AccueilAccueil  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Little talk around a fire - ft. Elena

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

avatar

À propos
Sac à dos


▫ Ancien métier : Institutrice
▫ Occupation : Nourrice chez les Highgate Community
▫ Statut civil : Mariée
▫ Lieu de naissance : New York



▫ Messages : 123
▫ Inscription : 08/07/2018
▫ Crédits : Avatar: @choupinette gifs: tumblr
▫ Célébrité : Katherine McNamara



Sac à dos
Possession:

MessageSujet: Little talk around a fire - ft. Elena   23.07.18 12:00

Little talk around a fire
Elena & Theresa
••••

Même si Theresa aimait passer la plupart de ses soirées avec son mari, il y avait des moments où les partager avec ses amies lui faisaient aussi envie. Et c’était bien le cas ce soir. Ça faisait un petit bout de temps maintenant que la jolie rousse n’avait pas eu l’occasion de passer un peu de temps avec Elena, et même s’il ne s’était rien passé de bien palpitant dans sa vie, c’était toujours un plaisir pour elle de passer du temps avec la jolie brune. Qui était de loin la seule véritable amie qu’elle avait au sein de cette communauté pour l’instant. Disons que Tess avait beaucoup plus de facilité à discuter avec elle qu’avec les autres femmes de la communauté, sans véritablement savoir pourquoi. C’était juste plus naturelle pour elle, un peu comme discuter avec une amie qu’elle connaissait depuis des années alors qu’elles ne s’étaient rencontrés que l’année passée, à son arrivée.

La jeune femme avait quand même trouvé le moyen d’arriver en retard. Elle était partie de chez elle quelques minutes plus tard parce qu’elle était en train de discuter avant Adam et qu’elle n’avait pas vue le temps passer. Chose qui lui arrivait régulièrement d’ailleurs. Surtout quand il n’avait pas eu à sortir de la communauté depuis longtemps comme c’était le cas actuellement. Tess craignait toujours quand il sortait. Elle avait bien sûr peur pour lui, peur de le perdre surtout. Leur relation de base n’était peut-être pas la plus seine de la terre, mais personne ne pouvait nier qu’il y avait de l’amour entre ces deux-là. Ça se voyait. Et puis, si le père de la rousse l’avait laissé l’épouser, c’était bien qu’il l’avait vu lui aussi. Elle avait toujours eu confiance en son jugement, même si elle ne pouvait plus en bénéficier maintenant.

Le feu de camp n’était pas très loin de sa maison. Quelques minutes à peine de marche et la rousse se retrouvait déjà parmi la petite foule qui s’était décidée à se réunir. Son regard traversa les visages, familiers pour la plupart, jusqu’à ce qu’elle finisse par poser les yeux sur la personne qu’elle cherchait. Souriant, Tess franchit alors les quelques pas qui la séparait de son amie avant de poser une main sur son bras. « Salut Elena ! » Ça lui faisait plaisir de la voir, comme toujours. De toute façon, Theresa était connue pour être souriante, même si elle l’était beaucoup moins depuis le début de l’épidémie. Mais ça, seul Adam avait pu le remarquer jusqu’ici. « Comment tu vas ? » Elle se doutait que les choses n’avaient pas dû bien changer, comme c’était le cas de son côté. En un an, ils avaient fini par s’y habituer. Et puis, vivre au sein de cette communauté leur permettait d’être à peu près en sécurité et de ne pas perdre la tête. Ils avaient finis par reprendre une vie à peu près semblable à celle qu’ils pouvaient avoir avant.

••••

by Wiise

_________________

The end of what?
ANAPHORE
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar

À propos
Sac à dos


▫ Ancien métier : assistante sociale, doublée de quelques talents d'écrivain pour trois romans peu connus.
▫ Occupation : chargée de l'accueil des nouveaux arrivants & de leur installation dans la communauté.
▫ Statut civil : célibataire.
▫ Lieu de naissance : Kelowna

▫ Messages : 247
▫ Inscription : 18/06/2018
▫ Crédits : schizophrenic (avatar) bat'phanie (signature)
▫ Célébrité : Jenna Coleman



Sac à dos
Possession:

MessageSujet: Re: Little talk around a fire - ft. Elena   24.07.18 11:20

Little talk around a fire
  Tessa et Elena

 


Vivre à Highgate, c'était comme se voiler la face, comme ignorer ce qu'il se passait au dehors. C'était ce qu'elle avait retenu de l'échange avec l'un de ces hommes de l'extérieur qu'Eddie avait soigné. Et il n'avait pas tort. Ils vivaient tous là, sans s'occuper plus de ce qu'il se passait encore dehors. Ou du moins, tant qu'il n'y avait personne à attendre. Et lorsque tous rentraient sains et saufs, ils le fêtaient.  Mais vivre ainsi lui donnait l'impression que rien n'avait réellement changé, et elle aimait ça. Ce nouveau monde, elle ne voulait pas le voir, et elle savait que si elle devait changer ce mode de vie qu'elle avait adopté, pour s'immerger de plus près vers le malheur qui devrait les toucher à tous, elle en deviendrait folle, voire pire, elle en mourrait. Alors qu'elle faisait face au feu qui illuminait la nuit, elle pensa à cela avant qu'on ne lui place un verre entre les mains. Pour la soirée, elle avait laissé Eliott à une âme charitable de la communauté, soit Katherine qui avait bien voulu jouer les tantes pour aujourd'hui.
Theresa devait la rejoindre. Elle jeta un oeil à sa montre avant de tremper ses lèvres dans son verre. Peu importe le temps qu'elle mettrait, elle savait qu'elle allait venir, et elle ne lui en voulait pas de son retard. Elle se mit à rire voyant que son chien réussissait à avoir quelques friandises de la part de certaines personnes qui se laissaient attendrir. Son amie arriva, tout sourire, comme toujours. Et c'est sans doute cette fraicheur de vivre qui avait fait qu'elles s'entendent si bien dès le départ toute les deux. Et pourtant, presque dix années les séparaient, mais l'âge n'avait plus beaucoup de signification ici et maintenant. Seuls les sourires et les humeurs de chacun comptaient. Et puis, qui pouvait ne pas s'entendre avec Tess de toute manière ? « Tess ! Ça va et toi ? » Elle se lève pour lui faire la bise. « Adam n'est pas trop fâché que je te vole à lui j'espère ! » fait-elle dans un rire léger. Elle enviait les gens qui arrivaient à se retrouver, le cran qu'elle avait eu d'accepter d'épouser l'homme qu'elle aimait. Elle serait sans doute de bons conseils sur le sujet, si ça vie n'était pas aussi fade de ce côté ci. Enfin... il y avait Aidan, mais il était son ami d'enfance, pas autre chose.
Chester revint vers elles, tournant autour de Tess pour quémander quelque chose alors qu'Elena fait un signe de tête à la jolie rousse pour qu'elle vienne avec elle pour lui chercher un verre. « Tiens ! Elle n'est pas bonne, mais elle n'est pas mauvaise. » fait-elle en lui tendant le verre. « Les enfants ont été gentils cette semaine ? »
 

_________________
SURVIVORS
Petit texte ici. ▬ Texte coloré + italic.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar

À propos
Sac à dos


▫ Ancien métier : Institutrice
▫ Occupation : Nourrice chez les Highgate Community
▫ Statut civil : Mariée
▫ Lieu de naissance : New York



▫ Messages : 123
▫ Inscription : 08/07/2018
▫ Crédits : Avatar: @choupinette gifs: tumblr
▫ Célébrité : Katherine McNamara



Sac à dos
Possession:

MessageSujet: Re: Little talk around a fire - ft. Elena   26.07.18 7:25

Little talk around a fire
Elena & Theresa
••••

Sa bonne humeur générale était bien la seule chose qui lui restait de sa vie d’avant. Et encore, il arrivait que cette dernière lui fasse défaut. Mais jamais en publique, toujours au sein de la petite maison qu’elle partageait avec Adam. Elle ne voulait pas inquiéter les autres, elle ne voulait pas paraître faible, ou quoique ce soit de semblable à leurs yeux. Même si d’une certaine façon, elle l’était déjà. Il fallait dire qu’elle n’était clairement pas la plus forte, ni la plus douée pour tirer ou quelque chose de ce genre. Elle était la femme qui s’occupait des enfants, et c’était tout. Avec son petit caractère de temps en temps quand elle voulait quelque chose, certes. Mais toujours quelque chose pour les enfants. Elle préférait penser à eux, plutôt qu’à elle en premier, et aux personnes qu’elle avait perdues. A son père surtout. Un peu plus d’un an qu’il avait quitté ce monde maintenant, alors qu’il avait toujours été là pour elle. Un peu plus d’un an qu’elle apprenait à vivre sans lui, et elle avait l’impression de ne toujours pas avoir trouvée la bonne façon. Il était clair qu’elle avait besoin de s’occuper très souvent l’esprit.

Et en dehors de son travail, ces petites soirées en compagnie de ses amis lui faisaient beaucoup de bien. Après, c’était clair qu’elle ne faisait pas ça tous les soirs. Ce n’était pas comme si son mariage était en train de couler, loin de là d’ailleurs. Cette apocalypse les avait encore plus rapprochés l’un de l’autre, en fait. Plus que tout ce qu’ils avaient pu vivre avant. Et ils en avaient traversés des épreuves avant de se décider à se marier. Mais bon, c’était bien du passé tout ça. Le présent était même encore moins rose, malheureusement, quand on ne se voilait pas trop la face. « Super ! » Menteuse. Elle avait déjà connu mieux, même si elle avait déjà connu pire aussi. Elle se trouvait juste dans une période de sa vie où elle se posait énormément de questions sur son avenir. Si elle en avait un bien sûr. Dans ce monde-là c’était encore plus compliqué. « Oh, il s’en remettra je pense ! » Il s’en remettait toujours. Surtout que leurs disputes étaient rares en ce moment, chose qui n’avait pas toujours été le cas. Ils n’étaient certainement pas le meilleur exemple de vie conjugale tous les deux mais… Ils se plaisaient bien dans leur quotidien. Et c’était certainement ce qu’il y avait de plus important.

Tess ne savait pas tellement comment allait se finir cette soirée. En fait, elle n’avait pas spécialement prévu d’être raisonnable, mais elle n’avait pas non plus prévu d’abuser. Ce serait surtout en fonction de son humeur, à vraie dire, comme c’était très souvent le cas, en fait. Le tout était qu’il fallait qu’elle se lève le lendemain pour s’occuper des enfants, mais elle ne se faisait pas tellement de soucis pour ça. Comme souvent, le chien d’Elena avait fini par les rejoindre, et c’est avec le sourire que la jolie rousse avait caressée sa petite tête. Ça lui manquait d’avoir des animaux à la maison. Adolescente, elle avait eu un chat, qu’elle avait dû laissée à New York en déménageant à Seattle. Elle se demandait d’ailleurs s’il était toujours vivant. Certainement que non, il avait dû se faire dévorer par des virulents, le pauvre. Elle avait fini par suivre son ami, qui lui tendit alors un verre remplit de quelque chose de pas bien terrible si on en croyait ce qu’elle disait. Mais bon, au vu du monde dans lequel ils vivaient, ils en avaient un peu l’habitude, et Theresa se surprit même à apprécier la gorgée qu’elle venait de boire pour goûter. « Ça pourrait être pire oui. » Comme à peu près tout, quand on regardait bien. Mais si on partait sur ce terrain-là, la conversation pouvait durer des heures entières. « Très oui ! Ils sont épuisés par la chaleur les pauvres… » Autant dire que Tess faisait bien attention à les hydrater régulièrement et qu’elle avait tannée ceux qui sortaient à l’extérieur pour qu’on lui ramène des brumisateurs. Au moins pour les plus petits, et la jeune rousse pensait notamment à la petite Violet qui venait tout juste de fêter ses un an. La chaleur pouvait vraiment être très dangereuse à cet âge.

••••

by Wiise

_________________

The end of what?
ANAPHORE
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar

À propos
Sac à dos


▫ Ancien métier : assistante sociale, doublée de quelques talents d'écrivain pour trois romans peu connus.
▫ Occupation : chargée de l'accueil des nouveaux arrivants & de leur installation dans la communauté.
▫ Statut civil : célibataire.
▫ Lieu de naissance : Kelowna

▫ Messages : 247
▫ Inscription : 18/06/2018
▫ Crédits : schizophrenic (avatar) bat'phanie (signature)
▫ Célébrité : Jenna Coleman



Sac à dos
Possession:

MessageSujet: Re: Little talk around a fire - ft. Elena   31.07.18 19:23

Little talk around a fire
  Tessa et Elena

 


A trente deux ans, elle avait encore l'impression d'en avoir la vingtaine. Parfois, elle en arrivait à se dire que l'épidémie l'avait faite régresser si bien qu'elle en était retombée en enfance. Un sorte de protection. C'est ce qu'elle venait à penser, parfois, lorsqu'elle entrait dans une introspection sur sa vie, sur elle-même. Elle la redoutait, cette barre des trente ans, et elle ne l'avait pas passée dans les meilleures conditions. Quand-bien même n'y aurait-il pas eu d'épidémie, de virulents... elle en serait sans doute au même point. Un travail qu'elle aimait, certes, mais seule, à veiller sur son vieux père. Pas de mari, quelques amants parce que c'est tout ce qu'elle arrivait à avoir, et rien d'autre. Aujourd'hui, ne pas être 'casée' à son âge, prenait une toute autre tournure. C'était presque banal. La moitié des couples et mariages, avaient été détruits par les virulents. D'une manière ou d'une autre, ceux qui avaient résisté à cette année de survie étaient rares, et Elena se fondait facilement dans la masse. Puis l'amour n'avait pas non plus vraiment sa place, maintenant, c'est surtout survivre et avoir de quoi manger qui compte. Enfin, pas seulement. Son amour à elle, c'était son neveu, Eliott était celui qui comptait le plus, celui qu'elle faisait passer avant tout le monde.
Elena laissa échapper un rire léger lorsque Tessa répondit que son mari s'en remettrait. La façon dont elle l'avait dit avait quelque chose de léger.

Le feu de camp avait attiré quelques habitants de la Communauté, juste assez pour que l'ambiance soit conviviale. Finit le temps des grosses boites de nuit auxquelles Elena avait assez peu profité, n'aimant pas la musique qui affolait ses tympans. Le sujet des enfants arriva vite. Parce que la petite brune adorait ces petits êtres innocents, la capacité qu'ils ont d'avoir envie de jouer alors qu'au derrière de ces murs, il n'y avait plus aucune sécurité qui leur permettait de profiter de cette innocence. « Ah oui, la chaleur, ne m'en parles pas... Puis pour arriver à les tenir à l'abri, moi je vois avec Eliott, impossible... et encore je parle pas de l'histoire de la casquette. » tous les prétextes étaient bons pour qu'il ne la porte pas. Un coup elle sentait mauvais, la fois d'après, il ne la trouvait plus, parce qu'il l'avait caché... « Si jamais t'as besoin d'aide, tu sais où je suis . » fit-elle pour proposition. Il n'y avait pas tous les jours à accueillir des gens. La plupart du temps, quand elle n'avait rien à faire, elle aidait à l'agriculture, le désherbage et toute ces petites choses qui n'avaient pas besoin qu'on y connaisse quoi que ce soit en jardinage, c'était dans son domaine.
Il restait une question qui l'intriguait, avec l'amour que Theresa avait pour les enfants, sa situation, malgré le monde... « T'es formidable avec les enfants, ils ont de la chance de t'avoir.... » Elle finit son gobelet, pour finalement pointer son regard sur sa jeune amie. « Tu crois que malgré la situation, tu pourrais en avoir un ? Toi et Adam ? »
 

_________________
SURVIVORS
Petit texte ici. ▬ Texte coloré + italic.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar

À propos
Sac à dos


▫ Ancien métier : Institutrice
▫ Occupation : Nourrice chez les Highgate Community
▫ Statut civil : Mariée
▫ Lieu de naissance : New York



▫ Messages : 123
▫ Inscription : 08/07/2018
▫ Crédits : Avatar: @choupinette gifs: tumblr
▫ Célébrité : Katherine McNamara



Sac à dos
Possession:

MessageSujet: Re: Little talk around a fire - ft. Elena   01.08.18 12:25

Little talk around a fire
Elena & Theresa
••••

Theresa faisait partie de ces personnes qui pensaient que l’amour était ce qu’il y avait de plus important pour l’être humain. Que ce soit de la famille, des amis, un mari, un amant, un enfant, un parent, chaque être humain était attaché à quelqu’un. Et celui qui ne l’était pas devenait en général un tueur. Bon, elle avait peut-être regardée un peu trop d’épisodes d’Esprits Criminels, mais à ses yeux, si on perdait l’amour, on perdait ce qui nous rendait humain. Après elle comprenait parfaitement que certains craquent, surtout maintenant. Garder la tête froide et passer outre des horreurs qu’ils avaient pu voir et endurer, c’était difficile. Elle-même avait encore du mal à accepter la mort de son père qui avait longtemps été tout ce qu’elle avait. Mais il fallait avancer, positiver. S’ils voulaient survivre, c’était le seul moyen. Et si elle ne le faisait pas pour elle, elle le faisait au moins pour Adam.

Et les enfants aussi. Elle prenait un véritable plaisir à s’occuper d’eux tous les jours malgré le peu de ressources qu’ils avaient. Elle trouvait toujours une idée, un moyen de les occuper, et de leur faire découvrir des choses aussi. Tess trouvait que c’était important de maintenir leur éducation, même s’ils n’allaient clairement pas se rendre à la fac ou passer des diplômes au vu de l’état du monde. Mais au moins ils pourraient vivre sainement en communauté, c’était déjà ça. Le plus sainement possible, en tout cas. « Je peux pas les sortir du local encore. Je suis en pleine négociations pour disposer d’un endroit fermé à l’extérieur pour qu’ils puissent prendre l’air et pas courir partout dans les rues. » C’était son nouvel objectif d’avoir ce petit jardin pour les plus jeunes. Au moins pour les beaux jours quoi. En plus de ça, rester enfermé toute la journée, ce n’était pas forcément bon pour eux. Mais quand ils n’avaient pas le choix… « C’est gentil de proposer. Mais tu sais que tu peux passer quand tu veux de toute façon, les enfants adorent te voir. » Et c’était de cette façon en général qu’elle arrivait à reconnaître les gens bien. Le jugement des enfants et leur instinct était très souvent bon. Et clairement meilleur que le sien, elle qui avait tendance à donner sa chance à tout le monde sans se poser plus de questions que ça.

C’était d’ailleurs grâce à ça qu’ils s’étaient retrouvés ici. A la base, Adam n’était pas très chaud pour faire confiance à ces gens. C’était elle qui avait insistée auprès de lui pour qu’ils tentent le coup, et elle avait bien fait. Maintenant ils se sentaient comme chez eux ici, et Theresa ne se voyait clairement pas partir. « C’est surtout moi qui ai de la chance de les avoir, sans eux je me serais retrouvée au chômage ! » Bien sûr elle plaisantait. Enfin à moitié. Elle pensait sincèrement qu’elle avait de la chance de pouvoir s’occuper de ces enfants, et d’enfants tout court en fait, au vu de la situation. Mais c’était surtout sa façon de détourner le compliment. Elle n’avait jamais été très à l’aise avec ça, à cause de sa timidité. Elle avait même du mal avec les compliments que son mari pouvait lui faire parfois, même si c’était quand même clairement mieux qu’au début. « On en a justement parlé y a quelques jours. » Une discussion qui lui restait encore en travers de la gorge d’ailleurs. Mais pas à cause d’Adam, vu qu’elle était plus ou moins d’accord avec lui. C’était surtout la situation qui lui foutait les boules. « Et on sait pas trop. On a envie d’en avoir, mais avec tout ça… » Ça semblait égoïste, et complètement dangereux aussi. Rien ne lui garantissait que la grossesse arriverait à terme, ou même qu’elle survivrait à l’accouchement. Il y avait trop de points d’interrogation partout, et même si ça lui brisait le cœur, elle n’avait pas tellement d’autre choix que de mettre cette envie de côté pour l’instant.

••••

by Wiise

_________________

The end of what?
ANAPHORE
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar

À propos
Sac à dos


▫ Ancien métier : assistante sociale, doublée de quelques talents d'écrivain pour trois romans peu connus.
▫ Occupation : chargée de l'accueil des nouveaux arrivants & de leur installation dans la communauté.
▫ Statut civil : célibataire.
▫ Lieu de naissance : Kelowna

▫ Messages : 247
▫ Inscription : 18/06/2018
▫ Crédits : schizophrenic (avatar) bat'phanie (signature)
▫ Célébrité : Jenna Coleman



Sac à dos
Possession:

MessageSujet: Re: Little talk around a fire - ft. Elena   06.08.18 19:05

Little talk around a fire
  Tessa et Elena

 


Les enfants sont les êtres les plus fragiles de la communauté, ceux desquels il fallait prendre le plus soin. Ils sont importants, même s'ils ne sont peut-être plus l'avenir de cette planète. Il restait que leur optimisme et leur innocence était appréciable et même enviable. Mais ce qui les attendrait plus tard au dehors, ça faisait peur à Elena d'y penser. Son neveu, elle sait qu'un jour il voudra voir ce qu'il se passe au delà des murs de la communauté. Il demande déjà parfois s'ils peuvent aller voir la tombe de sa mère, pourquoi ils ne peuvent pas sortir et toute sorte d'interrogations auxquelles les réponses qu'elle lui donnait se faisaient volontairement le plus vague possible, pour ne pas briser son innocence justement, ou lui faire peur plus que de raison. La phrase qu'elle utilisait souvent, c'était : « ici, tu es en sécurité, et moi, je te protègerais toujours. » Elle donnerait sa vie pour lui, mais dans ce nouveau monde qui s'était créé, donner sa vie pour quelqu'un n'aidait pas tellement.

Theresa prenait tant soin des enfants, qu'elle avait l'impression, elle, de n'être plus tant capable de faire quelque chose de bien pour eux. En tant qu'assistante sociale, son travail, avant l'épidémie, consistait à reconnaître les parents qui maltraitaient leurs enfants, ceux qui ne s'en occupaient pas assez bien, témoigner devant un juge, placer les enfants dans le centre qui convenait le mieux, et trouver des familles le plus vite possible. Le contact même avec les enfants était court, et elle était souvent vue comme la méchante. Elle les adorait, ces petits êtres, même un peu plus que les grandes personnes. « Oh c'est vrai ? J'espère que ça te sera accepté. Puis ça te fera de nouvelles choses avec quoi les occuper. » se réjouit-elle d'avance en se disant que Katherine, si c'était possible, ne dirait pas non à un tel projet. « Oui ! Je suis justement en train d'écrire un conte pour enfants, il faudra que je vienne leur lire un jour où tu n'as rien prévu pour eux. » Ecrire, c'était son passe temps favoris, et chaque soir, elle en faisait une page avant de s'endormir. Finit le temps où elle écrivait pour être publiée, même de manière plus locale que nationale. Elle se contentait de faire des textes accessibles aux plus jeunes, les seuls susceptibles d'être intéressés par ses histoires, et il se trouvait que l'inspiration était au rendez-vous.

La modestie était toujours présente dans le cœur de Theresa. Ce n'était pas de la fausse modestie comme certains, mais quelque chose de vrai qu'elle n'affichait pas pour qu'on la trouve gentille ou autre. Elena rit au fait qu'elle parle de chômage. C'est qu'à présent, plus personne ne l'était vraiment, et plus personne n'avait de réel emploi. Les difficultés de l'ancienne société sur ce point, avaient eu la bonté de disparaître. Elle entreprit de lui parler d'enfants. C'est vrai qu'avec ce nouveau monde, si l'on peut appeler ça ainsi, il fallait envisager encore plus de choses avant d'avoir un enfant. Et l'avenir incertain ne donnait pas tellement confiance à en avoir. « C'est tout à fait normal. Pour l'instant, tant qu'on a la communauté, on est plus ou moins en sécurité. On peut penser à mener une vie à peu près normale. Tu penses que vous n'auriez pas hésité s'il n'y avait pas... tout ça justement ? »
 

_________________
SURVIVORS
Petit texte ici. ▬ Texte coloré + italic.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar

À propos
Sac à dos


▫ Ancien métier : Institutrice
▫ Occupation : Nourrice chez les Highgate Community
▫ Statut civil : Mariée
▫ Lieu de naissance : New York



▫ Messages : 123
▫ Inscription : 08/07/2018
▫ Crédits : Avatar: @choupinette gifs: tumblr
▫ Célébrité : Katherine McNamara



Sac à dos
Possession:

MessageSujet: Re: Little talk around a fire - ft. Elena   09.08.18 11:45

Little talk around a fire
Elena & Theresa
••••

Toutes les décisions qu’ils avaient à prendre, en tant qu’adultes, n’étaient pas forcément faciles. Elles n’étaient déjà pas simples de base, dans un monde normal, mais là, c’était encore quelque chose de plus compliqué. Theresa ne savait plus à qui elle devait penser en premier. Les enfants, même si ce n’était pas les siens ? Elle ? Son mari ? Elle n’en savait rien, et heureusement qu’elle n’avait pas encore eu à prendre de grande décision. Elle espérait d’ailleurs que ce ne serait jamais le cas. Bien sûr c’était le côté facile, laisser les autres décider pour elle, choisir les options difficiles et les assumer derrière. Mais elle savait qu’elle n’avait pas les épaules pour ce genre de choses. Elle savait qu’un sacrifice, peu importe sa valeur, n’était pas envisageable à ses yeux. Elle avait un cœur beaucoup trop grand pour ça. Si elle le pouvait, elle sauverait tout le monde. Malheureusement, c’était une chose impossible.

Et c’était pour cette raison qu’elle faisait au mieux pour rendre les enfants heureux. Au mieux, parce que ce n’était pas toujours ce qu’il y avait de plus simple. Beaucoup de monde pensait qu’elle avait la vie facile à s’occuper des plus jeunes, mais quand elle se retrouvait face à des questions concernant les parents décidés ou infectés, il fallait gérer la situation. Ne pas dire de bêtises, et ne pas pleurer en voyant la peine dans leurs yeux. C’était ce qu’il y avait de plus difficile. « Je pense vraiment qu’ils adoreraient. Puis si on peut leur ramener un toboggan… » Bon ok, là elle voyait potentiellement les choses en un peu trop grand, mais elle avait le droit de rêver non ? Puis, ce n’était pas comme si les zombies allaient s’éclater dans un parc pour enfant, on va pas se mentir. Ramener un toboggan, juste une fois, ce serait vraiment génial pour eux. « J’ai hâte de lire ce que tu leur concocte ! » Une nouvelle histoire, ça leur ferait très plaisir en plus. Peut-être que Theresa aussi devrait se remettre à écrire. Elle avait arrêté avec tout ça. Déjà parce qu’elle n’avait pas forcément du papier ou un ordinateur sous la main, mais aussi parce qu’elle n’en avait pas forcément le temps. Et qu’elle ne s’accordait pas ce temps, surtout. Pourtant ça lui manquait. Elle avait toujours adoré écrire, et elle avait toujours rêvée de se faire publier un jour. C’était un peu raté maintenant quand même.

Comme pas mal de projets qu’ils avaient tous pu avoir avant que tout cela ne leur tombe dessus. Ce n’était pas toujours quelque chose de facile à encaisser, surtout à certaines périodes. Du genre l’anniversaire de la mort de quelqu’un qui leur était cher. Tess portait toujours l’alliance de son père autour du cou, et elle pensait à lui tous les jours, sans aucune exception. Son papa sans qui elle ne serait certainement pas là aujourd’hui. Elle lui devait tellement, et elle n’avait pas pu lui sauver la vie. Et elle y pensait à chaque fois qu’elle pensait à l’idée d’avoir des enfants. Comme si ça pouvait vraiment influer sur sa décision. « On en aurait certainement déjà. » Coup de poignard en plein cœur. Cette merde leur avait retiré tellement de choses. « Adam m’a avoué qu’il avait voulu m’en parler pendant notre lune de miel. » Qui n’avait jamais eu lieu, étant donné le lendemain de mariage qu’ils avaient eus. Au moins ils avaient eu le temps de se marier, c’était déjà ça. Et Theresa chérissait chaque souvenir de ce jour.

••••

by Wiise

_________________

The end of what?
ANAPHORE
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Contenu sponsorisé

À propos
Sac à dos


MessageSujet: Re: Little talk around a fire - ft. Elena   

Revenir en haut Aller en bas
 
Little talk around a fire - ft. Elena
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Thranduil - Do not talk to me of dragon fire. I have faced the great serpents of the North
» Recherche open : Fire & Shadow
» Agréable compagnie [ Elena ]
» Bill Clinton : Talk is Money (al konprann se piyay!)
» Un article intéressant de Régine Chassagne du groupe Arcade fire

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
What Lies Ahead :: Kelowna & Beyond :: North Kelowna :: Highgate-
Sauter vers: