AccueilAccueil  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 I hate going outside ! - Jonathan & Caleb

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage

avatar
Shining star

À propos
Sac à dos


▫ Ancien métier : Actrice et chouchou de la presse people.
▫ Occupation : En charge de la gestion des vivres officiellement, et du divertissement officieusement.
▫ Statut civil : Célibataire, le véritable amour n'ayant jamais fait papilloné le coeur de la belle.
▫ Lieu de naissance : Los Angeles.



▫ Messages : 308
▫ Inscription : 20/04/2018
▫ Crédits : Psychdelya (ava)
▫ Célébrité : Jenna Dewan



Sac à dos
Possession:

MessageSujet: I hate going outside ! - Jonathan & Caleb   02.07.18 22:30

I hate going outside !
 Jonathan, Caleb & Imane

Imane, elle n’était jamais celle vers qui l’on se tournait lorsqu’il était question d’aller à l’extérieur des murs. Cela l’arrangeait plutôt bien même si au fond elle savait qu’en ne se mettant ainsi presque jamais en risque, elle devait en gaver plus d’un. C’était pour cette raison que lorsque vraiment ils avaient épuisés toutes les possibilités et qu’il se tournait vers elle pour sortir faire une petite chose pas trop dangereuse, elle ne disait pas non et ne se plaignait pas. Enfin. Pas devant eux.

L’ancienne actrice n’avait eu que quelques coins de rues à traverser pour se rendre à l’une des cachettes de son groupe afin de prendre des vivres. Un trajet aussi bref en distance qu’en temps qui pourtant lui avait semblé durer une éternité. Il faut dire que si elle détestait déjà à la base l’idée de sortir, ce sentiment s'était empiré lors de sa dernière excursion ou sans le héro de Néandertal, elle ne s’en serait  pas sortie vivante. Cette fois-si, aucun évènement majeur ou terrifiant n’était venu ponctuer son expédition. Tout avait été relativement sous contrôle et les rares infectés qui avaient remarqués leur présence avaient été habillement éliminés par son gentil coéquipier. Loin de le laisser tout faire sans même chercher à se montrer utile, elle était parvenue à planter son éternel panonceau entre les deux yeux d’un rôdeurs s’approchant dangereusement de l’homme déjà occupé avec d’autre. Pour plusieurs ce n’était rien, mais Imane était fière !

Une immense vague de réconfort s’emparait d’elle dès l’instant où ses pas franchissent à nouveau le sol de l’hôpital. Passant d’abord par sa chambre pour s’assurer que sa fille allait bien, elle prit ensuite directement la direction du laboratoire où elle savait qu’elle pourrait retrouver cet être qui était devenu indispensable pour elle, Jonathan. Ils n’avaient pourtant que très peu de choses en commun et elle ne comprenait bien souvent pas la moitié des théories qu’il lui exposait, mais il restait Jonathan, et elle l’adorait. Poussant délicatement la porte, elle s’approchait de lui, prête à regarder par dessus son épaule afin de découvrir l’avancement de ce sur quoi il travaillait… comme si elle pouvait véritablement la voir.

« Hey ! Je reviens de l’extérieur, tu veux bien me cacher au cas où ils décideraient de le faire une deuxième fois. Je ne veux pas y retourner… Je suis certaine de t’être plus utile ici !  »

Le terme utile était sans doute exagéré, mais elle faisait de son mieux… C’était déjà excellent non ? Elle commençait même à connaître bon nombre des produits et instruments auxquels sont amis faisait référence. Pour tout dire, elle pouvait plus facile lui tendre ce dont il avait besoin que si elle avait assisté un homme de la construction l'ayant mis en charge de sa boite à outil.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
Smarter than you

À propos
Sac à dos


▫ Ancien métier : Professeur en épidémiologie à l'université de Kelowna
▫ Occupation : Chef des recherches sur le virus à l'origine de toute cette virulence.
▫ Statut civil : Célibataire
▫ Lieu de naissance : Kelowna



▫ Messages : 346
▫ Inscription : 26/06/2018
▫ Célébrité : Josh McDermitt



Sac à dos
Possession:

MessageSujet: Re: I hate going outside ! - Jonathan & Caleb   10.07.18 23:44

I hate going outside !  
   Jonathan & Imane & Caleb

   


Une collection de flacons étendu sur la table, Jonathan était occupé à y transférer des substances afin de mettre au teste l’une de ses fameuse théorie qui n’avait sans doute pas manqué de saouler Imane. Le grincement de la porte ne lui avait pas échappé, pourtant il resta concentré sur sa tâche. Il n’avait pas besoin de se retourner pour connaitre l’identité de l’intruse ni pour savoir qu’elle était un peu trop près de substances qui pourraient s’avérer dangereuses sans avoir pris les précautions nécessaires; peu de gens parvenait à dégager l’odeur du paradis dans ce monde apocalyptique mais pourtant, Imane y assurait. Pour l’instant, il lui répondit sans porter attention à ce fait parce que le danger présent n’était pas très grand et de toute façon, il lui avait déjà livré un discours sur l’importance des précautions à prendre et sur l’équipement de sureté. À quoi bon lui répéter des choses qu’elle savait déjà?

-Si tu questionnerais la cause de leurs exigences tu conclurais que se cacher n’est aucunement une solution adéquate. La cause étant qu’on te connaît de nom plutôt que par aptitudes. Korsakoff n’a pas obtenu son droit de passage sans ratiocination. Tu devras te résigner à prouver les avantages de ta présence pour obtenir une invitation permanente à la table d’hôtes.’’

Effectivement, certaine personnes c’était opposé à l’idée de trainer Korsakoff, son fameux poisson rouge, jusqu’à l’hôpital pour des raisons évidentes d’inutilités mais le laisser derrière l’aurait condamné à mort, chose que Jonathan comparait à l’action de sortir et même si comparer Imane à un simple poisson rouge était un peu triste, les circonstances et leurs causes lui semblaient pourtant bien comparables.

-Ton assistance est appréciée et bien que mon niveau de dévalorisation concernant le fait d’apprécier cette appréciation sois amplement inférieur à la moyenne, son niveau d’utilité technique a encore plus de route à faire.’’

Il avait recouvert le flacon d’un couvercle avant de se retourner pour fixer la femme en affichant une expression sévère, histoire de lui rappeler le discoure rigoureux concernant la sureté qu’il lui avait livré dès son premier jour en tant qu’assistante. Ce n’était pas exactement le genre d’accueil qu’il souhaitait offrir à l’une des rares personnes qu’il appréciait assez pour appeler ‘ami’ mais il prenait son travail à cœur et comprenait très bien les dangers qui l’entourait. Il leva légèrement le ton, pas parce qu’il était fâché mais bien parce qu’il s’adressa à quelqu’un qui avait mieux su garder ses distances.

-Caleb! Tu peux t’assurer que notre étoile soit vêtue de façon adéquate, prennant compte des circonstances de notre environnement?’’

Répandre le virus au sein du groupe était bien la dernière chose qu’il souhaitait, il gardait donc toujours de l’équipement supplémentaires à la disposition de quiconque viendrait l’assister : gants, vestes, lunettes de suretés, masques chirurgicaux – le tout étais disponible et facilement atteignable dans un coin de son laboratoire.


   
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar

À propos
Sac à dos


▫ Ancien métier : Étudiant et travail à mi-temps dans un gym.
▫ Occupation : Sécurité et exploration
▫ Statut civil : Célibataire
▫ Lieu de naissance : Kelowna



▫ Messages : 40
▫ Inscription : 02/07/2018
▫ Crédits : google, moi-même
▫ Célébrité : Pierre Niney



Sac à dos
Possession:

MessageSujet: Re: I hate going outside ! - Jonathan & Caleb   15.07.18 7:05

I hate going outside !




  Imane | Jonathan | Caleb

Concentré sur la lecture d'un échantillon quelconque, Je relève les yeux afin de sourire à Imane qui viens de faire son entré. Je la regarde surpris lorsqu'elle dit qu'elle arrive de l'extérieur.

«C'est vrai? Tu viens de sortir? Et personne ne m'a invité?»

Je prend un air amusé, mais au fond, je suis légèrement contrarié. C'est plus fort que moi. Je déteste quand elle sort et que je ne suis pas là. Mais bon, je sais bien que c'est inévitable. On doit tous faire notre part. Pourtant, moi, je suis prêt a sortir quand il faut. Et encore plus si c'est pour éviter que quelqu'un comme Imane doivent le faire. Malgré tout ça, je suis resté à l’écart le temps qu'elle et Jonathan discute. Je porte le costume traditionnel de laboratoire car je sais que ce dernier tiens à ses règles. Avec raison bien sur. La sécurité avant tout. Imane a souvent tendance à les oublier elle. Alors quand il me demande de fournir l'équipement nécessaire à cette dernière, je souris encore une fois d'un air amusé. J’attrape ce qu'il faut : lunette, gang et sarrau et je m'approche d'elle afin de lui tendre.

« Allez Imane, fait nous plaisir. Sa te va tellement bien le look scientifique.»

Je lui fait un sourire en coin. Pourtant, c'est vrai qu'elle est jolie lorsqu'elle est habillé de la sorte. Mais la connaissant, elle ne le croirais pas même si j'insistais. Peut-être qu'il n'y a que moi et Jonathan qui aime ça. Va savoir. Je m'approche ensuite de mon ami afin de le regarder travailler. Pas trop prêt tout de même. Je ne voudrais pas le déranger.

« Alors? Tu crois que sa mènera quelques part cette fois?»

J'ai confiance en Jonathan. Je suis persuadé que si quelqu'un peu faire quelques choses avec ce qui se passe, c'est bien lui. Jonathan est un type intelligent. Bien plus que la normal. Même si plusieurs le trouve étrange, lorsqu'on prend le temps de le connaître, c'est un type bien. Je crois que le plus beau cadeau que ce monde pourrit ait pu me faire, ce son eux : Jonathan et Imane. Je me retourne vers elle qui ses approché elle aussi de notre scientifique.

«Dit moi, cette sortie? Ça c'est bien passé? Il ne t'en on pas trop demandé j'espère?»

Je souris pour détendre l'atmosphère, mais mon inquiétude est réel. Je voudrais qu'elle reste tout le temps en sécurité. On a beau tout faire pour prévenir les accidents, il arrive tout le temps quelques choses à un moment donné. Juste imaginer que ce sois l'un de mes deux amis me rend malade. Je pense à la fille d'Imane. Elle a besoin d'elle pour affronter ce monde de fou. Et nous avons besoin de Jonathan,  ne serait-ce que pour espérer qu'un jour, on arrive à mettre fin à tout cela.

_________________
«Tous les hommes sont semblables par les paroles, et ce n'est que les actions qui les découvrent différents.»
Molière ; L'avare (1668)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
Shining star

À propos
Sac à dos


▫ Ancien métier : Actrice et chouchou de la presse people.
▫ Occupation : En charge de la gestion des vivres officiellement, et du divertissement officieusement.
▫ Statut civil : Célibataire, le véritable amour n'ayant jamais fait papilloné le coeur de la belle.
▫ Lieu de naissance : Los Angeles.



▫ Messages : 308
▫ Inscription : 20/04/2018
▫ Crédits : Psychdelya (ava)
▫ Célébrité : Jenna Dewan



Sac à dos
Possession:

MessageSujet: Re: I hate going outside ! - Jonathan & Caleb   23.07.18 10:27

I hate going outside !
 Jonathan, Caleb Imane

La voix de Caleb l'avait surprise et fait se retourner dans sa direction, retrouvant son sourire malgré sa contrariété d'avoir eu à sortir. Avouons-le, elle aurait grandement préféré le faire en sa compagnie, parce que là, au moins, elle se serait sentie en sécurité. Et puis contraire aux autres avec qui il lui était arrivé de sortir à l'extérieur, Caleb prenait le temps de l'aider, de lui apprendre certaines choses de faibles niveau et ça... Ça valait beaucoup à ses yeux.

« J'aurais aimé que tu sois là... Le prochain coup je vais insister pour que tu m'accompagnes ! »

Le discours de Jonathan par contre, était bien différent. De telles paroles provenant de n'importe qu'elle autre bouche que celle du scientifique aurait eu de quoi l'insulter, mais elle le connaissait trop bien pour s'arrêter au fait qu'il énonçait clairement qu'un poisson rouge avait plus d'utilité qu'elle en cette apocalypse.

« Et bien sans vouloir insulter Korsakoff, je suis certaine d'être une bien meilleure assistante de recherche que lui. Dis-moi comment je peux t'aider. »

Imane est pourtant consciente de l'importance de prouver son utilité ici et du fait qu'elle a beaucoup de chance qu'ils acceptent sa présence et celle de sa fille depuis si longtemps. D'autres groupes n'auraient sans doute pas fait la même chose. L'ancienne actrice avait toutefois froncé les sourcils et réfléchit mot à mot à ce que son ami venait de dire, tentant de cerner s'il s'agissait d'une confirmation ou non... Dans l'ensemble, le résultat semblait négatif, mais malheureusement pour lui, elle se sentait à son aise près de lui dans ce labo et maintenant qu'elle savait que Caleb si trouvait aussi, elle n'avait pas l'intention d'aller nul part.

« Mais je continue de vouloir apprendre et m'améliorer ! C'est bien non ? »

Au fond, elle savait qu'elle ne le dérangeait pas tant que ça... Du moins normalement, car en juger par le regard qu'il lui lançait tout à coup, elle commençait à douter. Ce n'est qu'en l'entendant demander à Caleb s'assurer qu'elle se protège comprit et grimaça de ne pas l'avoir fait directement. Il avait raison au fond... Il partait de loin avec elle dans le monde de l'assistance scientifique... Au moins la preuve qu'elle souhaitait vraiment apprendre était qu'il s'agissait bien du seul endroit au monde où elle ne rouspétait pas quand on lui disait que sa tenue n'était pas adéquate. Caleb lui faisait toutefois retrouver le sourire en lui rappelant que ce petit look lui allait bien même si elle n'en croyait pas un mot, ça lui faisait plaisir à entendre. Prenant le temps de mettre chaque pièce de l'équipement, elle montrait sa collaboration en portant immédiatement ses lunettes de sécurité plutôt que de simplement les poser sur sa tête comme elle avait si souvent l'habitude de faire. Revenant près d'eux, elle s'immobilisait près de Caleb, le regard porté sur ce que Jonathan était à faire. Son attention se détourne des mains de Jon lorsque la question de Cale lui parvient.

« Ce n'était pas si horrible... Je sais qu'il s'agissait de l'une de quelque chose considéré comme facile. On dû aller chercher des vivres dans une cachette. J'ai même réussi à en éliminer un ! »

Si le début de sa réponse avait été morne et avait témoigné de la haine qu'elle avait pour ce genre d’excursion, la fierté d'être parvenue à aider en éliminant elle-même un rôdeur avait rendu la fin plus pimpante. Ce n'était pas le premier virulent qu'elle éliminait, mais à chaque fois elle était fière d'y être parvenue. Fière de montrer qu'elle aussi était capable. Au fond, elle espérait que Caleb aussi soit fier. C'était plus fort qu'elle, elle avait envie qu'un jour, Caleb soit fier de sa façon de se défendre et que Jon soit fier de son amélioration comme assistante.

« Sur quoi travailles-tu aujourd'hui ? »

Bien qu'elle avait posé la question à Jonathan, son regard lui s'était orienté vers Caleb. Avouons-le, quand il était le temps de comprendre ce qu'il faisait, elle avait beau vouloir tenter de comprendre la réponse du scientifique, elle préférait et de loin celle simplifiée qu'allait sans doute lui donner Caleb !


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
Smarter than you

À propos
Sac à dos


▫ Ancien métier : Professeur en épidémiologie à l'université de Kelowna
▫ Occupation : Chef des recherches sur le virus à l'origine de toute cette virulence.
▫ Statut civil : Célibataire
▫ Lieu de naissance : Kelowna



▫ Messages : 346
▫ Inscription : 26/06/2018
▫ Célébrité : Josh McDermitt



Sac à dos
Possession:

MessageSujet: Re: I hate going outside ! - Jonathan & Caleb   31.07.18 1:20

I hate going outside !  
  Caleb, Imane, Jonathan  

 


Évidemment qu’Imane ne le dérangeait pas; s’il n’en aurait rien à foutre d’elle, il lui accorderait un passe-droit, ce qui ne l’aiderait strictement en rien. Même qu’il avait accepté son assistance dès le départ en espérant que cela réduirait ses sorties. Il avait surtout voulu la motivée à prendre sa place ici même et se cacher derrière l’importance du travail en permanence comme il le faisait si bien, plutôt que de littéralement la réduire au même niveau qu’un poisson rouge mais il faut admettre que la nature de ses propos n’était pas toujours facile à cerner. Le fait qu’elle voulait apprendre et s’améliorer lui était suffisant, après tout, il ne pouvait quand même pas s’attendre à ce que tout le monde soient aussi merveilleux que lui.

- infiniment.’’

Il leva le pouce en la regardant enfiler l’équipement de sécurité afin de lui accorder son approbation. Il détourna son attention d’elle lorsque Caleb s’approcha de lui en demandant si son travail mènera quelque part cette fois – ce qui n’était pas une mauvaise chose sans quoi il serait resté planté là le pouce en l’air beaucoup trop longtemps pour paraitre normal.

-Évidemment, même les échecs délivrent une réponse. À quand la réponse que tu espères? Suffi d’affirmer que la réponse à cette question est la même que celle de mon questionnement actuelle : Imane aura-t-elle un jour maîtrisé les règles de sécurités de bases? Incertitude totale.’’

Il répondit d’un ton sérieux avec la fine intention de taquiner la pauvre femme victimisée; comme ça, peut-être qu’elle s’en souviendra pour la prochaine fois –ce qui serait temps mieux pour elle. Il avait écouté leur conversation concernant la sortie de cette dernière en silence, attendant patiemment une opportunité pour les invités à sa table de travail. Imane n’avait sans doute pas tort de fixer Caleb en questionnant la nature du travail, son tort fut plutôt d’éviter de s’adresser directement à ce dernier; Jonathan n’allait pas laisser passer l’opportunité de prouver son intelligence en lui sortant un discours imbibé de termes scientifiques beaucoup trop complexes pour que quiconque n’ayant pas étudié dans le domaine puissent aisément en sortir un résumé simplifié. Si Caleb y parviendrait, c’était sans doute parce qu’il lui avait déjà livré une explication beaucoup moins ardue avant qu’Imane n’arrive. Comment ça il avait eu droit à une explication simplifié? Parce qu’il était un homme, tout simplement. C’est sexiste? Pas exactement; Jonathan ne questionnait aucunement l’égalité entre genres mais il faut admettre que l’un était beaucoup plus jolie que l’autre et que bref, il était beaucoup plus enjoué devant l’idée de recevoir un bisou sur la joue pour le féliciter d’être aussi intelligent de la part d’Imane que de Caleb. Quoi? Laissez le vivre dans son imaginaire. Suite à la réponse de Caleb, le professeur, désormais converti en scientifique, glissa un calepin de notes, un stylo ainsi qu’une montre vers l’actrice convertie – ou pas- en assistante.

-Les numéros, la date et le temps actuel à l’exactitude de la minute. S’il te plait merci.’’

Il assumait que suite à ses propos, elle comprendrait qu’il était nécessaire de noté quel produit avait été mélangé quand et à quoi. Imane ne devrait plus être étrangère à ce concept et devrait bien savoir que chacun de ses flacons avaient été numéroté afin de simplifier les choses. D’ailleurs, elle avait tout plein d’exemples déjà inscrits dans le calepin puisqu’il avait lui-même prit quelques notes avant son arrivée. Il allait tout de même garder un œil sur elle afin de s’assurer qu’elle écrirait les bonnes choses à fur et à mesure qu’il poursuivait ses mélanges. Levant les yeux vers Caleb, il pointa quelques flacons qu'il avait placés dans une palette un peu à l’écart suite à la complétion du mélange qu’il souhaitait y verser.

-Tu peux déplacer ceux-là jusqu’à l’entreposage adéquat? Cela serait apprécié.’’

Jonathan avait tendance à céder les tâches physiques à Caleb parce que courir d’un bout à l’autre et soulever des poids lourd semblait lui convenir beaucoup plus qu’à lui qui décrirait ces tâches comme étant pleine de caca et qu'Imane qui prendrait sans doute une expression horrifié s'il oserait lui légué un travail aussi ardue.

 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar

À propos
Sac à dos


▫ Ancien métier : Étudiant et travail à mi-temps dans un gym.
▫ Occupation : Sécurité et exploration
▫ Statut civil : Célibataire
▫ Lieu de naissance : Kelowna



▫ Messages : 40
▫ Inscription : 02/07/2018
▫ Crédits : google, moi-même
▫ Célébrité : Pierre Niney



Sac à dos
Possession:

MessageSujet: Re: I hate going outside ! - Jonathan & Caleb   06.08.18 21:45

I hate going outside !




  Imane | Jonathan | Caleb

J'observe Jonathan et Imane échanger quelques paroles avant de m'adresser à cette dernière. Elle est fier d'avoir réussi à éliminer un virulent. Je suis très bien placé pour la comprendre. Chaque fois, un sentiment de réussite nous envahi. Et le fait de se sentir utile dans ce nouveau monde, ce n'est pas rien.

«Tu en as eux un? C'est très bien! Même si je préfère les éliminer pour toi.»

Je lui donne une tape amicale sur l'épaule. Mon encouragement est sincère. Après tout, je sais que je ne pourrais pas toujours être là pour elle. C'est donc important qu'elle apprenne à se défendre aussi. Imane se questionne ensuite sur l'expérience en cours. Elle lève les yeux vers moi, sachant que mon explication risque d'être plus clair que celle du scientifique.

«En gros, Jon a préparé plusieurs solutions à tester sur le tissus infecté afin d'observer les réactions.»

J'écoute ensuite celui-ci répondre à ma question, ne pouvant retenir un sourire. Malgré tout son intelligence, tout ses propos difficiles à comprendre, Il arrive toujours à avoir les mots qu'il faut pour nous faire rire, et cela, même si on ne sais pas si s'est son but. Je dois avouer que ce type m’impressionne a chaque fois. Je prend un ton amusé.

«Tu as bien raison! Voila deux grande questions qui son bien difficile à répondre!»

Je fait un clin d’œil à Imane. Malgré les mots qui peuvent sembler dur, nous savons, moi et elle, qu'il ne le son pas vraiment. Jonathan est comme ça. Il dit ce qu'il a à dire. Personnellement, je n'y ai jamais vue d'inconvénient. Ce que certain juge comme un incompétence sociale est pour moi, ce qui fait son charme.

Le scientifique s'installe pour travailler, confiant une tâche à son assistante, il ne tarde pas à faire de même pour moi. J’attrape donc les contenants comme il me la demandé afin d'aller les ranger. Comme il a pris soins de bien m'expliquer ce qu'il fait, je suis encore plus curieux de voir le résultat. Il a raison. Le but aujourd'hui n'est pas d'arrivé à la réponse ultime, mais bien d'en découvrir le plus possible sur cette fameuse infection... si on peux nommer ce phénomène ainsi. Après avoir bien placé les flacons à leur place, je reviens retrouver mes deux amies. Ils sont tout les deux concentré à leur tâche alors je m'approche avec douceur afin de ne pas nuire à leur concentration. Je fixe les spécimens sur le plateau de travail, espérant y voir quoi que ce sois de significatif. J'ai l'impression de retenir mon souffle dans l'attente d'un indice quelconque face à tout ce qui arrive dans ce monde. L'envie de rire qui m'envahissais il y a quelques minutes ses estompé, laissant place à un air grave sur mon visage.

_________________
«Tous les hommes sont semblables par les paroles, et ce n'est que les actions qui les découvrent différents.»
Molière ; L'avare (1668)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
Shining star

À propos
Sac à dos


▫ Ancien métier : Actrice et chouchou de la presse people.
▫ Occupation : En charge de la gestion des vivres officiellement, et du divertissement officieusement.
▫ Statut civil : Célibataire, le véritable amour n'ayant jamais fait papilloné le coeur de la belle.
▫ Lieu de naissance : Los Angeles.



▫ Messages : 308
▫ Inscription : 20/04/2018
▫ Crédits : Psychdelya (ava)
▫ Célébrité : Jenna Dewan



Sac à dos
Possession:

MessageSujet: Re: I hate going outside ! - Jonathan & Caleb   21.08.18 13:51

I hate going outside !
 Jonathan, Caleb Imane


La star déchue avait cette fierté pétillante dans le regard lorsqu’elle confirmait à Caleb être parvenu à tuer d’elle-même un rôdeur et ses félicitations ne faisaient que renforcer cette émotion. Elle préférait aussi qu’il soit avec elle pour les éliminer lorsqu’elle avait à sortir, Imane se sentait en sécurité en sa compagnie et elle avait pleinement confiance en lui. C’est d’ailleurs à lui qu’elle accordait toute son attention afin de comprendre ce qu’ils étaient présentement à faire. Imane ne se sentait pas diminuée ou même vexée par le fait que Jonathan soit beaucoup plus intelligent qu’elle, au contraire elle était souvent émerveillée de voir à quel point il l’était, mais Caleb lui était bien meilleur pour utiliser des termes qui lui seraient accessible afin de décrire ce qu’ils étaient à faire. Ce dernier venait d’ailleurs lui confirmer en lui offrant une vulgarisation qui su éveiller sa curiosité sur tout ce qui allait se produire aujourd’hui. Imane n’avait d’ailleurs pas pu résister à éclater de rire face à la boutarde de Jonathan sur sa difficulté à porter du sérieux à l’équipement de protection.

Imane n’avait pas perdu une seule seconde pour tendre la main et attraper le calepin et le stylo que lui tendait Jonathan. Parce que même si ses remarques passées auraient pu être vexantes pour plusieurs, c’était surtout ce simple mot qui confirmait qu’au fond, elle était capable d’être un assistance appréciable qui comptait aux yeux de l’ancienne actrice. S’assurer de prendre en note l’étape ainsi que son moment exact serait facile pour elle… quoique s’il y avait quelque chose de non identifié pour lequel il ne donnait pas de précision - ce qui serait hautement surprenant - elle risquait d’avoir un qualificatif nécessaire pour la reconnaître, mais qui serait bien loin d’être exact.

Crayon en main, Imane commençait à prendre des notes tout en jetant un coup d’oeil attentif à l’horloge afin d’avoir l’heure la plus exacte possible. Elle avait beau écrire rapidement, chacune de ses lettres étaient soignées. Il était facile en regardant le carnet de note ne serait-ce que quelques secondes de voir quelles sections avaient été écrites par elle. Se serrant les lèvres légèrement, Imane ne savait absolument pas à quoi elle devait s’attendre et pourtant elle espérait. Elle ne serait même pas capable de dire si les possibles réactions allaient être une chose positive et négative, mais elle les guettait tout de même dès qu’elle n’avait pas de notes à inscrire avec attention.

« On sait combien de temps on doit attendre. »

Imane n’a pas pu s’empêcher de parler, de toute façon elle n’avait pas souvenir que cela faisait parti des règles pendant l’expérimentation qu’il faisait présentement et puis elle avait attendu qu’il ne soit pas à faire le moindre mouvement pour le faire. Comme si le son de sa voix pouvait nuire aux résultats qu’ils attendaient d’une quelconque façon, elle avait chuchoté sur un ton à peine perceptible par ses deux amis.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
Smarter than you

À propos
Sac à dos


▫ Ancien métier : Professeur en épidémiologie à l'université de Kelowna
▫ Occupation : Chef des recherches sur le virus à l'origine de toute cette virulence.
▫ Statut civil : Célibataire
▫ Lieu de naissance : Kelowna



▫ Messages : 346
▫ Inscription : 26/06/2018
▫ Célébrité : Josh McDermitt



Sac à dos
Possession:

MessageSujet: Re: I hate going outside ! - Jonathan & Caleb   29.08.18 14:42

I hate going outside !  
 Caleb, Imane, Jonathan  

 

Le silence c’était installé entre les murs du laboratoire, pendant que Jonathan se concentrait sur sa tâche tout en gardant un œil sur Imane et les jolies lettres bien soignées qu’elle transcrivait. Bien que son écriture fût bien plus plaisante à regarder que la sienne, il tentait surtout de détecter les moments où l’hésitation serait présente dans sa plume afin de lui spécifier ce qu’elle avait à écrire, histoire d’éviter de perdre du temps si la confusion devait lui prendre. Puisqu’il avait méticuleusement identifié chaque produit à l’aide d’un autocollant de façon à rendre la tâche simple et précise pour ceux n’ayant aucune connaissance dans le domaine –ce qui était le cas de bien des gens qui venaient l’assisté- il ne lui livra qu’une seule spécification, sans doute à tort, puisqu’elle semblait avoir très bien compris le concept. Est-ce qu’il s’attendait tant que ça à ce qu’elle commette une erreur? Plus ou moins, cela représentait une possibilité mais Jonathan n’était quand même pas assez désillusionné pour nier le fait que cela s’appliquait également à lui et ce, malgré les airs hautains dont il lui arrivait d’adopté. Il était génial, certes, mais tout de même humain. Bref, il garda un œil sur elle tout simplement parce qu’il pouvait se le permettre et que deux coups d’œil valent toujours mieux que un.

Généralement peu enclin à dévoiler ses émotions, Jonathan avait tout de même laisser transparaitre l’ombre d’un sourire lorsqu’Imane brisa le silence en chuchotant comme s’il allait lui sauter au visage pour avoir casser ce moment de silence qui, soyons honnête, semblait vouloir s’éternisé. Si seulement elle savait…
Dison que le poisson rouge du professeur n’avait d’autre choix que d’endurer de long discours rigoureux lorsque ce dernier se retrouvait seul sur les lieux et qu’au fond, c’était pour cette raison précise qu’il se trouvait ici même. En général, Jonathan pouvait très bien se concentrer sur sa tâche tout en discutant, même que cela lui était parfois favorable puisque, admettons-le, il vivait pratiquement l’entièreté de son existence enfermé dans cette pièce, concentré sur la même tâche jour après jour. Même les discutions hors sujets occasionnelles n’étaient aucunement contre les règlementations puisque c’était à peu près la seule chose qui parvenais à le libérer, partiellement, des chaines de son travail dont il s’était lui-même imposé. Ces choses, il ne tenait pas à les spécifier parce qu’il ne voulait surtout pas que la pression de son travail soit ressenti, tout comme il ne voulait pas faire naitre l’habitude d’exagérer et puis… la prudence de fou dont ils leurs arrivaient de démontrer était tout aussi divertissante.

-Ces produits son conçu pour être injecté au corps d’un porteur de l’infection. Attendre ne fera partie du programme que suite à cette action.’’

Clairement Imane n’avait pas tout à fait compris le but de la tâche à laquelle elle s’était livrée mais cela semblait plutôt normale vu son manque d’éducation dans le domaine. Les méthodes du professeur étaient variées ce qui le rendait tout autant plus difficile à suivre. Le fait qu’il lui avait demandé de prendre note du temps pouvait porter à la confusion parce qu’au fond, ce n’était pas l’information la plus cruciale au monde mais Jonathan tenait au moindre petit détail. Il rassembla sa petite collection de flacons suite à la complétion de son mélange afin de les entreposés dans une petite palette bien collé sur une table roulante afin de faciliter le déplacement. Le professeur détestait déplacer les sujets d’expériences, il avait alors tendance à déplacer son matériel jusqu’à eux quand cela était envisageable. Il ouvrit la porte du laboratoire et appela Caleb de nom en pointant son matériel sur la petite table roulante de façon à lui laisser comprendre qu’il espérait bien qu’il se porte volontaire pour s’occuper du déplacement. Il pourrait facilement s’en charger lui-même mais ses amis lui semblaient toujours heureux lorsqu’il leurs présentait une tâche à accomplir; s’il se trompait, ils n’avaient qu’à parler.

-Imane, je te lègue la garde exclusive de mon calepin.’’ Dit-il, histoire de s’assurer qu’elle ne l’oublierait pas derrière elle.

Pour des raisons évidentes, le voyage entre la pièce où étaient gardés les sujets d’expériences et le laboratoire n’était pas très long. Une fois sur les lieux, Jonathan ouvrit la porte et la tenue ouverte afin de laisser passage à ses assistants qui, espérons-le, trainaient avec eux le matériel nécessaires. Il salua le garde dès son entré dans le lieu peu rassurant où les virulents sur place se mirent à s’agiter suite à l’arrivée de ce qui, pour eux, n’était rien d’autre que trois repas bien frai –heureusement que les cages dans lesquels ils se trouvaient étaient bien solides. Si cette pièce l’effrayait au tout début, il s’y était ensuite suffisamment aventuré pour que son malaise ne soit aucunement visible aux yeux des autres. Il se dirigea vers le fond de la pièce d’un pat qui ne trahi aucunement son manque de confiance face aux virulents dont, au fond, il craignait fortement. Il s’arrêta face à un petit regroupement de cages dans lesquels se trouvaient trois nouveaux arrivés peu amicaux avant de tourner son attention vers ses amis afin de s’assurer qu’ils avaient bien suivi. Caleb, il n’en doutait pas, même que l’homme était un assistant de choix pour l’assister avec ce genre de choses. Imane, jusqu’ici, il lui avait toujours épargné les face à face avec les virulents actifs mais suite à sa petite histoire d’aventure à l’extérieure, il s’était dit que, finalement, peut-être qu’elle pourrait gérer.

-J’espère que la présence d’infectés ne vous inonde pas d’une dose excessive d’adrénaline.’’


Bien qu’il connaissait déjà la réponse de Caleb, il avait choisi de ne pas s’adresser spécifiquement à Imane pour que la pauvre ne se sente pas trop rabaissée… surtout que la reproche qu’il lui avait posé était toujours bien fraiche.

 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar

À propos
Sac à dos


▫ Ancien métier : Étudiant et travail à mi-temps dans un gym.
▫ Occupation : Sécurité et exploration
▫ Statut civil : Célibataire
▫ Lieu de naissance : Kelowna



▫ Messages : 40
▫ Inscription : 02/07/2018
▫ Crédits : google, moi-même
▫ Célébrité : Pierre Niney



Sac à dos
Possession:

MessageSujet: Re: I hate going outside ! - Jonathan & Caleb   02.09.18 19:06

I hate going outside !




  Imane | Jonathan | Caleb

Dès le début, j'avais compris que la prochaine étape ne pouvais être autre chose que d'utiliser les produits sur des sujets. Mais, j'avais préféré éviter d'entrer dans les détails, ne sachant à quand irait l'expérience et s'il était nécessaire qu' Imane sois mise au courant. Après tout, je préférais éviter qu'elle ne sois nerveuse à cette idée sans raison valable. Je n'aurais pas cru que Jon nous demanderais d'agir tout de suite, mais il avait raison, mieux vaux en finir puisque nous sommes là. Imane commence à prendre de l'assurance également, alors elle devrais pouvoir gérer. Personnellement, je dois avouer que je ne déteste pas devoir en arriver là. Les choses qu'on vois dans un microscope son intéressante, mais ils ne valent pas une réaction direct sur un de ses montres. L'espoir de les voir s'en remettre est faible, mais si on peut trouver quoi que ce sois d'utile, ça sera déjà quelques chose de gagné. Jon me pointe un chariot avec tout le matériel dont il a besoin. Pas besoin de plus. Je comprend le message.

«Je m'en occupe!»

J'empoigne ce dernier et je suis le scientifique jusqu'à la salle tant crainte par certain. Là où l'on garde les sujets. Il y en a deux que j'ai ramené il y a peut de temps. Je souris satisfait à l'idée qu'ils servirons. Jon lui, s'inquiète de notre niveau d'adrénaline. Je ne peux retenir un commentaire amusé.

«si mon corps se retrouve inondé d'adrénaline, ce n'est certainement pas quelques choses de néfaste!»

Je fait un clin d’œil à mes deux amis. Ils savent très bien que je carbure à l'adrénaline à chaque fois que je dois affronter des virulents à l'extérieur. L'adrénaline qui me permet de les éliminer sans l'once d'un regret. Je suis bien conscient qu'un jour ils ont été humain, mais j'essais d'oublier ce détail... et puis, il ne le son plus maintenant. Si un jours on arrive à quelques chose, tant mieux, mais pour le moment ce sont des ennemies. Un point c'est tout. C'est la seule manière de voir les choses si on veux rester saint d'esprit dans ce monde. Je regarde ensuite Imane afin de déceler le moindre signe de nervosité en elle. Je ne dis rien afin de ne pas la mettre mal à l'aise, mais je lui adresse un regard réconfortant afin de lui laisser savoir que je suis là s'il y a quoi que ce sois.

Finalement, je positionne le chariot prêt du mur et j'attend les indications de Jon. Je suis près à m'occuper des virulents dès que mon ami me le demandera. En fait, je n'attend que cela. Je n'ai pas sortie aujourd'hui et j'ai bien envie de me dégourdir un peu.

«Alors? On commence par quoi?»

_________________
«Tous les hommes sont semblables par les paroles, et ce n'est que les actions qui les découvrent différents.»
Molière ; L'avare (1668)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
Shining star

À propos
Sac à dos


▫ Ancien métier : Actrice et chouchou de la presse people.
▫ Occupation : En charge de la gestion des vivres officiellement, et du divertissement officieusement.
▫ Statut civil : Célibataire, le véritable amour n'ayant jamais fait papilloné le coeur de la belle.
▫ Lieu de naissance : Los Angeles.



▫ Messages : 308
▫ Inscription : 20/04/2018
▫ Crédits : Psychdelya (ava)
▫ Célébrité : Jenna Dewan



Sac à dos
Possession:

MessageSujet: Re: I hate going outside ! - Jonathan & Caleb   17.09.18 8:34

I hate going outside !
 Jonathan, Caleb Imane


Les lèvres d’Imane s’étaient légèrement entrouvertes alors que Jonathan lui expliquait ce à qui allaient découler de cette expérience. Elle s’était attendu à une réaction, des changements de couleur et peut-être pas de la fumée lorsque ce serait réussi ! Imane avait tendance à mélanger la science et les cours de potion dans les livres d’Harry Potter qu’elle avait toujours particulièrement affectionnée, mais ça… Elle ne comptait certainement pas le préciser à ses amis. Elle hochait donc simplement la tête pour confirmer qu’elle avait compris, mais aussi pour signifier son intérêt à continuer le processus. À vrai dire si elle demeurait aussi intéressée à découvrir la suite, c’était parce qu’elle ne prenait pas encore pleinement conscience de ce qu’était le corps d’un porteur de l’infection. Et parce que dans ce domaine, la naïveté ne semblait jamais la quitter, Imane ne se doutait absolument pas de ce qui allait suivre maintenant qu’elle avait la charge précieuse du calepin ! Elle ne blaguait même pas en disant que tout ça était précieux, elle comptait bien en prendre soin et bien faire sa petite part du travail !

Suivant ses deux amis, Imane s’engouffra la première dans la petite salle où Jonathan les amenait. Si le fait qu’il y ait un garde avait aiguisé sa curiosité, elle se dit finalement qu’ils devaient s’agir d’une salle où les expériences les plus importantes se déroulaient ! Ce n’était toutefois pas des microscopes qui les attendaient et l’ancienne actrice s’immobilisa si rapidement qu’il n’était pas impossible que quelqu’un lui fonce dedans. Tenant son calepin contre son coeur comme si cela pouvait la protéger, Imane regardait non pas sans craintes les nombreux infectés éparpillés dans des cages. Imane n’était plus certaine d’avoir envie d’avancer, le coeur battant rapidement, elle les guettait d’un mauvais oeil. Sans doute, aurait-elle tourné les talons si elle n’avait pas aussi confiance en les deux hommes qui l’accompagnaient. La remarque de Jonathan sur l’adrénaline et l’amusante réponse de Caleb virent diminuer d’avantage encore sa méfiance, ses amis étaient confiants et elle sentait bien que s’il devait arriver quelque chose, elle pourrait compter sur Caleb pour les protéger. Imane prenait donc une profonde inspiration qu’elle regrettait presque aussitôt vu l’odeur des infectés.

« Je suis plus à l’aise avec ça qu’avec des tests sur des animaux… Ça doit être bon signe. »

S’avançant vers eux, elle venait s’immobiliser de l’autre côté de Jonathan, son calepin fermement en main, impatiente quand même de découvrir la suite. La présence des infectés qui s’agitaient intensément la dérangeait encore, mais elle se concentrait sur ce qu’ils étaient venus faire ici et ça… Elle tenait à le voir et à tout faire pour être utile.

« Je suis prête à prendre des notes ! Explique moi ce que je vais devoir noter. »

Au laboratoire, elle commençait à mieux connaître le déroulement et à le faire sans que son ami n’ait à reprendre du début à chaque fois, surtout vu toutes les indications qu’il avait mis en place pour l’aider, mais ici, c’était bien différent.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Contenu sponsorisé

À propos
Sac à dos


MessageSujet: Re: I hate going outside ! - Jonathan & Caleb   

Revenir en haut Aller en bas
 
I hate going outside ! - Jonathan & Caleb
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant
 Sujets similaires
-
» Love me now or hate me forever!
» Kit pour Jonathan(RIP, Kero's kingdom)
» Souvenir et larme assuré (Jonathan)
» Sometimes I hate you so much [pv Lysandre]
» Jonathan Ellingsen (Serpentard)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
What Lies Ahead :: Kelowna & Beyond :: Downtown :: General Hospital-
Sauter vers: