AccueilAccueil  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 good to see you again (Aidan)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

avatar

À propos
Sac à dos


▫ Ancien métier : assistante sociale, doublée de quelques talents d'écrivain pour trois romans peu connus.
▫ Occupation : chargée de l'accueil des nouveaux arrivants & de leur installation dans la communauté.
▫ Statut civil : célibataire.
▫ Lieu de naissance : Kelowna

▫ Messages : 247
▫ Inscription : 18/06/2018
▫ Crédits : schizophrenic (avatar) bat'phanie (signature)
▫ Célébrité : Jenna Coleman



Sac à dos
Possession:

MessageSujet: good to see you again (Aidan)   22.07.18 19:50

Good to see you again
  Aidan et Elena

 


Déjà trois personnes qui lui parlaient d'un certain Aidan, arrivé plus tôt dans la communauté. Elena avait passé trop de temps au chevet d'Eliott pour savoir ce qu'il s'était passé durant ces deux derniers jours. Et aujourd'hui que le petit semblait prêt à braver tous les interdits qu'elle lui avait fixé, elle le laissa rejoindre ses copains alors qu'elle, espérait apercevoir le visage du nouveau venu. Au fond d'elle-même, elle espérait de tout cœur que ce soit son Aidan, son ami d'enfance, que tout semblait vouloir éloigner d'elle depuis bien longtemps. Après avoir perdu la trace de sa meilleure amie, avoir perdu sa sœur pour toujours, elle ne pouvait que porter tout son espoir à retrouver un visage amical, ici, comme si tout n'était pas perdu. « Mais tu l'as vu, ou pas ? Faudrait savoir... il est comment ? » Son impatience l'avait poussé à demander aux autres ce qu'elle-même ne savait pas encore, pour une fois. « Beh, c'est lui ! » L'autre jeune femme lui fait signe du doigts en la direction d'Aidan. Elena se retourne, le cœur battant, croisant les doigts inconsciemment. C'était lui, c'était bel et bien lui, et elle n'était pas même chargée de son accueil...
Combien de temps cela faisait-il qu'elle ne l'avait pas vu ? Elle ne pouvait pas être précise, mais beaucoup trop longtemps pour que ses pas vers lui ne se fassent précipités. En d'autres circonstances, elle aurait été plus encline à faire semblant de lui faire la tête, mais il faut dire qu'elle n'imaginait plus retrouver beaucoup de personnes de son ancienne vie. Sans prévenir, sans dire un mot, Elena arrivée à la hauteur du nouvel arrivant, se hisse sur la pointe des pieds en un temps record, et s'accroche à son cou. Envie de pleurer et de rire mêlées, elle ferme les paupières, espérant que lorsqu'elle les ré-ouvrirait, ce serait toujours lui, parce que si la fatigue se mettait à lui jouer des effets de mirages, elle ne sortirait plus de chez elle pendant quelques bons jours encore. Elle relâche son étreinte, le regardant un instant avant de lui lancer un poing sans grande force dans l'épaule. « Ça c'est parce que j'ai cru que tu étais mort. » et elle se met à sourire aussitôt. Un peu brutale, un peu contradictoire, c'était exactement ce que ces retrouvailles lui avaient fait ressentir. Si bien qu'elle n'avait plus les mots aussi aisés qu'à son habitude.
 

_________________
SURVIVORS
Petit texte ici. ▬ Texte coloré + italic.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar

À propos
Sac à dos


▫ Ancien métier : PDG de la Miller Company
▫ Statut civil : Célibataire
▫ Lieu de naissance : Kelowna



▫ Messages : 315
▫ Inscription : 27/04/2018
▫ Célébrité : Jamie Dornan



Sac à dos
Possession:

MessageSujet: Re: good to see you again (Aidan)   24.07.18 5:41

Good to see you again
  Aidan et Elena

 


Je venais d'arriver depuis seulement quelques jours dans la communauté d'Highgate. Il fallait que je montre encore patte blanche et surtout que je m'intègre dans ce groupe déjà bien formé et bien réglé. Ça faisait un petit moment que je n'avais pas vu âme qui vive et quand Alesia m'avait trouvé, j'avais bien été content. Retrouver un tant soit peu de civilisation ne pouvait pas faire de mal. Loin de là. Maintenant, je devais trouver ma place. Je faisais ce qu'il fallait quand on avait besoin de moi. Allant même jusqu'à aider au jardinage et aux plantations alors que je n'avais aucune compétences en la matière. Ce qui était bien maintenant c'était qu'on ne pouvait pas vous refuser pour un poste. Plus de CV plus de lettres rien ! Tu veux aider et bosser bah vas-y ! T'es le bienvenue ! On ne s'encombre plus de savoir qui tu étais avant ou quel rang t'avais dans la société non maintenant on s'en fout. Bien sûr que certaines compétences et spécialités seraient plus demandées que d'autres on ne va pas refaire le monde non plus mais maintenant c'est surtout qu'on fait avec ce dont on a le plus besoin.

Aujourd'hui, au programme, c'était encore jardinage ou plutôt récolte de ce qui avait bien poussé. J'avais un cageot rempli de tomates déjà. Je le portais jusqu'à une personne chargée de les laver et de les stocker dans la réserve. Je revins ensuite et repris un autre cageot. Je le posais sur le sol et je m'étirai un peu. Ce n'était pas très confortable comme position accroupi comme ça alors je profitai d'une petite pause pour me détendre. Et alors que j'allais me pencher de nouveau pour reprendre ma besogne, je fus prisonnier de deux petits bras. Un câlin gratuit j'adore ça ! Mais alors que la jeune femme desserre son étreinte je reste sur le cul de voir de qu'il s'agit et en prime je me prends un léger coup de poing dans l'épaule. Je fais mine d'avoir mal avec une grimace. J'ai eu la même peur de ne jamais te revoir figure toi mais je ne te frapperai pas ! Je dis ça en riant et je la reprends dans mes bras. Je la garde un plus long moment n'y croyant toujours pas.

J'avais connu Elena à l'école. On était rapidement devenus amis et on ne s'était plus quittés jusqu'à ce que mon père décide qu'il fallait que je me marie avec une parfaite inconnue. De là, on s'était éloignés puis perdus de vue jusqu'à aujourd'hui. Elle avait toujours la même bouille qui m'avait tant fait craquer autrefois. Car oui j'avais eu le béguin pour elle mais j'avais toujours caché mes sentiments en apprenant le diabolique dessein que mon père avait eu pour moi. Je n'avais pas alors voulu révéler mes sentiments pour ne pas la faire souffrir. Peut-être qu'un jour j'arriverai à me libérer de ce secret trop longtemps gardé au fond de moi. Ça fait longtemps que tu es arrivée ici ? Je lui demande ça en desserrant enfin mon étreinte.
 

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar

À propos
Sac à dos


▫ Ancien métier : assistante sociale, doublée de quelques talents d'écrivain pour trois romans peu connus.
▫ Occupation : chargée de l'accueil des nouveaux arrivants & de leur installation dans la communauté.
▫ Statut civil : célibataire.
▫ Lieu de naissance : Kelowna

▫ Messages : 247
▫ Inscription : 18/06/2018
▫ Crédits : schizophrenic (avatar) bat'phanie (signature)
▫ Célébrité : Jenna Coleman



Sac à dos
Possession:

MessageSujet: Re: good to see you again (Aidan)   24.07.18 19:03

Good to see you again
  Aidan et Elena

 


Impensable, incroyable. Elena le dérivait de toute les manières, à la façon dont elle écrivait les lignes serrées de ses livres. Leur vie à tous ressemblait à un récit de science fiction, ou à l'une de ces séries où à chaque nouvelle saison, un nouveau personnage apparaît après que beaucoup d'autres aient péri les saisons précédentes. Il n'a pas perdu de son humour. C'est beau, parce qu'elle se souvient encore de son arrivée à elle, où son état de choc était tant perceptible qu'elle ne prononçait plus un mot, ne participait pas à la communauté, ni à rien. Relevée par son neveux et l'amie de sa sœur, elle était bien entourée, et encore, il lui avait fallut son temps. Elle était heureuse qu'il semble aller bien. « Encore heureux ! » fait-elle sur le ton de l'évidence. Mais elle restait les yeux ébahis face à lui, tant heureuse de le retrouver, et en même temps, encore sous le coup de la surprise, à se demander si dans le cas où elle se pinçait, elle se rendrait compte qu'il n'était en réalité pas ici. Puis il la prit à son tour dans ses bras, elle-même refermant les siens autour de lui. Non, c'était impossible que ce soit faux, il était bel et bien là, en chair et en os, si bien que dans cette étreinte, elle pouvait presque entendre son cœur battre. Il existait encore ces moments de bonheur exceptionnel, alors que chaque jour, lorsque les uns partaient pour trouver des vivres, les autres craignaient de ne plus jamais les voir revenir. Le plaisir des retrouvailles, si rare.
Ils se connaissaient plus que quiconque, mais aujourd'hui, tant de choses avaient changé. Elle n'y pensait pas, muette par un sourire qui ne voulait plus s'estomper. Et tout ce qu'elle voulait lui reprocher autrefois était aussi envolé, comme si plus rien ne comptait vraiment. Il n'était plus celui qui avait épousé une femme qu'il n'aimait pas, ni celui à qui elle en avait voulu de ne pas écouter ses conseils sur le sujet, espérant qu'au moins il ouvrirait les yeux sur le fait qu'il y avait aussi l'amour qui comptait. Est-ce qu'il est tout de même encore, celui pour qui Elena avait le regard pétillant et le cœur battant ? Elle préférait ne pas se poser ce genre de question, et toute ces émotions étaient à porter sur le nom des retrouvailles. Aidan était vivant, elle était vivante, et c'était tout. Si Tricia, sa meilleure amie, pouvait aussi apparaître, ce serait comme si le monde était de nouveau le même, ou presque.
« Un petit moment oui, même presque depuis le début. Je pense que tu ne pouvais pas tomber sur un meilleur endroit qu'ici. C'est un petit concentré de Kelowna, tu as du voir Katherine Rosebury... Mais toi, où est-ce que tu étais tout ce temps ? » elle repensa à sa femme. Il était là, elle devait être aussi ici. A cette pensée, elle sourit un peu moins. C'était une pincée de jalousie qui la prenait toujours lorsqu'elle pensait à cette femme, sans pour autant lui en vouloir sans la connaître. Sur un ton plus hésitant, elle demande. « Tu... t'étais marié... Ta femme n'est pas avec toi ? »

 

_________________
SURVIVORS
Petit texte ici. ▬ Texte coloré + italic.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar

À propos
Sac à dos


▫ Ancien métier : PDG de la Miller Company
▫ Statut civil : Célibataire
▫ Lieu de naissance : Kelowna



▫ Messages : 315
▫ Inscription : 27/04/2018
▫ Célébrité : Jamie Dornan



Sac à dos
Possession:

MessageSujet: Re: good to see you again (Aidan)   28.07.18 5:25

Good to see you again
  Aidan et Elena

 


J'étais vraiment heureux de retrouver une tête connue. Je n'en revenais toujours pas de voir Elena face à moi. Vu comment le monde était parti en live c'était inespéré de la retrouver là. Je la gardais un moment dans les bras pour vraiment prendre conscience qu'elle était réelle. Puis je lui demandais si elle était là dans ce camp depuis longtemps. Et apparemment oui depuis le début de cette foutue épidémie. Elle me rassura aussi en me disant que j'allais être bien ici et que c'était un condensé de Kelowna. En un peu moins vivant peut être mais je voulais bien la croire. Katherine Rosebury, oui je dois normalement la revoir pour un poste. C'est elle qui a fondé ce camp. Elle a repris son rôle de dirigeante en quelque sorte. Après tout avant que tout ça ne dégénère elle était notre mairesse. Elle a très bien agi en emmenant un groupe ici et en fondant cette communauté. Elle va bien la gérer j'en suis sûr. Enfin je l'espérai vraiment de tout coeur parce qu'à l'extérieur ça craignait grave maintenant. Entre les infectés et les survivants pas toujours très coopératifs on avait franchement envie et surtout besoin d'avoir un endroit où se sentir en sécurité.

Je ne pouvais m'empêcher de regarder mon amie en souriant. J'avais perdu tous mes proches avec cette connerie alors la retrouver c'était vraiment un cadeau inattendu et j'avais bien l'intention de profiter de chaque instant avec elle dès que j'en aurais l'occasion. Je ne détournais plus mon regard d'elle et restai aussi proche que possible comme si j'avais peur qu'elle disparaisse à nouveau. Elle me posa ensuite une question. Où j'étais quand tout à commencé. J'étais dans ma tour d'ivoire. Je soupire. J'ai erré pas mal avant qu'Alesia ne me trouve. Je me rapproche d'elle et lui glisse à l'oreille. J'ai pas osé le dire aux autres mais j'ai flippé comme jamais pendant ces semaines ! Y a que toi qui le sait chuuuut ... Je lui fais un clin d'oeil en reprenant ma place. Non plus sérieusement j'avais aucune idée qu'il y avait un camp sinon je serai venu directement et ... j'aurais peut être pu sauver les miens. J'avais dit la fin de ma phrase plus bas que je l'aurais voulu, le regard perdu par terre. J'aurais voulu sauver au moins ma petite fille. Elle me manque terriblement et j'en fais encore des cauchemars la nuit.

Elena pose sa main sur mon bras et me fait sortir de mes pensées. Elle me parle ensuite de ma femme. Non, je suis seul. Elle a succombé, comme le reste de ma famille. Je sais pas comment j'ai fais pour m'en sortir. J'ai même dû planter un couteau dans la tête de mon père. L'image de mon bébé me revient en tête de nouveau. Le pire c'est que j'ai perdu ma fille. Elle n'avait que trois ans. C'est Mary qui l'a tuée avant d'être elle même infectée. Je serrai les dents à cette pensée. C'était le moment le plus tragique de ma courte vie. Bon et toi t'as des nouvelles plus réjouissantes ? Je dis ça d'un coup pour changer de sujet je n'aimais pas parler d'elle. C'était trop douloureux.

 

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar

À propos
Sac à dos


▫ Ancien métier : assistante sociale, doublée de quelques talents d'écrivain pour trois romans peu connus.
▫ Occupation : chargée de l'accueil des nouveaux arrivants & de leur installation dans la communauté.
▫ Statut civil : célibataire.
▫ Lieu de naissance : Kelowna

▫ Messages : 247
▫ Inscription : 18/06/2018
▫ Crédits : schizophrenic (avatar) bat'phanie (signature)
▫ Célébrité : Jenna Coleman



Sac à dos
Possession:

MessageSujet: Re: good to see you again (Aidan)   06.08.18 19:14

Good to see you again
  Aidan et Elena

 


La réalité revenait soudain. Ils se retrouvaient après que le monde soit devenu un vrai chaos, dans une communauté de survie. Cela n'empêchait pas qu'elle en soit heureuse. Elle ne se lassait pas de ces embrassades que certains pourraient qualifier de 'trop longues'. Parce qu'elle restait persuadée que ça pouvait être un rêve, et qu'elle se réveillerait en se rendant compte qu'elle n'avait toujours personne que les nouveaux amis qu'elle s'était fait parmi les survivants. « Ouiii, Katherine, je pense qu'on a de la chance de l'avoir ici aussi, je n'sait pas où on serait sinon. » Pour elle, c'était certain, elle serait morte, changée par son père, ou d'autres, en ne voulant pas laisser l'homme qui l'avait élevé, seul malgré le fait qu'il soit un virulent. Et puis Katherine, plus que l'ancienne mairesse de la ville, elle était une amie proche de la sœur d'Elena, de laquelle cette dernière s'était finalement rapprochée, comme si elle était une autre sœur au delà des liens du sang. « On en a déjà la preuve tout autour de nous ! » qu'elle renchérit avec un sourire plus grand que jamais, toujours plongée dans la joie de l'avoir retrouvé. C'était un sentiment qui ne la quitterait sans doute pas de si tôt. Il faisait sa journée.

La tour d'ivoire. C'était l'exacte pensée qu'elle avait au sujet de cette entreprise pour laquelle il avait donné ses années. Sans oublier la pièce maitresse : son père. Mais à qui pouvait-elle en vouloir aujourd'hui ? Elle rit en secouant la tête mais ne le quittant pas des yeux alors qu'il vient de lui avouer qu'il avait eu peur, de la manière d'un secret. Elle se sentait retomber en enfance, voire même retomber sous le charme qu'il n'avait pas perdu malgré les années passées. Elle aurait aimé qu'il trouve Highgate plus tôt, que quelqu'un l'amène ici et ne le laisse pas. 'Les miens' dit-il. Son sourire avait commencé à disparaître avant qu'elle ne pose la question sur sa femme.

Son souffle se coupe lorsqu'il évoque comment il a du tuer son père. Repensant au sien, elle sait avec certitude qu'elle n'aurait jamais pu faire ça, qu'elle aurait préféré mourir elle aussi plutôt que de devoir subir une chose aussi atroce. « Je suis... désolée Aidan. » fit-elle hésitante à chaque fois qu'elle prononçait ce genre de mots, parce qu'il n'y avait pas mieux à dire en ces circonstances. Sa main était instinctivement venu caresser son bras en guise de soutient. L'idée qu'il avait une fille ne lui avait pas même traversé l'esprit, mais c'était encore pire, le fait qu'il l'ait perdue. Si elle avait réussi à aller de l'avant ici, il le pouvait. Il était bien plus fort qu'elle à son avis. « Réjouissantes... » elle feint chercher avant de le mettre à jour sur sa nouvelle situation ici. « J'ai aussi perdu mon père, et ma sœur... » l'histoire était lointaine, mais elle prononça les mots de manière rapide pour ne pas laisser l'émotion la submerger. « Je m'occupe de mon neveu maintenant qu'elle n'est plus là. Il s'appelle Eliott, tu vas sûrement faire sa connaissance très rapidement ! Et je crois qu'il n'y a pas grand chose de nouveau. » rit-elle nerveuse. Elle n'avait pas évolué tant que ça, n'avait pas d'enfant, n'avait pas été marié sauf à son travail. « Tu pourrais presque croire que je suis restée exactement la même qu'avant... qu'on se perde de vue. » elle acquiesce pour se convaincre à elle-même que c'était la bonne manière de formuler.

 

_________________
SURVIVORS
Petit texte ici. ▬ Texte coloré + italic.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Contenu sponsorisé

À propos
Sac à dos


MessageSujet: Re: good to see you again (Aidan)   

Revenir en haut Aller en bas
 
good to see you again (Aidan)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» 1.06 All Good Things Must Come to an End
» Good Morning England - Demande de partenariat
» 07. It's a new day, a new start, and I'm feeling good!
» Good morning, Ireland ! (23/01/12 à 10h12)
» oh sometimes i get a good feeling[17/05 à 13h46]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
What Lies Ahead :: Kelowna & Beyond :: North Kelowna :: Highgate-
Sauter vers: