AccueilAccueil  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 What whiskey will not cure, there is no cure for ft Seth

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

avatar

À propos
Sac à dos


▫ Ancien métier : Propriétaire d'un petit bar dans downtown Kelowna.
▫ Occupation : Sbire de Seth et responsable du contrôle et de la surveillance des provisions.
▫ Statut civil : Célibataire. Elle a aimé passionnément et éperdument une fois, on ne l'y reprendra plus.
▫ Lieu de naissance : Kelowna



▫ Messages : 284
▫ Inscription : 23/10/2016
▫ Crédits : DΛNDELION (ava)
▫ Célébrité : Natalie Dormer



Sac à dos
Possession:

MessageSujet: What whiskey will not cure, there is no cure for ft Seth   15.10.18 22:12

What whiskey will not cure, there is no cure for
  Seth & Victoria


Depuis qu’elle avait commencé à prendre du mieux, Vicky s’était impliquée plus que jamais auprès des protectors. Ce n’était pas tant que de voir ces gens avec qui elle partage cette vie dans un piteux état lui était difficile, c’était plutôt parce que pendant qu’elle prenait du mieux, l’état d’Esther empirait et elle était prête à tout faire pour protéger sa petite soeur adorée. C’était pour lui permettre un semblant d’intimité qu’elle avait lancé l’idée de transformer un peu la grande salle de quarantaine afin de suspendre des draps et ainsi de créer des semblant de petites pièces séparées. Si elle avait pu en faire uniquement une pour Esther elle l’aurait fait, mais question de ne pas créer de problème, elle avait fait en sorte d’étendre cette solution à tous les souffrants qui y passaient toujours la grande majorité de leur temps.

Revenant d’ailleurs de l’une des plus nombreuses sorties auxquelles elle prenait part, Vicky n’avait jamais été aussi ravie de participer à une expédition afin de mettre la main sur des vivres plus que nécessaire. S’ils allaient sans doute devoir en faire une autre dès le lendemain matin, elle avait fait une découverte qu’elle s’était permise de garder pour elle. De toute façon, vu la personne avec qui elle comptait inaugurer cette bouteille, cette dernière ne resterait pas secrète bien longtemps et elle aurait toujours l’occasion de se reprendre si vraiment, cela causait problème. Depuis le début de l’épidémie, Victoria n’avait pas eu beaucoup d’occasion de croiser leur leader. Bien qu’elle racontait à ceux soulevant la question que c’était parce qu’il était toujours occupé, elle savait que la réalité était différente. Seth était en bien plus piteux état que ce qu’il ne souhaitait l’admettre et au fond, elle n’avait pas non plus envie que la réalité sur sa santé se répande. Elle ne faisait pas confiance à bien des gens et ignorait les idées qui pourraient passer par la tête autant des habitants de l’aéroport que de leurs alliés si cela venait à se savoir. Arrivant devant la porte de la chambre derrière laquelle Vicky savait que Seth se trouvait, la jeune femme donnait quelques coups contre la porte.

« C’est Vicky. Je viens donner des nouvelles… Et j’apporte une surprise. »

Il lui avait promis de penser à elle si elle en découvrait une et lui avait la même journée confirmée son intérêt partagé pour ce glorieux nectar. Vicky se disait que c’était la moindre des choses de le partager avec lui, comme si c’était là la seule raison. Attendant qu’il lui confirme qu’elle pouvait entrer, Victoria poussait la porte et la refermait derrière elle.

« Comment ça va ? »

Une question souvent utilisée de façon bateau à laquelle elle désirait sincèrement avoir une réponse. Vicky était frappée de voir à quel point, elle avait un pincement de le savoir dans cet état. Elle aimait se faire croire que c’était uniquement pour le bien de la communauté, mais la réalité était différente, C’était avant tout parce qu’elle s’inquiétait pour lui. S’avançant dans la pièce de quelques pas, Victoria glissait doucement la main dans le sac qu’elle portait en bandoulière.

« Je me suis dit que tu aimerais savoir comment tout s’est déroulé les derniers jours lors de mes expéditions, et même si je n’ai rien trouvé pour te permettre de guérir, je crois que j’ai quelque chose qui ne pourra pas faire de mal. »

Sortant la bouteille de Whisky de son sac, elle agitait légèrement devant elle, espérant que cela lui ferait plaisir autant qu'à elle et lui ferait penser à autre chose qu'à ce mal qui le ronge.

« Je me suis dit que ça ne pourrait pas être pire de toute façon. Et ce n'est pas un si mauvais. »

Il aurait pu être le pire de sa catégorie qu’elle aurait tout de même été ravie de tomber sur cette découverte. En plus, la bouteille n’avait même pas encore été ouverte !

_________________
I hurt myself today
to see if I still feel
I focus on the pain The only thing that's real
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar

À propos
Sac à dos


▫ Ancien métier : Agent d'infiltration de la GRC
▫ Occupation : Dirigeant des Protecteurs
▫ Statut civil : Célibataire
▫ Lieu de naissance : Vancouver



▫ Messages : 112
▫ Inscription : 18/04/2018
▫ Célébrité : Jeffrey Dean Morgan



Sac à dos
Possession:

MessageSujet: Re: What whiskey will not cure, there is no cure for ft Seth   24.10.18 12:57

What whiskey will not cure, there is no cure for
  Victoria et Seth



Bien qu’il ne fût pas en aussi mauvais état que Keith, Seth était loin d’être au mieux de sa forme. Les nausées, les étourdissements, la fatigue; franchement c’était loin d’être la situation idéale pour le chef des Protecteurs. S’il avait réussi à convaincre tout le monde que ça n’allait pas si mal, c’était en grande partie grâce à Victoria qui l’avait couvert jusque-là. Heureusement que sa sœur semblait avoir jugé bon de ne pas ébruité l’affaire. La possibilité que certains d’entre eux se posent des questions par rapport à l’absence soudaine du chef était fort probable, mais jusque-là, ça n’avait pas causé de problème au sein de la communauté. Il espérait guérir avant qu’on cherche à savoir les raisons exacte de sa faible présence.

Il c’était levé une bonne partie de la journée pour essayer de réfléchir à une solution efficace, et pour régler quelques affaires. Victoria était partie en expédition et ça ne lui plaisait pas vraiment de la savoir à l’extérieur. Malheureusement il fallait bien que quelqu’un s’en charge, puisqu’il n’était pas en état de le faire. Pendant l’après-midi, les étourdissements et les nausées n’avaient cessé de s’amplifier, si bien qu’il avait été forcé de retourner au lit. Puisque les réserves d’eau commençaient à diminuer, il c’était rangé un stock de bouteille dans un placard, à l’abri des regards. Il valait mieux qu’il soit le plus possible en forme et qu’il se donne toutes les chances de se remettre rapidement. Il devait protéger son groupe et pour cela il avait besoin de son plein potentiel.

Ça faisait déjà un moment qu’il c’était assoupi, quand on frappa soudainement à sa porte. Il mit un moment à sortir de sa torpeur et murmura d’un ton grognon :

«Bordel…»

Avant d’hausser la voix :

«Ouais?!»


Si son premier réflexe fut de se montrer désagréable, son attitude change complètement quand il entend la voix de Vicky. Il se lève, presque péniblement et se dépêche d’enfiler un pantalon. Une petite table, avec deux chaises, est posée dans un coin de la chambre. Sur celle-ci se trouve, grand ouvert, un cahier dans lequel il lui arrive de prendre quelques notes. Il le referme avant de s’asseoir et de passer une main dans ses cheveux, soucieux de son apparence malgré son état.

«Entre. C’est ouvert.»


Si le chef à d’habitude, fière allure, Victoria fait face à un homme blême et faible. Il sourit pourtant à pleine dent, semblant vouloir cacher son état, mais il suffira à la jeune femme d’être observatrice pour constater les faits. Même quand elle lui pose directement la question, il refuse de se montrer totalement honnête.

«T’en fais pas, ça va. J’vais m’en r’mettre.»

En réalité, il n’en sait rien du tout. Si ça se trouve, tout le monde allait mourir de ce fichu virus! La situation le frustrait bien plus qu’il ne voulait l’admettre.

«Et toi, ça va? C’était pas trop la merde, dehors?»

Voyant alors le trésor qu’elle rapporte, un sourire bien plus sincère apparait sur son visage. Il laisse échapper un sifflement, visiblement ravi de la voir rapporter une bouteille d’alcool.

«Hé ben, putain, tu fais ma journée!»

Il lui fait signe de s’approcher, comme s’il voulait voir de plus près ce qu’elle lui rapporte.

«Bordel, même pas ouverte en plus?

Ben finalement t’auras réussi à t’le dégoter tout seul, ton whisky!»


Il lui fait un clin d’œil complice, en souvenir de la discussion qu’ils avaient eu sur le capot de cette voiture. Il lui avait assuré qu’il partagerait une bouteille d’alcool avec elle, s’il venait à en trouver une, mais elle l’avait clairement devancé! D’un geste du menton, il désigne la chaise qui se trouve en face de lui.

«Reste pas debout, vient t’asseoir.»


_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar

À propos
Sac à dos


▫ Ancien métier : Propriétaire d'un petit bar dans downtown Kelowna.
▫ Occupation : Sbire de Seth et responsable du contrôle et de la surveillance des provisions.
▫ Statut civil : Célibataire. Elle a aimé passionnément et éperdument une fois, on ne l'y reprendra plus.
▫ Lieu de naissance : Kelowna



▫ Messages : 284
▫ Inscription : 23/10/2016
▫ Crédits : DΛNDELION (ava)
▫ Célébrité : Natalie Dormer



Sac à dos
Possession:

MessageSujet: Re: What whiskey will not cure, there is no cure for ft Seth   11.11.18 13:53

What whiskey will not cure, there is no cure for
  Seth & Victoria


Son passage à l’extérieur c’était bien déroulé, au-delà du nectar qu’elle était parvenue à se dégotter. Jusqu’ici, la blonde devait reconnaître avoir eu de la chance. Les hommes qui l’accompagnaient avaient été efficace et aucune mance d’importance ne leur était tombés dessus. Décidément, le problème le plus dangereux présentement n’était pas à l’extérieur des murs. L’état de Seth ne semblait pas s’être dégradé depuis leur dernière rencontre et elle en ressentait un sincère soulagement. Sa précieuse soeur n’avait malheureusement pas eu la même chance et Victoria comptait bien retourner près d’elle lorsqu’elle quitterait la compagnie de son leader. Pour sa part, elle ne comprenait même pas ce qu’elle avait bien pu faire pour se départir du virus et prendre du mieux à chaque jours jusqu’à guérir. Il faut croire que même lui n’était pas parvenu à la supporter bien longtemps.. De toute évidence, la surprise qu’elle avait apportée avec elle allait leur faire le plus grand des biens à tous les deux et à en juger par la réaction de l’homme, elle n’était pas la seule à être ravie de cette découverte. Faisant quelques pas vers lui, elle lui tendait la bouteille afin qu’il puisse constater que ce n’était pas une hallucination.

« On dirait bien oui ! J’ai eu de la chance. »

Suivant son invitation, elle s’approchait pour prendre place sur la chaise face à lui puis suspendait son geste. Ce serait après tout mieux d’avoir des verres et elle voulait éviter qu’il n’ait à se lever pour en chercher s’il en possédait. L’homme ne semblait peut-être pas pire que la dernière fois, mais il n’était pas pour autant mieux et elle voulait éviter qu’il se fatigue. Même dans un état peu favorable, le teint pâle et les traits tiré, le charisme qu’il dégageait demeurait bien présent. Ou peut-être était-ce ce petit penchant pour lui qu’elle n’était pas capable d’admettre qui l’a faisait accrocher autant à son regard et son déstabilisant sourire qu’elle chassa rapidement de son esprit.

« Tu as des verres quelques part ? Sinon on partage le goulot si tu n’y vois pas d’inconvénient. Je ne crois pas risquer d’avoir le virus une deuxième fois après tout. »

Bien qu’elle blaguait, il était vrai que si Seth n’en avait pas eu en sa possession, elle n’aurait eu aucune objection à utiliser la bouteille seulement. Suivant ses indications, elle prenait les deux verres puis s’approchait à nouveau de la table où elle venait prendre place. Ouvrant la bouteille, Vicky approcha le goulot pour sentir les effluves de l’alcool puis, elle remplit généreusement les deux verres avec une adresse dans chacun de ses mouvements qui démontrait l’habitude qu’elle avait les bouteilles.

« Qui sait, peut-être que le virus est vulnérable au whisky ! À ta santé. »

Formule de souhait courante qui prenait tout son sens en cet instant. Buvant une première traite de whisky, Vicky fermait les yeux quelques instants pour en profiter pleinement.

« Tout s’est bien passé lors de la sortie, à part quelques virulents, on n’a croisé aucun survivant. On a trouvé un peu d’eau et de nourriture, mais rien de suffisant pour tenir. Il va sans doute falloir faire beaucoup de fouille et peut-être envoyer des groupes en faire des plus éloignées. Je ne sais pas si nous sommes les seuls à avoir des problèmes d’eau. »

D’autre regroupement de survivants existaient à Kelowna et aux alentours et Vicky se demandait s’ils étaient aux prises avec le même mal, les mêmes problèmes. Si elle était prête à tout pour protéger sa soeur, c’était doublement vrai lorsqu’elle était dans un état aussi critique. Portant le whisky à ses lèvres, elle en prenait une deuxième longue gorgée, grimaçant à peine en l’avalant. Le regard porté vers Seth, elle se surprenait à lui avouer avec facilité.

« Malgré mon besoin qu’on trouve une solution à tout ça, j’ai quand même l'irrépressible envie de me vider la tête aujourd’hui grâce à cet honorable whisky. »

_________________
I hurt myself today
to see if I still feel
I focus on the pain The only thing that's real
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Contenu sponsorisé

À propos
Sac à dos


MessageSujet: Re: What whiskey will not cure, there is no cure for ft Seth   

Revenir en haut Aller en bas
 
What whiskey will not cure, there is no cure for ft Seth
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» 06. [Freeman's] Cure for Hangover...
» Eireann N. Callaghan
» WHISKEY - vous allez adorer la gnutgnuter
» La cure des fautes !
» Clergé de Saint Bertrand de Comminges

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
What Lies Ahead :: Kelowna & Beyond :: North Kelowna :: International Airport-
Sauter vers: