AccueilAccueil  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 No celery

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

avatar
Smarter than you

À propos
Sac à dos


▫ Ancien métier : Professeur en épidémiologie à l'université de Kelowna
▫ Occupation : Chef des recherches sur le virus à l'origine de toute cette virulence.
▫ Statut civil : Célibataire
▫ Lieu de naissance : Kelowna



▫ Messages : 266
▫ Inscription : 26/06/2018
▫ Célébrité : Josh McDermitt



Sac à dos
Possession:

MessageSujet: No celery   02.07.18 9:28

No celery
   Jonathan & Amberle

   


Du travail, toujours du travail.
Cela ne gênait pas Jonathan, bien au contraire. Ses occupations lui laissaient peu de temps pour ruminer sur l’état du monde actuel même si la nature de son travail était une mention constante de la cause même. Les outils, les échantillons… le sujet d’expérience attaché sur la table. Son laboratoire prenait parfois l’apparence de celui d’un scientifique fou digne des plus grands films d’horreurs mais le professeur avait toujours accordé une certaine importance à l’éthique de son travail et n’avait  aucunement adopté de méthodes abominables ou inhumaines. C’est ouvert au débat? Peut-être, mais il faudrait quelqu’un de complètement disjoncté pour défendre les droits des virulents qui sont parties bien au-delà de leur conscience. La journée avait été particulièrement remplie et Jonathan avait dû se contenter d’un assistant bouche-trou puisque ses petits chouchous habituels ne s’étaient pas montrés disponibles en ce jour. Ce dernier semblait avoir particulièrement hâte de retourner à ses activités puisqu’il s’empressa de signaler l’heure du soupé à la minute près en demandant permission de conclure comme si Jonathan allait l’enfermer dans un placard pour l’empêcher d’exercer son droit de partir.

-Il me serait difficile de compter sur tes compétences si tes besoins personnels tombent en déficit. Présentement c’est jusqu’à la neuvième exigence que je compte et pour la comblé j’ai bien peur de devoir t’exiger d’adresser la cuisinière à mon égard pour une livraison locale.’’ Avait-il répondu.

‘La neuvième exigence’ faisant référence au neuvième règlement du groupe, celle de ne jamais laisser un sujet d’expérience sans surveillance. Jonathan ne ressentait pas le besoin de spécifier parce qu’il connaissait les règlements par cœur, mot pour mot, virgule par virgule, point pour point et qu’il s’attendait au même pour tous les membres. Il griffonna une note sur un bout de papier qu’il avait ensuite légué à son assistant bouche-trou. La note en main, l’assistant c’était dirigé vers la cuisine et s’approcha d’une certaine Amberle. Cette femme qui cuisinait parfois pour le groupe, c’était à peu près tout ce que Jonathan savait à son sujet mais cela ne l’empêchait pas de connaitre son prénom qu’il avait d’ailleurs inclus sur la note.

-Jonathan aimerais que vous lui délivrer un repas à  son laboratoire si c’est possible.’’ Lui avait dit l’assistant en lui glissant la note.

Le contenu de la note : ‘’Amberle. Commande. 1 repas. Local 25. PAS DE CÉLERI.’’

   
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
Cooking Mama

À propos
Sac à dos


▫ Ancien métier : Soigneur animalier
▫ Statut civil : Célibataire
▫ Lieu de naissance : New-York



▫ Messages : 403
▫ Inscription : 09/05/2018
▫ Célébrité : Emilia Clarke



Sac à dos
Possession:

MessageSujet: Re: No celery   11.07.18 17:58

No celery
   Jonathan & Amberle

   


Tout est prêt. La cuisine en ordre. Amberle venait de finir sa matinée de service. Elle avait cuisiné pendant plusieurs heures pour tout le groupe quasiment. Certains étaient en expédition alors ils ne revenaient pas pour manger le midi. Ils allaient arriver pour manger et la jeune femme avait rangé ce qu'elle avait sorti et dont elle n'avait plus besoin puis elle fit la vaisselle. Elle pouvait maintenant tout essuyer pour tout remettre à sa place. Elle souffle un bon coup en posant le torchon sur le plan de travail. Enfin, soupire t-elle. Le menu du jour avait suscité pas mal de préparation et la jeune femme était un peu vannée. Mais alors qu'elle se retourne elle voit un homme arriver vers elle, un papier à la main. Il lui tend en disant que Jonathan aimerait qu'on lui serve son repas. Amberle prend le papier et fait un sourire au commis avant de le lire. Elle hausse un sourcil. Il est vraiment sérieux...? eut-elle à peine le temps de dire que le messager avait tourné les talons et était déjà à l'autre bout de la cuisine. Maintenant je fais la livraison de repas ... Elle soupire.

Amberle avait déjà croisé Jonathan une fois il lui semble. Il ne sort pas beaucoup de son laboratoire. D'après ce qu'on lui a raconté il est scientifique et cherche un moyen d'éradiquer le virus. Il est donc très pris par son activité et sort très peu. D'où la commande. La jeune femme se met à la rrecherche d'un récipient qui garde le chaud pour y mettre le repas du chercheur. Elle en trouve un et place une part de hachis parmentier dedans. Heureusement pas de céleri dedans ! Elle referme ensuite le récipient en verre avec le couvercle. Elle va dans le frigo et sort un yaourt puis découpe un morceau de pain. Elle prend des couverts ainsi qu'une bouteille d'eau et se dirige maintenant vers le local où se trouve l'homme en question. Une fois devant la porte, elle frappe deux fois et une voix à l'intérieur lui dit d'entrer. Elle ouvre et se retrouve dans le local. Voilà votre repas ... Hachis parmentier et yaourt. Je vous ai mis un morceau de pain avec et une bouteille d'eau au cas où vous n'en auriez plus. Elle se contente de dire et attend une réaction tout en regardant autour d'elle. Ça semblait fascinant ce projet et si ça pouvait marcher ça serait vraiment génial.

   
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
Smarter than you

À propos
Sac à dos


▫ Ancien métier : Professeur en épidémiologie à l'université de Kelowna
▫ Occupation : Chef des recherches sur le virus à l'origine de toute cette virulence.
▫ Statut civil : Célibataire
▫ Lieu de naissance : Kelowna



▫ Messages : 266
▫ Inscription : 26/06/2018
▫ Célébrité : Josh McDermitt



Sac à dos
Possession:

MessageSujet: Re: No celery   15.07.18 2:37

No celery
  Jonathan & Amberle

 

Jonathan était resté concentré sur son travail jusqu’à ce que les frappements à la porte surgissent. Il déposa son scalpel sur la table où un pauvre type complètement rongé par l’infection avait eu le malheur d’aboutir. Il invita la personne à entrer, se doutant très bien de son identité. Amberle n’avait eu le temps de refermer la porte derrière elle que le virulent se mit à s’agiter d’avantage, perturbé par l’ajout d’une nouvelle présence. Bien que ce dernier était solidement cloué à la table sous l’emprise de liens attaché à double tours, Jonathan ressenti tout de même le besoin de rassurer la femme… à sa façon.

-J’estime que le niveau de danger actuel soit quasi-nul’’
Il referma le rideau entourant la table pour cacher la présence du sujet. ‘’Ce qui suffit pour conclure que les problèmes envisageables sont aussi limité que les capacités intellectuels de Gabriel.’’

Suite aux paroles de celle-ci, il retira ses gants et le reste de son équipement de sécurité avant de s’approcher de la cuisinière et de lui tendre la main pour prendre le repas si gentiment livré pour lui.

-C’est apprécié.’’ Avait-il murmuré avant de s’assoir devant une petite table installé dans le locale.

Il invita la femme à s’assoir sur la chaise voisine d’un geste de la main, réalisant qu’ils n’avaient jamais eu la chance de faire connaissance auparavant. Malgré qu’ils s’étaient déjà croisé, Jonathan avait été beaucoup trop prit par ses recherches pour prendre la peine de connaitre chaque visages au-delà des prénoms de certains; chose qu’il préférerait qu’il en soit autrement mais qui avait difficilement lieu d’être. Il pointa le bocal situé au centre de la table dans lequel se trouvai un poisson rouge.

-Je ne crois pas que tu ais fait la rencontre de monsieur Korsakoff? Si la réponse est positive je t’avise de mentir prenant compte qu’il t’aurait été nécessaire de te faufiler dans mon laboratoire sans mon consentement ce que je décrirais dans la même exactitude qu’un crime terrible.’’

Oui, il aimait son poisson rouge, peut-être même un peu trop puisqu’il en faisait la mention sans doute trop souvent et qu’il avait tendance à le présenter au gens presque comme s’il s’agissait d’une personne. Il se concentra sur le récipient en attendant la réponse d’Amberle, piquant le contenu à l’aide d’une fourchette comme s’il devait le disséquer avant de se risquer à y gouter.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
Cooking Mama

À propos
Sac à dos


▫ Ancien métier : Soigneur animalier
▫ Statut civil : Célibataire
▫ Lieu de naissance : New-York



▫ Messages : 403
▫ Inscription : 09/05/2018
▫ Célébrité : Emilia Clarke



Sac à dos
Possession:

MessageSujet: Re: No celery   30.07.18 8:40

No celery
  Jonathan & Amberle

 

En attendant une réaction de la part de Jonathan, j'avais le regard rivé sur l'infecté qui s'agitait sur une sorte de table d'opération. Mais what the ... Comment on peut avoir un virulent chez nous comme ça? Ça y est je flippe et ça doit se voir puisque le jeune homme tente de me rassurer. Je ne suis pas sûre de tout comprendre ce qu'il me dit aussi je penche légèrement ma tête sur le côté. Je secoue la tête et lui indique enfin ce qu'il a au menu. Il me dit que c'est apprécié et je lui souris. J'avais accompli ma tâche et j'espérai qu'il se régale avec ça. Je n'avais plus rien à faire là et je voulais repartir mais il me montra la chaise à ses côtés. Je m'installe donc alors qu'il reprend la parole en me montrant le bocal sur sa table. Il me présenta Mr Korsakof. Je me pinçais les lèvres. Non je ne connais pas encore ce monsieur Korsa ... kof. Cela va de soi que je ne suis pas une fouineuse. Je suis peut-être curieuse mais pas à ce point là de fouiller partout et puis j'aurais fait une syncope en voyant ce qu'il y a derrière le rideau. Ouais c'était carrément flippant.

Je regarde un instant Jonathan manger le plat que je lui avais préparé. J'ose à peine lui demander si c'est bon il est un peu bizarre quand il mange alors je préfère le laisser et je reviens sur son poisson rouge. Comment vo... Tu sais que c'est un mâle ? Parce que tu l'appelles Mr mais si ça se trouve c'est une mademoiselle. Je tique un peu sur le vous mais comment il me tutoie je décide de prendre la même voie que lui. Et hmmm si je peux me permettre un bocal de ce genre n'est pas recommandé pour un poisson rouge. Il lui faudrait au minimum cent litres pour qu'il puisse grandir et s'épanouir comme il faut. Je sais ce que tu vas dire on fait avec ce qu'on a mais peut-être qu'en expédition dans une maison on pourrait lui trouver ça! T'en dis quoi ? Pour les autres ça ne serait pas une priorité de trouver ce genre de chose mais je me sentais concernée par chaque animal que je pouvais croiser aussi petit soit-il. Mais je percevais dans la manière qu'il avait d'en parler qu'il y tenait alors il serait sûrement d'accord pour qu'on aille chercher ça. Peut-être même ensemble.

_________________
We only have one true love ...
   
❀ but sometimes it seems so hard to get it back when everything screwed up.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
Smarter than you

À propos
Sac à dos


▫ Ancien métier : Professeur en épidémiologie à l'université de Kelowna
▫ Occupation : Chef des recherches sur le virus à l'origine de toute cette virulence.
▫ Statut civil : Célibataire
▫ Lieu de naissance : Kelowna



▫ Messages : 266
▫ Inscription : 26/06/2018
▫ Célébrité : Josh McDermitt



Sac à dos
Possession:

MessageSujet: Re: No celery   11.08.18 8:22

No celery
  Amberle & Jonathan

 


Jonathan avait pris sa première bouché suite à sa grande dissection; il avait connu bien des petits cons qui se seraient sans doute marré à le regardé s’étouffer sur le légume dont il était allergique. Il n’allait donc pas accorder sa confiance à une inconnue malgré ses spécifications contre le légume. Tant pis s’il avait l’air étrange, au fond, ce n’était pas nouveau. Le repas qu’Amberle lui avait livré n’était pas mal, même que pour un repas d’après la fin des temps c’était impressionnant mais il ne fit mine de rien. Ce n’est pas qu’il n’était pas reconnaissant, il avait tout simplement l’esprit occupé à autre chose. On peut dire que son travail ne le quittait jamais au point où il en oubliait parfois les bonnes manières. La réaction d’Amberle face au virulent lui avait semblé étrange, tout comme son commentaire à ce sujet. Bien qu’il comprenait qu’ils étaient troublants, vu la nature du travail qui prenait place sur les lieux, il se disait qu’elle aurait dut s’y attendre. Trouver un remède à la virulence sans sujets d’expériences serait tout simplement impossible. Jonathan s’attendait à ce que même ceux qui ne participaient pas aux recherches réalisent ce fait et bien que cela était généralement fait avec discrétion, les sujets d’expériences faisaient régulièrement leurs entrée à l’hôpital.

-Je doute qu’une syncope s’en serait suivi si tu n’as aucun antécédent médical pour provoquer une telle réaction, cela n’est tout de même pas ton premier face à semi-face avec un virulent.’’

Il assumait sur sa dernière phrase puisqu’ils se connaissaient si peu mais le fait contraire lui semblait complètement inconcevable. La voilà qui revenait sur son poisson rouge en demandant s’il était bien certain qu’il s’agissait d’un mâle. S’il aimait autant son poisson, évidemment qu’il avait lu sur le sujet.

-Le fait que je lui ai imposé le transgenre est une possibilité valide. Involontairement. Mademoiselle Korsakoff est tout aussi agréable à prononcer mais je devais trancher puisque la distinction de son genre n’est attribuable qu’au niveau comportementale.’’

Il écouta Amberle lui expliquer les recommandations concernant le bocal de son poisson en affichant une expression quelque peu désintéressé; le bombarder d’informations aussi communes était presqu’une insulte à son intelligence.

-Je suis très informé au sujet des recommandations adéquates.’’ Il tenait à le spécifier.
‘’Il se trouve que l’habitat de Korsakoff était beaucoup plus agréable lors de notre séjour à l’université mais le transport de son bocal aurait été gravement problématique. Une expédition porte-à-porte serait illogique en prenant compte du fait que je connais l’emplacement exacte d’un bocal adéquat.’’

Jonathan n’avait jamais osé demander à qui que ce soit de récupérer son bocal parce qu’il faut admettre que ce n’est quand même pas la chose la plus importante mais surtout parce qu’il avait craint de recevoir une invitation peu désirable. Il se racla la gorge avant de poursuivre.

-Ce qui signifie que ma présence serait un atout.’’

Il n’était pas très enjouer face à l’idée de se mettre à risque pour un poisson et cela, même s’il y tenait mais son bocal n’était pas la seule chose qu’il convoitait; il avait laissé bien des choses derrière lui, peu importantes certes, mais auxquels il tenait; des souvenirs d’un monde meilleur, si l’on veut. Si aujourd’hui il se sentait prêt à y retourner cela ne serait pas sans la présence réconfortante de personnes capables de se défendre et de le protéger. Sans vouloir être méchant, Amberle ne lui donnait pas cette impression. Une cuisinière? Si elle était habile face au danger de l’extérieure sans doute que cette tâche aurait été légué à quelqu’un d’autre.

-Une équipe compétente serait nécessaire afin d’assurer le succès de l’expédition. Un duo de casseroles parlantes serait totalement inacceptable. S’il t’est possible de nous trouver un volontaire aguerri ce projet serait alors envisageable.’’

 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
Cooking Mama

À propos
Sac à dos


▫ Ancien métier : Soigneur animalier
▫ Statut civil : Célibataire
▫ Lieu de naissance : New-York



▫ Messages : 403
▫ Inscription : 09/05/2018
▫ Célébrité : Emilia Clarke



Sac à dos
Possession:

MessageSujet: Re: No celery   04.09.18 2:12

No celery
  Amberle & Jonathan

 


Quand je dis à Jonathan ce qui est recommandé pour Mr Korsakoff il me répond qu'il est tout à fait au courant de ce qu'il lui faut. Je me doute bien alors que récupérer ce dont il a besoin n'est chose facile puisque s'il avait pu le faire ça ferait longtemps que son poisson rouge aurait un palais aquatique digne de ce nom. Ce ne fait aucun doute vu l'attention qu'il lui porte. Touchée par ça et par ce petit trognon à écailles je lui propose d'aller en expédition pour lui en ramener un. Et s'il veut venir avec elle ça pourrait être un peu plus rassurant. Je n'aime pas m'aventurer en dehors des murs toute seule. Ce n'est pas prudent vu ma maladresse et ma peur qui me fait faire n'importe quoi.

Et alors que je m'attends à ce qu'il refuse car il a bien trop de travail ici, il accepte mais à condition que je puisse ramener quelqu'un avec nous qui puisse nous protéger en cas d'attaque. Je fais signe de la tête que oui en fait ça coule de source. Je réfléchis à toute vitesse et passe en revue tous ceux qui pourraient correspondre au poste. Mon esprit se bloque sur lui, machinalement. Pourquoi je n'en sais rien mais il faut bien avouer qu'il est des plus qualifiés pour accomplir cette tâche. Maintenant il faudra que j'ai le courage de lui demander. Jangoisse déjà à l'idée de lui parler. A chaque fois qu'on tente une discussion ça part en vrille. Je ne sais pas combien de temps ça va durer encore mais ça a un certain côté épuisant mentalement parlant. Alors on s'évite la plupart du temps. On se voit quand il vient manger. J'essaye de ne pas trop le regarder mais la tentation est trop forte et je flanche. Il m'attire toujours, c'est indéniable. Son sourire me fait fondre comme autrefois. C'est son atout charme, avec son regard. Il est toujours aussi beau mais je ne dois rien laisser paraître. Je ne veux pas qu'il me fasse du mal à nouveau.

Je me perds dans mes pensées et j'entends un râclement de gorge qui m'en fait sortir expressément. Pardon ? Tu disais ? Il répète sa phrase. Ahhhh si je ... Oui je pense savoir à qui on peut s'adresser. Matt serait un bon choix. Il a de l'expérience il sait se battre ... J'essaye de dire ça de manière détachée mais je ne trompe personne. Mes joues deviennent aussi rouges qu'une tomate bien mûre. J'ai envie que ça soit lui qui nous accompagne et ça se voit.

 

_________________
We only have one true love ...
   
❀ but sometimes it seems so hard to get it back when everything screwed up.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
Smarter than you

À propos
Sac à dos


▫ Ancien métier : Professeur en épidémiologie à l'université de Kelowna
▫ Occupation : Chef des recherches sur le virus à l'origine de toute cette virulence.
▫ Statut civil : Célibataire
▫ Lieu de naissance : Kelowna



▫ Messages : 266
▫ Inscription : 26/06/2018
▫ Célébrité : Josh McDermitt



Sac à dos
Possession:

MessageSujet: Re: No celery   14.09.18 2:36

No celery
 Amberle & Jonathan

 


Amberle semblait s’être perdue dans ses pensées alors que Jonathan lui expliquait l’importance d’avoir une équipe compétente lors des sorties. Le professeur avait une bonne idée de qui comprendrait une telle équipe; il se tenait toujours informé, autant qu’il le pouvait, sur les membres du groupe ainsi que leurs compétences. Vu les exigences de son travail et le temps qu’il y mettait, les informations récoltées n’étaient pas toujours aussi détaillé qu’il le souhaiterait. Comme cette Amberle, par exemple, il ne connaissait pas grand-chose à son sujet. Il devait alors tester son jugement parce qu’il serait hors de question de sortir si ce n’est même que le petit orteil accompagné d’une complète imbécile qui n’a même pas les compétences requise afin de contré son manque de jugeote et non; cela n’était pas l’opinion qu’il s’était fait d’elle. Bien qu’elle semblait rêveuse, au point même de lui faire répéter sa question, la réponse qu’elle lui livra était tout de même rassurante; Matt. Jonathan ne connaissait pas très bien cet individu mais il avait entendu parler de lui de la part de Caleb qui semblait le considérer tel un allié de choix lors de ses sorties.  

-Les connaissances que je possède au sujet de ce Matt t’accorderaient mon approbation seulement…’’

Jonathan avait dû interrompre sa phrase pour se gaver d’une bouchée bien généreuse. Il fixa la cuisinière d’un air analyseur en mâchouillant sa nourriture. Les joues de celle-ci bien rouges, les yeux pétillant comme l’étoile du nord. Le professeur n’était peut-être pas un expert en socialité mais il était très loin d’être un imbécile. Bien qu'il ne connaissait pas les détails, si cet homme plaisait à Amberle, il était fort possible que cela était réciproque.

-Mon intérêt de participer à vos rendez-vous amoureux est quasi-nul.’’ Il fut rapide à se corriger. ‘’Très nul.’’

En fait, ce n’était pas exactement une question d’intérêt; aussi capable que soit ce Matt, s’il se retrouvait dans une situation où il ne serait possible que de sauver qu’un seul de ses protéger, sans doute qu’il sauverait sa bien-aimée et Jonathan ne pouvait tout simplement pas se permettre d’accepter cela parce que ce serait illogique. Sans vouloir mépriser la cuisinière, les recherches du professeur étaient beaucoup plus importantes que les repas qu’elle cuisinait. Elle n’y pensait sans doute pas, ou peut-être que si; après tout, qui irait volontairement se mettre dans une position désavantageuse? Sans doute un bon nombre de personnes au cœur beaucoup plus grand que le cerveau; chose qui ne s’appliquait clairement pas à Jonathan. Au fond, cela était sans doute mieux ainsi. Le professeur avait bien envie de sortir. Bien souvent il se surprenait à y rêver sauf que le monde dans ses rêves était bien différent de ce qu’il en était à ce jour. À ce moment même, ce rêve était un cauchemar et il devait bien se l’admettre.

Jonathan agrippa son calepin de note et se mis à y griffonner un petit plan de sa classe, indiquant l’endroit où son bocal pourrait être retrouvé. Il arracha ensuite la page et la tendu à Amberle.

-Je vais plutôt promouvoir votre relation avec cette expédition lors de laquelle mon absence sera noté.’’

‘’Je vous conseille fortement de consulter auprès du médecin, sans doute que des méthodes antifécondantes vous seront offertes. Je tiens également à souligner que ma salle de classe m’était autrefois un lieu sacré et qu’une expulsion immédiate aurait été offerte à quiconque souhaitant profiter du confort de cette pièce inadéquatement. Je vous demande donc de faire preuve de retenus sur ces lieux.’’

 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
Cooking Mama

À propos
Sac à dos


▫ Ancien métier : Soigneur animalier
▫ Statut civil : Célibataire
▫ Lieu de naissance : New-York



▫ Messages : 403
▫ Inscription : 09/05/2018
▫ Célébrité : Emilia Clarke



Sac à dos
Possession:

MessageSujet: Re: No celery   23.09.18 6:58

No celery
 Amberle & Jonathan

 


Cela fait maintenant un petit moment que nous parlons avec Jonathan et j'en apprends un peu plus sur lui. Il me presente même le petit être qui partage sa vie et qui vit maintenant dans un bocal plutôt que dans son aquarium. Je lui propose donc une expédition pour lui en retrouver un. Le scientifique sait exactement où il a laissé le sien mais pour y aller nous devons être accompagné par une personne d'expérience. Je pose la candidature de Matt sans même demander l'avis au principal intéressé. Il ne pourra pas me refuser ça... normalement. Mais alors que je pense convaincre Jonathan celui-ci refuse de nous accompagner. Je reste interloquée. Il ne veut pas venir car il pense que ça va tourner aux retrouvailles amoureuses. Mais il est sérieux ?? Je veux répliquer quelque chose mais il enchaîne en disant qu'il va contribuer à notre relation. Il écrit sur un bout de papier et me le tend. Je le lis et je me tape le front intérieurement. Non sur ce point tu te trompes. Je n'ai pas choisi Matt pour me retrouver avec lui pour ça ! Ça va pas non ! Lui et moi c'est malheureusement du passé. On a eu une histoire et il m'a brisé le coeur si tu veux tout savoir et même si tu veux pas maintenant tu le sais. C'est juste un bon élément pour les expéditions. Il connaît le terrain maintenant. Mais si ça ne te va pas, on peut y aller avec Malka ou Caleb y a pas de soucis... Mais le sujet semble clos pour l'homme en face de moi. Je lève les yeux au ciel. Eh bah maintenant je suis bloquée je vais devoir y aller avec Matt et toute seule. Quelle conne... Je garde le papier entre les mains au moins ça fera ptet rire mon ex. [B] Je garde ma promesse de ramener cet aquarium pour Mr Korsakoff alors j'irai et promis on ne fera de bébés dans ta salle. On aurait bien du mal je pense ... Je ta laisse finir de manger. Une fois que tu auras terminé laisse le plateau devant ta porte je viendrai le récupérer plus tard. Et je te tiendrai informé pour l'expédition. En espérant qu'elle ne rate pas.[/i] Je lui fais un sourire et quitte son labo. Je vais maintenant essayer de trouver Matt pour lui demander s'il peut venir avec moi juste pour cette fois.

_________________
We only have one true love ...
   
❀ but sometimes it seems so hard to get it back when everything screwed up.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Contenu sponsorisé

À propos
Sac à dos


MessageSujet: Re: No celery   

Revenir en haut Aller en bas
 
No celery
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
What Lies Ahead :: Kelowna & Beyond :: Downtown :: General Hospital-
Sauter vers: