’on s’habitue à tout ? Je me mets d’ailleurs à rire légèrement à ses phrases et je rajoute, en le regardant dans les yeux « Bon ok, j’avoue ! J’ai pas besoin d’alcool pour rire ! » J’ai toujours été de nature enjouée, à m’amuser d’un rien, à ne jamais me laisser abattre, je préfère rire que de me mettre à pleurer à la première occasion.

Je ne savais pas si je n’allais pas passer pour une idiote avec mon jeu, mais j’étais contente de voir que cela plaisait à mon compère de soirée. Un “je n’ai jamais “ Je le laisse alors commencer et sa phrase me fait à nouveau doucement sourire, il n’y a pas que sous la douche que je chante même si j’ai une voix horrible et que je pourrais faire pleuvoir. Mais je m’en fous, c’est juste mon côté amoureuse de la vie qui parle. Alors je bois une grosse gorgée de mon verre, à nouveau ponctuée par une grimace. Je réfléchis quelques secondes, puis je dis « Je n’ai jamais pleuré devant un film. » Bien entendu, je bois une grosse gorgée de mon verre, qui passe de plus en plus facilement dans mon oesophage. Et je rigole sans même avoir vu sa réponse. Juste à l’imaginer dans le fond d’un divan, un plaid sur les jambes, un pot de crème glacée sur les genoux et en train de pleurer comme une madeleine. Ce qui me fait le plus rire, c’est que c’est tellement improbable. Jacob semble être quelqu’un qui a un tel égo, un tel respect de lui même que je ne suis même pas sûre qu’il l'avouerait si il l’avait fait !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar

À propos
Sac à dos


▫ Ancien métier : étudiant en soins infirmiers et champion de moto cross
▫ Occupation : chargé de récupérer de la nourriture chez son groupe des protecteurs mais joue les nouveaux venus à Highgate pour réaliser sa vengeance
▫ Statut civil : célibataire
▫ Lieu de naissance : Seattle



▫ Messages : 319
▫ Inscription : 12/06/2018
▫ Crédits : PresleyCash
▫ Célébrité : Alex Hogh Andersen



Sac à dos
Possession:

MessageSujet: Re: On se raccroche à nos souvenirs + Abby   27.08.18 12:40

On se raccroche à nos souvenirs
  Abby & Jacob

 


Jacob ne saurait pas dire pourquoi il le sent bien avec cette fille alors qu'il a toujours en tête de lui ôter la vie. C'est quelque chose qu'il n'arrive pas à se retirer de l'esprit, il veut sa vengeance et il fera tout ce qu'il faut pour y parvenir, quitte à jouer la comédie comme jamais. C'est d'ailleurs ce qu'il est en train de faire et il y prend plaisir en plus, à croire qu'il est capable de bien des choses pour parvenir à ses fins. Il lui en veut de lui avoir pris son frère et cette rancoeur est en train de lui prendre le peu de raison qu'il lui reste encore. Et pourtant cette fille elle est vraiment très jolie, sauf qu'il le sait elle n'a pas fait dans le détail au moment de mettre fin à la vie de son frère alors il ne le fera pas non plus de son côté.
L'alcool les fait un peu parler, même si pour Jacob c'est toujours un peu sur la retenue mais s'il continue comme il est parti, ça va aller, il va parler bien plus rapidement sans trop réfléchir à ce qu'il dira. De toute façon il n'a rien à cacher, elle le sait déjà qu'il n'a plus son frère, qu'il est seul, la seule chose qu'elle n'est pas prête de savoir c'est que c'est elle qui lui a prit. "- Tu ne le remarquera même pas parce que tu seras soule avant moi." Ce n'est pas un défit juste une constatation, parce qu'il sait bien qu'elle sera soule avec lui, d'ailleurs elle le confirme plus ou moins en lui parlant d'alcool mélangé, ça soule moins vite que ce qu'elle est en  train de boire actuellement. Jacob ne la forcera pas à boire, si elle le fait c'est qu'elle l'aura décidé il n'aura fait que remplir le verre et rien d'autre, elle est assez grande pour lui dire d'arrêter.

"- La différence avec l'alcool c'est qu'en général on rigole bêtement ou carrément pour rien."
et il a bien remarqué qu'elle est du genre à sourire et rire facilement, sans doute bien plus facilement que lui. Lui c'est fermé un peu depuis la mort de son frère mais avant c'était un bon vivant qui adorait rire de rien.

Et les voilà qui jouent à un jeu d'adolescents, un jeu auquel on joue à la fin du lycée ou même à l'université. Jacob le connait se jeu mais en général ça tourne plus autour de sujet un peu plus privée, sensibles. S'ils continuent sur leur lancée ça risquerait fort d'arriver. Jacob s'en fou, de toute façon elle ne pourra pas vérifier si c'est vrai ou pas ce qu'il pourrait dire. Et quand elle parle Jacob boit sa gorgée parce que oui il a déjà pleuré devant un film. Il n'est pas sans coeur et il est malgré tout sensible, d'ailleurs il n'en serait pas là si ce n'était pas le cas. Il leur ressert un peu d'alcool parce que sinon ils ne pourront plus jouer et il en profite pour reprendre la parole. "- Je n'ai jamais embrassé une personne que je trouvais moche juste parce que j'avais trop bu." et Jacob boit sa gorgée, parce que bien entendu ça lui est arrivé. Et puis après tout toutes les filles sont belles quand on ne veut qu'une seule chose d'elles.
 

_________________
©️️ OMEGA
just listen to me, you're not no one, you're my brother.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar

À propos
Sac à dos


▫ Ancien métier : Infirmière
▫ Occupation : Travaille à l'infirmerie de Highgate, mais aide également dès qu'elle le peut ailleurs.
▫ Statut civil : Célibataire
▫ Lieu de naissance : San Francisco



▫ Messages : 313
▫ Inscription : 18/05/2018
▫ Célébrité : Caitlin Stasey



Sac à dos
Possession:

MessageSujet: Re: On se raccroche à nos souvenirs + Abby   10.09.18 11:19

Je rigole encore une fois à sa phrase. Je rigole non pas encore grâce ou à cause de l’alcool, mais parce que c’est mon naturel. Je rigole pour un rien, je ne me prends pas la tête quand il n’y a pas lieu d’être et je suis fort sociable et amicale avec qui veut bien être réceptif. Je rigole aussi parce qu’on sait très bien lui et moi que je vais être saoule plus vite que lui, mais « Chut, laisse moi un peu d’espoir s’il te plait ! » Je n’ai pas besoin de rajouter que je risque bien de perdre pied en premier, mais dans un sens, je crois que j’ai besoin de ça pour oublier. Oublier que j’ai ôté une vie. Que je suis là en train de rigoler, de parler, de discuter alors que cet homme sur qui j’ai tiré n’aura plus jamais l’occasion de le faire. Je m’en veux tellement. J’ai beau me faire tourner en tête que c’était lui ou moi, je n’arrive pas à m’y faire. Cette vie, comme toutes les autres, était importante pour quelqu’un. Je ne cesse de me demander à qui il manque, s'il avait des enfants, une femme ou autre. Mais je dois vite chasser ces pensées noires de mon esprit sinon je risque bien d’être moins amusante par la suite.

« Ok, tu marques un point ! Alors promet moi que demain, tu ne te foutras pas de moi ! » Je dis ça, mais j’ai juste envie de m’amuser alors je me doute bien, que au final, quelque soit sa réponse, je continuerai tout de même à boire. Peut être juste avec une certaine réserve supplémentaire selon la réponse du jeune homme qui me fait face. Et puis de toute façon, ce n’est plus comme si on avait des téléphones portables pour prendre des vidéos compromettantes ni même des appareils photos pour faire pareil. Non, ici, on est que nous deux et une bouteille d’alcool. C’est bizarre mais je dirais même, nous deux et le silence. Je trouve quelques fois, la nuit, le silence qui règne dans cette communauté, effrayante. Raison supplémentaire pour laquelle j’aime passer du temps avec Jacob, briser ce silence par des éclats de rire est bien agréable non ?

Quand on joue tous les deux à ce jeu, auquel je n’aurais jamais cru rejouer, j’avoue que je suis étonné quand il avoue avoir déjà pleurer devant un film. Je bois une gorgée puis je le montre de l’index en disant « Jacob, tu n’ es pas comme tous les autres mecs et j’apprécie ça ! » Mais très vite, je lui explique en quoi il est différent, en quoi j’apprécie cette simple action de boire une grosse gorgée de son verre « Généralement les mecs pensent plus avec leur égo mal placé qu’avec sincérité et pourtant c’est une qualité que j’apprécie énormément ! » C’est vrai quand une personne a des qualités aussi grandes que Jacob, il faut les souligner. Je trouve que c’est beau de s’entendre dire qu’on est quelqu’un de bien. Je le laisse nous resservir, mais cette fois ci, je ne bois pas. Parce que, en tout cas, que je me souviennes cela ne m’est jamais arrivé. Je le regarde avec un petit air taquin, puis je lance « Je n’ai jamais eu envie d’embrasser quelqu’un que je connaissais à peine, juste parce que j’avais besoin d’un peu de tendresse ! »  Je le regarde dans les yeux un court instant, une fraction de seconde avant de boire une grosse gorgée de mon alcool, qui me brûle toujours autant l’oesophage lors qu’il passe. Mais je crois que je commence à moins faire de grimaces, c’est déjà quelque chose non ? Est-ce que j’ai vraiment fait une allusion au fait qu’il me plaisait ? Ouh là l’alcool commence déjà à me faire légèrement tourner la tête, je devrais normalement ne plus trop tarder à arrêter, mais j’avoue que ce jeu me plait, boire me plait et surtout me vider l’esprit.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar

À propos
Sac à dos


▫ Ancien métier : étudiant en soins infirmiers et champion de moto cross
▫ Occupation : chargé de récupérer de la nourriture chez son groupe des protecteurs mais joue les nouveaux venus à Highgate pour réaliser sa vengeance
▫ Statut civil : célibataire
▫ Lieu de naissance : Seattle



▫ Messages : 319
▫ Inscription : 12/06/2018
▫ Crédits : PresleyCash
▫ Célébrité : Alex Hogh Andersen



Sac à dos
Possession:

MessageSujet: Re: On se raccroche à nos souvenirs + Abby   20.09.18 9:16

On se raccroche à nos souvenirs
  Abby & Jacob

 


Jacob ne peut s'empêcher de rire quand elle lui demande de lui laisser un peu d'espoir. Pas la peine qu'elle espère rester sobre encore bien longtemps, puisqu'elle a avoué elle même qu'elle n'avait pas l'habitude de boire de l'alcool pure contrairement à lui. Son but, ce soir n'est pas de la souler mais juste de passer du bon temps, d'arriver à faire tomber ses barrières afin qu'elle lui avoue avoir tué son frère. C'est vrai qu'il joue bien la comédie parce qu'à l'intérieur tout ceci ne le fait pas vraiment rire, mais il le faut bien, se sont les circonstances qui veulent ça. Il faut bien faire ce qu'il faut pour survivre dans ce monde, et même si son geste était justifié les actes de Jacob le sont aussi d'une certaine façon.
Il la regarde de nouveau et gardant son sourire il lui répond. "- Non, je ne me moquerais pas de toi.. enfin... juste un tout petit peu." mais il est possible aussi que demain il ne se souvienne plus trop de la soirée. Elle boit, c'est clair mais lui aussi et même s'il pense garder le contrôle rien n'est moins sur. C'est vite fait de déraper malgré tout, surtout quand il y a de l'alcool en jeu et qu'on n'a plus vraiment l'habitude de boire comme avant quand tout allait bien. Bien entendu il utilise ses doigts pour lui montrer à quoi ressemblerait ce tout petit peu tout en la taquinant juste pour enfoncer encore un peu le clou, parce que finalement c'est marrant de jouer comme ils le font.

Ce jeu est encore plus amusant et Jacob n'hésite pas à dire la vérité, et même s'il trichait elle ne pourrait pas vérifier alors pour une fois il est sincère, totalement sincère avec elle. Et visiblement ça paie parce qu'elle lui avoue qu'elle l'aime bien et que le fait qu'il semble sincère est un plus à ses yeux. Tous les mecs ne sont pas salops, de toute façon quand il couche avec une fille il ne lui ment jamais et elle sait bien qu'il n'y aura rien d'autre après, rarement disons. Donc il n'a pas de raison de ne pas être sincère après tout. "- Etre sincère n'a rien d'une faiblesse, au contraire parfois c'est une bonne chose, au moins pas de faux espoirs ou autre." Jacob parle un peu de ce qu'il a vécu là sans vraiment le vouloir, il voulait juste répondre à ce qu'elle vient de lui dire. C'est vrai, le mensonge, raconter des conneries à une fille pour la mettre dans son lit c'est complètement con. Et puis l'apocalypse est au moins utile à quelque chose, une dernière fois, un dernier moment de plaisir, ce genre de phrase a tendance à bien marcher en fait, du moins pour Jacob.

A ce qu'elle dit ensuite, leurs regards se croisent et Jacob est presque gêné par ce qu'elle vient de dire. Il ne pensait pas que le jeu prendrait cette tournure même en général c'est souvent pire même. A son tour il boit une bonne grosse gorgée, parce que oui, c'est vrai pour lui aussi. Cette fille lui plait et si elle n'avait pas tué son frère il l'aurait déjà mis dans son lit. Et il est comme tout le monde il a besoin de tendresse aussi de temps en temps. Jacob se rend compte que son verre est vide, qu'il vient de le terminer avec cette gorgée et il regarde la bouteille, puis le verre d'Abby et puis pour finir Abby. Il ne sait plus trop s'il doit le remplir à nouveau, s'il doit continuer le jeu tout simplement parce qu'il ne sait plus trop quoi dire là sur le coup. "- Je n'ai jamais embrassé la personne à côté de moi ..." est-ce que c'est l'alcool, est-ce que c'est ce qu'elle vient de dire ou bien la fatigue aussi peu être mais Jacob n'est plus vraiment dans le jeu là et son visage se rapproche de celui de la jeune femme. Doucement il vient poser sa main sur celle d'Abby qui tient son verre et dépose ce dernier sur le bord du banc à côté d'elle tout en passant devant elle. Et tout en reprenant sa place, il ralenti un peu en passant tout près de son visage et ajoute "- j'en ai pourtant très envie.." ce n'est même pas prémédité mais s'ils ont besoin de tendresse tous les deux pourquoi ne pas en profiter un peu ? après tout ça ne fera de mal à personne, au contraire. Cependant Jacob n'est pas du genre à forcer une femme alors il lui laisse tout simplement le choix de le repousser si elle le veut, mais si elle le fait il mettra fin à la soirée parce que sinon il aura la honte de sa vie.
 

_________________
©️️ OMEGA
just listen to me, you're not no one, you're my brother.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar

À propos
Sac à dos


▫ Ancien métier : Infirmière
▫ Occupation : Travaille à l'infirmerie de Highgate, mais aide également dès qu'elle le peut ailleurs.
▫ Statut civil : Célibataire
▫ Lieu de naissance : San Francisco



▫ Messages : 313
▫ Inscription : 18/05/2018
▫ Célébrité : Caitlin Stasey



Sac à dos
Possession:

MessageSujet: Re: On se raccroche à nos souvenirs + Abby   01.10.18 15:08

Dans mon esprit aussi, la sincérité était quelque chose d’important. J’ai l’impression que ça se perd, qu’on ne peut plus faire confiance en personne, ou quasiment en tout cas. Tout le monde change avec cette épidémie, avec toute cette merde de morts qui reviennent à la vie. Alors je ne peux qu’acquiescer à sa réponse. Pas de faux espoirs, cette phrase m’est-elle destinée ou je me fais simplement des idées ? Je ne réponds rien. Je me contente juste de continuer le jeu. Je lui explique à demi-mots que j’aimerais l’embrasser, flirter, ressentir juste un peu de chaleur humaine. J’ai besoin de me sentir encore désirable, de me perdre dans les bras d’un bel homme, de me donner sans penser au lendemain. Maintenant de là à dire que j’irai plus loin, rien n’est sûr. Je veux juste ressentir les premiers frissons, mon coeur qui s’emballe, l’envie d’aller plus loin sachant très bien que c’est une très mauvaise idée. Et puis, rien ne me dit qu’il va réagir ou en avoir envie, car jusqu’à présent, Jacob ne semble pas du tout intéressé. On se taquine, on rigole, mais plus comme des potes que comme des amants potentiels. Si j’avance, il recule ! Alors je le dis en rigolant, si il ne relève pas, je ne tenterai plus rien.

Et là, je vois son visage changé. L’étonnement peut-être ? Je ne sais pas quoi faire, je baisse le regard sur mon verre et je sens mes joues s'empourprer encore un peu plus.  Je l’entends boire une grosse gorgée de son verre, dans un silence de cathédrales. Je ne dis toujours pas mot, je me mordilles la lèvre inférieure, jusqu’à ce que sa phrase résonne dans ma tête comme une acceptation, le début de quelque chose de plaisant. Non, je ne cherche pas un homme à aimer, je ne cherche pas une histoire longue et super gnangnan, juste un homme qui pourrait me faire oublier un instant le monde dans lequel on vit. Je me refuse à tomber à nouveau amoureuse. Je lève mon regard vers lui alors qu’il s’approche. Je sens mon coeur s’emballer alors que mon regard s’ancre dans le sien, si beau, si envoûtant. Lorsqu’il prend mon verre pour aller le mettre derrière moi, je ressens son souffle si proche de ma peau, la chaleur de son corps me fait frissonner. Et quand il revient à sa phrase, un petit sourire en coin naît sur mon visage. Et quand il rajoute qu’il en a très envie, je comble les derniers centimètres qui séparaient nos deux visages pour venir l’embrasser. En même temps que mes lèvres se collent aux siennes, une de mes mains vient se perdre dans sa chevelure pour donner une plus grande pression, passion et sensualité à ce baiser délicieux. Ce baiser dure quelques minutes, minutes pendant lesquelles nos deux corps se sont rapprochés, et pendant lesquelles mes mains ont parcouru son dos, ses bras, dessinés chacun de ses muscles. Mais lorsque je me recule, je finis par lui dire, alors que je reprends ma respiration « Ca répond à ta question ? » Je repose un dernier baiser plus chaste sur ses lèvres me disant que si on était pas sur un banc, je ne sais pas jusqu’où ça pourrait aller ! Je prends alors la bouteille et nous ressers un verre à chacun.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar

À propos
Sac à dos


▫ Ancien métier : étudiant en soins infirmiers et champion de moto cross
▫ Occupation : chargé de récupérer de la nourriture chez son groupe des protecteurs mais joue les nouveaux venus à Highgate pour réaliser sa vengeance
▫ Statut civil : célibataire
▫ Lieu de naissance : Seattle



▫ Messages : 319
▫ Inscription : 12/06/2018
▫ Crédits : PresleyCash
▫ Célébrité : Alex Hogh Andersen



Sac à dos
Possession:

MessageSujet: Re: On se raccroche à nos souvenirs + Abby   02.10.18 10:43

On se raccroche à nos souvenirs
  Abby & Jacob

 


En se laissant aller à jouer avec elle à ce genre de jeux dont seuls les étudiants ont le secret, Jacob c'est perdu. Il c'est perdu à cause de tout un tas de choses, le chagrin, l'alcool, le désir et la fatigue aussi. Il a pourtant tellement envie de venger son frère qu'il serait bien capable de s'en vouloir s'il se passait quelque chose entre eux. Pourtant il sait très bien aussi que si jamais ils devaient s'embrasser cela n'aurait aucun sens pour lui, il n'éprouverait aucun sentiments si ce n'est le plaisir d'un baiser, l'excitation apporté par celui-ci.
Et contre toute attente elle vient l'embrasser, répondant ainsi à ce qu'il vient de lui dire. Et sur le moment il apprécie vraiment cet échange. C'est doux, c'est chaud, c'est enivrant encore plus que l'alcool d'ailleurs et ses mains aussi viennent se balader sur le corps de la jeune, dans ses cheveux, sur sa nuque, son cou, ses épaules aussi et l'espace d'un instant il frôle sa poitrine. Et c'est à ce moment là qu'elle décide d'y mettre fin et le coeur de Jacob s'emballe encore que quand elle posé ses lèvres sur les siennes. C'était bon mais beaucoup trop court et là pour le coup Jacob reste sur sa fin. C'est pas dans ses habitudes d'embrasser simplement une fille, en général il va toujours plus loin, jusqu'à partager un certain plaisir.
Alors il le regarde légèrement déçu malgré que le baiser lui ait plu, vraiment plu. Et il sourit à ce qu'elle lui dit avant de lui répondre. "- Je ne t'ai posé aucune question, juste exposé des faits." il se joue un peu de la situation mais c'est sa façon à lui d'essayer de reprendre ses esprits. Elle n'a pas envie d'aller plus loin, dans le fond c'est peu être aussi bien.
Il la regarde ensuite remplir à nouveau leurs verres et reprend le sien, un peu machinalement en fait. Et puis tout en faisant tourner le liquide qui se trouve à l'intérieur il ajoute "- Tes lèvres avaient le gout du rhum." et pas que ses lèvres d'ailleurs mais bon on n'a pas besoin des détails. Jacob relève à nouveau le regard vers elle et lui dit "- J'ai plus tellement envie de boire, pas toi ?" il voudrait juste qu'elle lui dise qu'elle aussi a envie d'autre chose que d'alcool, qu'elle a ressenti la même chose que lui quand ils se sont embrassé, c'est à dire du désir et que pour l'instant c'est la seule chose qu'il garde à l'esprit.
 

_________________
©️️ OMEGA
just listen to me, you're not no one, you're my brother.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar

À propos
Sac à dos


▫ Ancien métier : Infirmière
▫ Occupation : Travaille à l'infirmerie de Highgate, mais aide également dès qu'elle le peut ailleurs.
▫ Statut civil : Célibataire
▫ Lieu de naissance : San Francisco



▫ Messages : 313
▫ Inscription : 18/05/2018
▫ Célébrité : Caitlin Stasey



Sac à dos
Possession:

MessageSujet: Re: On se raccroche à nos souvenirs + Abby   08.10.18 5:21

Oui ce baiser avait été totalement électrisant. J’avoue que cela m’avait énormément plu, mais suis-je du genre à boire quelques verres, à finir sur un banc à faire l’amour, lors de la deuxième réelle conversation ? Non ! Je ne dis pas que je n’en meurs pas d’envie, que m’arracher à ce baiser était vraiment difficile, surtout avec l’alcool qui m'enivre encore ! Mais je ne voulais plus me lancer dans ce genre de relation les yeux fermés. Je me devais de le connaître encore un peu plus, de me laisser porter par mon instinct. Il est trop tôt ! Beaucoup trop tôt ! Mais … Mais une fois servi les verres quand il m’apprend ne plus avoir trop soif, je bois le mien  cul sec et je lui avoue dans un rire dû  à cette dernière gorgée « Moi non plus …  » Je le regarde dans les yeux, je sais ce qu’il attend et espère. Je ne dois pas être devin pour le voir dans son regard, la frustration de ne pas avoir plus continuer ce baiser. Je me mordille la lèvre inférieure alors que je dépose mon verre par terre. Puis je m’approche trop dangereusement de lui, nos lèvres se frôlent presque et je lui dis, mon regard ancré sur ses lèvres « Je suis bien trop imbibée pour prendre des décisions ! Alors que faisons nous ? » Des baisers, flirter, se donner un peu de douceur, de chaleur humaine, cela ne me dérange pas, mais j’espère sincèrement qu’il a compris et qu’il accepte que je ne veuille pas aller jusqu’au bout. On ne se connait pas et malgré le monde qui a changé, j’ai besoin de garder un peu de valeurs ! Mais vu l’état dans lequel je me trouve, je me demande sincèrement, si j’en aurai encore le courage de dire non par la suite.

J’ai la tête qui tourne légèrement, je suis guillerette, enfin plus que d’habitude, mais je ne vais pas me plaindre. Je rigole juste un peu plus qu’avant ! Mais ça fait du bien de lâcher prise sur tout ! Je me lève alors et je lui dis « Si tu finissais ton verre qu’on aille un peu se promener tous les deux ? » J’ai besoin de marcher, de bouger, si je reste assis je serais capable de très vite m’allonger pour y dormir du repos du guerrier. Car toutes les nuits je lutte contre mes vieux démons. Je prends une grande respiration et lorsqu’il se lève à son tour, surement par dépit ou je ne sais pas quoi, je me rapproche de lui, je colle nos deux corps, mes mains venant se poser sur son torse bombé et mes lèvres rejoignent à nouveau les siennes. L’alcool me fait parler autant que ce besoin viscéral de chaleur ! Un baiser bien plus passionné que le premier, laissant nos langues se rejoindre, danser lascivement ensemble ! Voilà de quoi je parlais tout à l’heure. Jacob est un très bel homme, je ne peux le nier et mon corps ne suis plus du tout ma raison, mais mes pulsions et mes envies. Mais mains remontent pour venir enrouler mes bras autour de son cou ! Laissant totalement ce baiser se prolonger, mais également nous faire tourner la tête d’autre chose que d’alcool !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Contenu sponsorisé

À propos
Sac à dos


MessageSujet: Re: On se raccroche à nos souvenirs + Abby   

Revenir en haut Aller en bas
 
On se raccroche à nos souvenirs + Abby
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 3Aller à la page : Précédent  1, 2, 3  Suivant
 Sujets similaires
-
» [Ab] Allez quoi ! [Abby]
» [TERMINE] Quand plus aucun souvenirs vous reviens... [Pv Sacha Farmer]
» Les souvenirs...
» 06 - I had a dream .. || Abby Summer
» Les Limbes des souvenirs.

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
What Lies Ahead :: Kelowna & Beyond :: North Kelowna :: Highgate-
Sauter vers: