AccueilAccueil  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Pas de Boogie Woogie le soir [Matt et Malka]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

avatar

À propos
Sac à dos


▫ Ancien métier : Agent du Mossad
▫ Occupation : Sécurité et exploration.
▫ Statut civil : Célibataire
▫ Lieu de naissance : Tel-Aviv



▫ Messages : 93
▫ Inscription : 06/08/2018
▫ Crédits : Google et moi-même
▫ Célébrité : Barbara Palvin



Sac à dos
Possession:

MessageSujet: Pas de Boogie Woogie le soir [Matt et Malka]   10.08.18 13:10

Malka était allongée sur son lit a fixer le plafond. Tout un tas de questions étaient en train de lui retourner le cerveaux et il était de plus en plus clair qu'elle n'arriverait pas à trouver le sommeil dans l'immédiat. Un peu exaspérée par la situation, la jeune femme se leva et enfila des vêtements afin d'aller faire un tour à la salle de sport. Peut-être qu'en faisant de l'exercice physique, Malka arriverait à chasser ses idées parasites. Une fois prête, elle se dirigea tranquillement vers son objectif. Tout en marchant, elle repensait à sa famille, se demandait s'ils allaient bien, où ils pouvaient bien se trouver et diverses autres questions de ce genre. Sans vraiment s'en rendre compte, l'israélienne finit par arriver à destination.

Là, elle posa sa serviette et retira sa veste afin de commencer son échauffement. Un léger sourire étira ses lèvres quand le souvenir de l'instructeur Davy vint chatouiller sa mémoire. L'homme avait été un sacré con, mais aujourd'hui encore la jeune femme se souvenait de ses enseignements et certains lui avaient même sauvé la peau. Lui, il avait dû survivre à cet enfer et si ce n'était pas le cas, c'était une fin héroïque qu'il avait dû trouver en sauvant des gens. Après réflexion, c'était quelqu'un de bien, sur qui on pouvait compter. Un homme comme ne serait pas de trop ici. Dwight était un peu ce genre de personne, mais il commençait à être âgé même si pour le moment cela ne semblait pas le gêner.

Instinctivement, Malka se mit à faire le tour de la salle en courant un peu, en faisant des mouvements de bras, des assouplissements des articulations. Après une bonne quinzaine de minutes, elle s'arrêta et se mit face à Joe, l’épouvantail fabriqué pour s'entraîner à la frappe sur cible. La jeune femme commença doucement en répétant quelques enchaînement de désarmement et d'immobilisation.  Cependant, tout cela ne provoquait pas assez de fatigue pour lui permettre d'aller se coucher l'esprit libre. Alors, elle prit une posture qu'elle avait vu plus d'une fois lors de sa formation au Mossad, mais qu'elle n'avait pas enseignée aux gens d'ici. Cette combinaison était bien trop complexe pour des gens qu'il y a un an à peine ignorait tout de la survie, de ce que cela faisait de devoir tuer pour survivre. Peut-être qu'un jour ... Avec rapidité, elle fondit sur sa cible pour enchaîner des coups précis à des points vitaux pour revenir en position. L'israélienne répéta l'enchaînement plusieurs fois de suite jusqu'à ce qu'elle estime avoir réussit assez correctement l'exercice.

Cela faisait maintenant une bonne quarantaine de minutes qu'elle s'entraînait intensément. Il était temps de faire une petite pause afin de s'hydrater un peu. En regagnant le banc où se trouvait ses affaires, la jeune femme jeta un coup d’œil vers l'entrée de la pièce par habitude. Là, sur le seuil se trouvait l'un des membre du Squad. Un certain Matt Carter. C'était un type plutôt athlétique et fiable en cas de coup dure. Malka appréciait de faire équipe avec lui lors des sortie exploratoire ou de ravitaillement. Ce n'était pas le cas de tout le monde. A ses yeux, peu de gens méritait sa confiance. L'esprit d'équipe, la jeune femme avait bien du mal avec. Régulièrement elle se récitait ce mantra, comment un pro peut faire confiance à des amateurs pour le couvrir ? Peut-être que ce n'était pas juste pour ces gens qui faisaient de leur mieux, mais l'israélienne n'arrivait pas à passer outre ce sentiment insécurité en leur compagnie lors des missions à l'extérieur.

- Malka Avram: Salut !

Dit-elle avant de boire une gorgé d'eau fraîche.

_________________
Dans la vie, l'audace paye plus que la lâcheté.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar

À propos
Sac à dos
▫ Ancien métier : Préparateur physique
▫ Occupation : Exploration
▫ Statut civil : Célibataire
▫ Lieu de naissance : Toronto

▫ Messages : 92
▫ Inscription : 05/07/2018
▫ Célébrité : Sam Claflin



Sac à dos
Possession:

MessageSujet: Re: Pas de Boogie Woogie le soir [Matt et Malka]   14.08.18 3:58

Encore une longue journée à Kelowna. Aujourd'hui pas de sortie à l’extérieur pour moi, en effet les groupes tournaient pour éviter que ça soit toujours les mêmes qui sort, généralement on avait une journée de repos. Enfin repos est un bien grand mot, généralement on aidait les gens au camp de base dans divers activité, pour ma part se fut dans les équipe travaux. Durant toute la journée j'ai aidé dans diverses réparations, que ça soit du mur d'enceinte du camp de base à la clôture à bétail. Une journée tranquille en soit qui passa étonnamment vite, la nuit montrant le bout de son nez. Les journées se ressemblaient depuis la pandémie, qu'elle semble lointaine l'époque où j'étais encore un joueur de hockey professionnel.

En parlant de sport, malgré l'apocalypse je n'avais pas arrêté les activités physiques, loin de moi cette idée. Au-delà de mes sorties en expéditions, je m'entretenais tous les jours histoire d'être toujours en forme. De nos jours c'était presque devenu vitale d'avoir une bonne condition physique, et de par mon métier c'est tout naturellement que je me suis porté volontaire pour être une sorte de professeur de sport pour les survivants, j'avais établis un petit programme de mis en forme pour tous. Pour une bonne partie ça les énervés au plus haut point, mais les gens savaient que c'était nécessaire.

Bref, la lune avait pris la place du soleil depuis un moment déjà et pourtant je n'avais toujours pas rejoint les bras de Morphée pour une raison que j'ignore. Alors qu'elle autre solution que le sport j'avais pour m'épuiser ? Je ne voyais pas. C'est donc sans hésitation que je me dirige vers la salle de sport, à cette heure il est très peu probable qu'une personne soit présente, ça ne serait pas plus mal, je serai plus tranquille. Après une petite marche, j'arrive enfin à destination et apparemment je n'aurais pas dû parler trop vite. En effet, quelqu'un était en train de s'adonner à divers activité physique, je ne fus pas surpris de voir Malka qui me salua.

- Bonsoir Malka. je lui adresse un sourire avant d'entrer dans la bâtisse. Je vois que je ne suis pas le seul à ne pas trouver le sommeil. Mon regard se porte sur la jeune femme.

Ma relation avec Malka était cordiale, c'était un membre efficace du squad, elle avait des capacités physiques incroyable et elle s’avérait être une partenaire parfaite lors des expéditions à l'extérieur. C'est comme si elle avait été formé pour être préparer à cette apocalypse, ça avait un petit côté flippant je ne le vous cache pas.

- Alors tu travailles sur quoi ? Je lui demande en la regardant s'entrainer. L'auto-défense ?

Je me rends alors compte que je ne connais pas grand-chose de la jeune femme. Je me dis alors qu'il serait peut-être temps d'en apprendre un peu plus sur elle, sans pour autant tomber dans le voyeurisme, je sais que trop bien que chaque personne se devait d'avoir son jardin secret.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar

À propos
Sac à dos


▫ Ancien métier : Agent du Mossad
▫ Occupation : Sécurité et exploration.
▫ Statut civil : Célibataire
▫ Lieu de naissance : Tel-Aviv



▫ Messages : 93
▫ Inscription : 06/08/2018
▫ Crédits : Google et moi-même
▫ Célébrité : Barbara Palvin



Sac à dos
Possession:

MessageSujet: Re: Pas de Boogie Woogie le soir [Matt et Malka]   26.08.18 4:03

Matt finit par entrer dans la pièce en lui retournant ses salutations. Apparemment, elle n'était pas la seule à ne pas trouver le doux sommeil réparateur, le repos du guerrier comme on pouvait parfois le dire. Il s'enquit sur ce qu'elle faisait  comme exercices. Lui aussi était un sportif, mais il donnait plus dans la force physique et l'endurance. La jeune femme avait plutôt comme spécialité le combat. Merci la formation du Mosad qui lui avait donné les moyens de survivre. Au-delà de ce fait, elle avait aussi appris à analyser une situation afin de ne pas se jeter dans l'action à la façon d'une tête brûlée. L'israélienne savait évaluer ses chances. Bref, elle savait comment faire pour survivre sans se mettre en danger et elle tentait de le partager parfois avec les autres. De retours dans la zone d'entraînement, elle repris ses "katas" provoquant l'interrogation de Matt. Elle jeta un coup d’œil par dessus son épaule pour fixer l'homme, puis repris son entraînement en haussant les épaules.

- Malka Avram: Si on veut. Elle marqua une légère pause avant de rajouter. C'est du Krav maga. Tous les conscrits de Tsahal suivent une formation dans cet art martial. C'est obligatoire. C'est une question de survie.

La paranoïa était probablement légitime dans un pays entouré de nations qui niaient l’existence même d’Israël. C'était certainement ce qui expliquait que le service militaire était obligatoire pour tous les jeunes hommes et femmes du pays. Chacun devait pouvoir se défendre en cas de guerre, ce que le jeune pays avait connu plus qu'à son tour. Alors qu'elle faisait quelque mouvement dans le vide, elle remarqua que Matt avait commencé son échauffement. A voir la méticulosité de sa préparation, il était clair qu'il avait bien était un sportif de haut niveau comme elle avait pu l'entendre de-ci et de-là. Même si elle faisait partie du groupe, Malka avait toujours un point d'honneur à ne pas poser de question aux gens afin de ne pas les déranger. Tout le monde n'avait pas sa façon d'aborder ce nouveau monde et parler de l'ancien temps pouvait faire craquer les gens. C'était une question de survie que de ne pas pousser les gens à la limite de ce qu'ils pouvaient supporter. Tout en continuant ses "Katas", elle s'adressa à l'homme pour lui faire une proposition.

- Malka Avram: Si ça te dis, on peut s'entraîner au self défense.

Tout en disant cela sur un ton relativement neutre de sa voix grave, elle lui indiqua l'espace d'entraînement d'un ample geste de la main. Malgré sa jeunesse, la jeune femme faisait preuve d'une certaine sérénité qui n'était en fait qu'une profonde maîtrise de soi, de ses émotions pour éviter de dérailler. Malka affichait un léger sourire amical tout en faisant sa proposition. Après tout, Matt était l'un des rares membres du groupes qui avait réussi à gagner un peu de confiance et de crédit aux yeux de la belle. Donc, autant faire en sorte qu'il soit encore plus compétent et ainsi augmenter les chances de survie de tous. Sans vraiment attendre le réponse de ce dernier, elle alla fouiller dans son sac pour récupérer des gants façon MMA. Protection avant tout, il serait bête de se blesser à l'entraînement.

- Malka Avram: Alors ? S'enquit-elle tout en lui tendant des gants.

_________________
Dans la vie, l'audace paye plus que la lâcheté.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar

À propos
Sac à dos
▫ Ancien métier : Préparateur physique
▫ Occupation : Exploration
▫ Statut civil : Célibataire
▫ Lieu de naissance : Toronto

▫ Messages : 92
▫ Inscription : 05/07/2018
▫ Célébrité : Sam Claflin



Sac à dos
Possession:

MessageSujet: Re: Pas de Boogie Woogie le soir [Matt et Malka]   03.09.18 7:24

Ainsi donc Malka s'adonnait aux sports de combats dans le but de se défouler un peu. S'il y a bien une chose qui me manquait depuis l’apocalypse c'était de remonter sur des patins, marquer quelques buts. Aujourd'hui je compensais ce manque par divers activités physique, programme souvent exécuté avec mon collègue Caleb. Bref, Malka elle, c'était le Krav Maga, bien moins contraignant. Elle me fait tout un laïus sur sa vie passé avant de ma proposer de la rejoindre dans son entrainement. La jeune femme voulait m'entrainer au self défense, même si je m'en sortais pas trop mal au combat au corps à corps, je ne faisais clairement pas le poids face à Malka. Il ne lui faudrait pas plus de deux secondes pour me mettre au sol.

Pour une raison que j'ignore, je m'approche de la jeune femme. Oui j'avais décidé de faire cet entrainement, était-ce du suicide ? Probablement pas, il n'y avait pas de raison de s’inquiéter si ? Elle va y aller doucement avec moi, j'espère... Bref, la belle chercha dans ses affaires une paire de gants avant de me les tendres en appuyant un peu plus sa demande. J'adresse un sourire amusé avant de m'emparer des gants et de me les mettre aux mains.

- Alors je suis carrément partant ! Je termine de mettre le deuxième gant avant de faire mine de frapper dans le vide. Il y a bien longtemps que je n'ai pas mis des gants de boxes. Je me souviens au hockey lors des entrainements hors glace, ils nous arrivaient de faire d'autres sports, la boxe en faisait partie, ça pouvait servir sur la glace. Je rigole à mes propos.

Au hockey il n'était pas rare que des bagarres se déclenchent sur la glace lorsque deux joueurs y vont un peu trop fort. Malgré les protections je peux vous assurer qu'on prends très chers derrière. Je ne compte plus le nombre de branlée que je me suis prise lors de ma courte carrière professionnel. Mais ces raclées faisaient du bien, elle permette de se remettre les idées en place, de te faire redescendre sur terre, je prenais ça comme une leçon. Je me poste alors face à la jeune femme, prêt à écouter les premières indications.

- Je suis prêt ! Je dis ça en me mettant en garde, prêt à encaisser, du moins je pense être prêt. Nul doute que ma position présente un nombre incalculable de défaut que Malka se réjouira de corriger.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar

À propos
Sac à dos


▫ Ancien métier : Agent du Mossad
▫ Occupation : Sécurité et exploration.
▫ Statut civil : Célibataire
▫ Lieu de naissance : Tel-Aviv



▫ Messages : 93
▫ Inscription : 06/08/2018
▫ Crédits : Google et moi-même
▫ Célébrité : Barbara Palvin



Sac à dos
Possession:

MessageSujet: Re: Pas de Boogie Woogie le soir [Matt et Malka]   10.09.18 13:14

Matt semblait plutôt partant pour un petit entraînement au combat au corps-à-corps. Son en train lui fit parler un peu de son passé. Apparemment, il avait un passé de sportif et plus précisément de hockeyeur. Il annonça même que l'entraînement prévoyait aussi un peu de boxe, certainement en cas de baston comme on pouvait le voir parfois dans ce sport. Cela fit sourire légèrement la jeune israélienne, car même s'il se souvenait parfaitement des base de la boxe, la Krav Maga était bien différent. Il y avait même un monde de différence. Le sport le plus proche était certainement le MMA et encore, il y avait trop de règle afin d'assurer la sécurité des combattants.

- Malka Avram: Parfait, donc on va pourvoir passer les bases.

Le temps de dire cela et Carter s'était mis en position avec une garde haute comme pour parer des coups aux visage ou sur le haut du torse. De son côté, Malka enfila tranquillement ses gants tout en observant du coin de l’œil l'homme. Malgré des appuis solides, il était clair qu'il n'avait pas de véritables connaissances en sport de combat. Il allait falloir lui faire comprendre rapidement que ce qu'il pensait savoir sur la boxe lui était inutile en Krav Maga.

- Malka Avram: Mouais ! Pas mal, mais ...

Il était difficile d'expliquer les choses simplement parfois et l'action valait mieux de certain discours. Cependant, elle ne voulait pas heurter l'ancien sportif et elle chercha ses mots pour éviter d'être malencontreusement blessante.

- Malka Avram: Avec une telle garde, je t'aligne en deux secondes. Il va vraiment falloir revoir les bases en fin de compte.

Elle laissa échapper un léger rire cristallin qui contrastait avec sa voix grave. Alors, elle se plaça face à lui et lui demanda de bien observer la façon dont elle se tenait afin de l'imiter en lui expliquant bien l'importance de l'écartement des pieds d'appuis pour une meilleure conservation de sa manœuvrabilité. Le début de la leçon fut un peu ennuyeux, car Malka insista beaucoup sur la façon de tenir sa garde, sur les appuis avant de vraiment commencer à donner les premières leçons d'enchaînements de coup. Pour se faire, elle décida qu'il serait probablement mieux de commencer à frapper un sac de sable. Ce n'était certainement pas à cela que Matt s'attendait quand il avait accepté de s'entraîner, mais l'israélienne avait jugé qu'il était préférable de commencer doucement avant d'en venir "aux mains" véritablement. Après une bonne demi heure à suer, répéter les gestes, Malka proposa de faire une pause. Elle se dirigea vers son sac pour prendre sa bouteille d'eau et en boire une gorgée.

- Malka Avram: Je suis certaine que tu ne t'attendais à pas à ça en acceptant cet entraînement. Non ?


Spoiler:
 

_________________
Dans la vie, l'audace paye plus que la lâcheté.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar

À propos
Sac à dos
▫ Ancien métier : Préparateur physique
▫ Occupation : Exploration
▫ Statut civil : Célibataire
▫ Lieu de naissance : Toronto

▫ Messages : 92
▫ Inscription : 05/07/2018
▫ Célébrité : Sam Claflin



Sac à dos
Possession:

MessageSujet: Re: Pas de Boogie Woogie le soir [Matt et Malka]   17.09.18 3:02

Je ne savais pas vraiment à quoi m'attendre avec Malka concernant l'entrainement. Était-elle du genre à être une prof dur ? Ou le genre de prof plutôt cool ? Pour ma part durant ma carrière j'ai eu à faire à différent type de coach, chacun ayant un style tellement différent qu'il fallait s'adapter à chaque fois. Certains joueurs n’arrivaient pas à s'adapter et généralement ils finissaient par voir leurs temps de jeu sur la glace fondre au fil de la saison. Moi, j'ai toujours su m'adapter au méthodes, il fallait du temps par moment mais ça fait partit du métier, de toute façon si tu ne t'adapte pas à ton environnement, tu meurs très rapidement, les récents événements nous l'ont bien montrés.

Bref, je me positionna, aussi bien que je le pu mais a en croire les propos de Malka j'étais bien loin du compte. En effet elle m'avoua qu'il ne lui faudrait seulement deux secondes pour me coucher. Suis-je vexé par ses propos ? Nullement, après tout il n'y avait pas lieu d'être vexé, il ne s'agissait pas là de mon sport. J'adresse même un sourire amusé avant de dire :

- Je ne suis pas contre reprendre les bases alors ! Je dis ça avec un sourire charmeur.

Dès lors, la jeune Israélienne commence a me montrer l'exemple en prenant position. Elle faisait ça avec un tel naturel que l'on voyait bien qu'elle faisait ça depuis des années maintenant. J'arrive assez rapidement à prendre la bonne position, étant un ancien sportif de haut niveau il était aisé pour moi de faire ce genre d'exercice, mais bon c'était bien beau de savoir prendre la bonne positon, ce n'était là que la base. Avram m’expliqua comment placer mes jambes. Puis, je commence à frapper dans un sac de sable, il valait mieux commencer par là avant de commencer à frapper sur quelqu'un, surtout contre la jeune femme qui à mon avis n'est pas du genre à lever le pied. Après une bonne demie heure d’entrainement, il était temps de prendre une pause, et de faire une pause fraicheur. Malka me posa une question qui m'arrache un sourire.

- Pas vraiment non, au final c'est encore mieux.
Je dis ça avant de boire une bonne gorgée d'eau. Savoir ce battre dans ce monde c'est devenue primordiale, même si techniquement je sais me défendre, apprendre quelques techniques du combat, c'est pas du luxe. je me débrouille comment mademoiselle la professeur ? je dis ça avec un ton légèrement moqueur.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Contenu sponsorisé

À propos
Sac à dos


MessageSujet: Re: Pas de Boogie Woogie le soir [Matt et Malka]   

Revenir en haut Aller en bas
 
Pas de Boogie Woogie le soir [Matt et Malka]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Hier soir sur ARTE... un téléfilm anglais super intelligent
» La patagonie sur Thalassa ce vendredi soir 26 nov
» Un soir de pleine lune
» Matt Finnegan
» Ce soir, tous les musées sont gratuits !

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
What Lies Ahead :: Kelowna & Beyond :: Downtown :: General Hospital-
Sauter vers: