AccueilAccueil  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Terry - Welcome back

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

avatar
Trying to stay who I am

À propos
Sac à dos


▫ Ancien métier : Formation de pompier
▫ Occupation : Sécurité du mur et excursions
▫ Statut civil : Célibataire
▫ Lieu de naissance : San Francisco, USA



▫ Messages : 623
▫ Inscription : 17/04/2018
▫ Crédits : Blimey! Design & Tumblr
▫ Célébrité : Frank Dillane



Sac à dos
Possession:

MessageSujet: Terry - Welcome back   28.10.18 14:27


  Welcome back

Le virus faisait encore son petit bout de chemin. Mais contrairement à quelques jours en arrière, on voyait enfin une évolution. Certains guérissaient même si d’autres empiraient. Au moins, il y avait enfin un peu de positif et la noirceur dans ma tête me laissait quelque peu tranquille. Chez moi, tout était toujours pareil. J’étais malade sans l’être trop, juste de quoi m’affaiblir et m’embêter un peu, mais sans que je ne puisse rien faire. La fièvre me gênait encore et parfois ma vue se troublait toujours, mais ça restait pareil. J’étais à la fois soulagé que ça n’empire pas, mais aussi énervé que ça n’aille pas mieux. Depuis le temps que je me trainais ce virus, il aurait dû disparaître depuis longtemps. Mais je n’allais pas me plaindre.

Aujourd’hui, j’étais de guet au-dessus de la porte. C’était un poste que j’appréciais particulièrement. J’étais aux premières loges pour tout ce qu’il pouvait se passer et j’étais directement au courant de qui rentrait et sortait. J’avais l’impression d’être plus important qu’à un autre poste – ce qui n’était évidemment pas le cas puisque chaque poste avait son importance propre. J’étais une fois de plus appuyé sur la rembarde, guettant chaque mouvement alentour. Le virus semblait avoir immobilisé tous les vivants. Ça faisait longtemps qu’on n’en avait pas croisés. Après la dernière rencontre avec ceux de l’aéroport, on s’attendait à une revanche de leur part. Surtout après les dernières informations de Tobias, ils n’allaient certainement pas se laisser faire comme ça.

J’y repensais d’ailleurs souvent à ce que le blond nous avait dit, à Nessee et moi. Sur le moment, la colère envers la latina m’avait quelque peu voilé la face, mais maintenant que les jours avaient passé, je prenais enfin conscience de ce qu’il avait voulu dire, du fond de chacune de ses paroles. Parfois je n’en dormais pas. Nessee nous avait tous mis en danger, mais je ne pouvais pas lui reprocher ça éternellement. Elle avait fait une erreur et on en avait tous fait. Mais j’avais l’impression que cette fois-ci, les conséquences en seraient plus violentes. Si Tobias avait raison ? Si leur leader débarquait ici avec tout un groupe ? J’étais parfois prêt à faire mon sac et m’en aller avec Abby. Repartir vers de nouveaux horizons pour simplement la protéger. Mais je savais qu’elle était heureuse de s’être trouvé une place à Highgate. Elle s’était fait de nouveaux amis, se sentait utile. Pourtant dans un coin de ma tête, les paroles de Théophile tournaient toujours en boucle. Line était quelque part dans un endroit appelé le Temple. Et ça ne paraissait pas si loin. J’avais besoin de la retrouver elle aussi. Mais tous mes sentiments semblaient partagés. Je ne savais plus vraiment envers qui était ma loyauté. Ma famille ? La communauté ? Line ? Ou même Théophile ? Evidemment, Abby passerait toujours avant tout le monde, toujours.

Mes pensées cessèrent de tourner en rond dans ma tête lorsqu’une silhouette se présenta devant nous accompagnée d'un bruit de moteur. Je me relevai et attrapai mes jumelles pour voir de plus près. Les yeux se plissèrent, ne reconnaissant pas tout de suite de qui il s’agissait. Après toutes ces histoires avec Tobias, il pouvait s'agir de n'importe qui. Et la silhouette s’approcha et je reconnus cette moto et l'homme se trouvant dessus. Il s’agissait de Terrence. Il était passé à la Communauté il y a de ça plusieurs semaines. Il avait disparu du jour au lendemain et j’avais simplement pensé qu’il avait succombé à la vie – d’une manière ou d’une autre. Il n’avait pas eu l’air d’apprécier notre façon de vivre ici. Comme moi, tout lui semblait bien trop beau pour être vrai, tout paraissait bien trop faux.

J’adressai un léger signe de la main alors qu’il s’approchait des remparts et ordonnai gentiment au responsable de la porte de l’ouvrir. Puis je demandai à quelqu’un de prendre ma relève et descendit saluer Terry. Il ne se fit pas attendre et franchit la porte quelques secondes après. Je laissai échapper un sourire pour l’accueillir. « T’es finalement revenu ? J’te pensais mort bizarrement. » C’est que Terry ne semblait pas être du genre à se laisser faire ou à succomber facilement.

Codage par Libella sur Graphiorum

_________________

◇ Just a young man, with a quick fuse. I was uptight, wanna let loose, I was dreaming of bigger things and wanna leave my own life behind

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar

À propos
Sac à dos


▫ Ancien métier : Militaire à la retraite
▫ Statut civil : Célibataire
▫ Lieu de naissance : Houston (Texas)



▫ Messages : 839
▫ Inscription : 24/11/2016
▫ Crédits : PresleyCash (avatar) / Feuilledecarotte (signature)
▫ Célébrité : Norman Reedus



Sac à dos
Possession:

MessageSujet: Re: Terry - Welcome back   06.11.18 9:17

Welcome back
  Terrence et Noah

 



 Alors que le moteur rugissait, la bécane en fer qu’il avait mis plusieurs jours à retaper tout en l’adaptant à ses besoins, soulevait sur son passage des hordes de particules non élémentaires mais volages par le fait d'un temps exceptionnellement sec et ensoleillé. Après avoir quitté l’hôpital, Terry avait choisi de prendre la nationale avant de bifurquer à mi-parcours en empruntant la route terreuse qui devait le conduire jusqu’à la communauté d’Highgate. Il n’avait jamais emprunté cette route jusqu’alors mais il connaissait parfaitement le coin et il se faisait suffisamment confiance pour ne pas se perdre en cours de chemin. Il savait exactement où il devait aller pour atteindre son but, de toute manière il n’avait pas le choix, on comptait sur lui et il y avait tout particulièrement deux personnes qu’il tenait à voir se rétablir au plus vite.

Depuis que Leslie l’avait conduit dans cette communauté comptant pour la plupart des universitaires qui avaient trouvé refuge dans cet hôpital, il avait pu observer qu’un virus s’était peu à peu emparé de ces habitants. La première victime n’ était autre que sa propre fille Leslie. Au vu de ces symptômes, qui n’avait de prime à bord rien de très alarmant, il avait d’abord cru que la jeune fille avait attrapé une mauvaise grippe mais au fil du temps, il avait pu constater qu’elle n’était pas la seule à être victime de ce mal étrange et qu’elle avait la chance, dans son malheur, de faire partie de ceux dont les cas pouvaient être considérés comme étant légers. Une légère fièvre, un peu de toux, un état de fatigue notable mais cela s’arrêtait là. Il y avait cependant des cas beaucoup plus préoccupant de personnes littéralement terrassés par la fièvre, tenant à peine debout et crachant tripes et boyaux.

A force de fréquenter cet endroit, il avait bien constaté que la situation n’allait pas en s’arrangeant, mais il était loin de se douter du nombre impressionnant de personnes qui avait été touché avant que le dénommé Jonathan ne leur demande à tous de se réunir dans un grand Gymnase et là, il avait pu voir à quel point le virus s’était propagé et avait fait de victimes. Il n’aurait pourtant pas dû s’en étonner car après réflexion, ils vivaient tous dans un lieu clos, ce qui favorisait le développement de cette saleté. Lui-même avait commencé à ressentir les mêmes symptômes que sa fille. Depuis peu, il se sentait anormalement fatigué et fiévreux, mais il avait choisi de rien dire à quiconque estimant que pour le moment il n’y avait pas lieu de s’alarmer, d’autant plus qu’il devait s’acquitter d’une tache essentiel qui pourrait peut-être, du moins l’espérait-il, les aider à vaincre cette saloperie. Il était peut-être en effet, l’une des rares personnes à savoir où trouver un médecin dans ce monde chaotique.
Il ignorait jusqu’à quel stade pouvait se développer cette saloperie mais en sortant, il avait croisé un gamin d’une vingtaine d’année à peine, délirant sur une civière que soulevait deux de ses amis. Du sang s’écoulait sur son visage et l’état préoccupant de ce gosse qu’il ne connaissait pourtant pas, lui avait fait évaluer différemment la situation qui était très loin d’être ce qu’elle paraissait, et qui allait bien au-delà d’une simple mauvaise grippe.

Sans attendre, il avait enfourché sa moto et avait pris la direction du seul endroit qu’il connaissait qui abritait actuellement un médecin : Highgate. Il avait préalablement jeté un œil à la précieuse liste que lui avait remis Jonathan avant de la plier dans la poche intérieur de sa veste, espérant qu’Eddie pourrait l’aider à lui fournir ce que le scientifique avait réclamé. Dans le pire des cas, ils pourraient toujours s’arrêter dans un laboratoire pharmaceutique ou ailleurs, au passage si c’était nécessaire. Il n’avait posé aucune question à Jonathan lorsque ce dernier lui avait remis la liste, ce n’était ni le lieu ni le moment, mais l’espace d’un court instant, il était resté perplexe devant sa demande. Il n’avait pas immédiatement compris comment il puisse être possible qu’il n’ait pas trouvé ce qu’il recherchait au sein même de l’établissement hospitalier, mais à peine s’était-il posé la question qu’il avait presque aussitôt compris et ce constat était loin d’être rassurant. Les réserves médicamenteuses avaient probablement dû être pillées en grande partie bien avant qu’ils ne s’établissent dans l’hôpital. Que leur restaient-ils au juste ? En resterait-il assez pour soigner tout le monde ?

Jonathan prétendait savoir ce qu'il faisait et avoir la situation en main, mais Terry ne lui faisait pas confiance. L'homme n'était qu'un scientifique, un professeur d'université de surcroit, il n'était pas médecin. Peut-être était-il brillant dans le domaine des recherches et probablement avait-il des notions en médecines, davantage que lui du reste, mais il n'était pas médecin. Aussi douteux que puisse être son humour, il n’avait confiance qu’en une seule personne dans ce domaine, parce qu’il avait fait ses preuves et cet homme c’était Eddie. Les hauts murs de Highgate ne tardèrent pas à se profiler au loin, l’incitant à accélérer son allure pour atteindre plus rapidement son objectif, avant de ralentir et de se stabiliser devant les hautes portes qui les protégeaient de l’extérieur.
Lentement les lourdes portes s'ouvrirent pour lui offrir un passage dans lequel Terrence s’engouffra en roulant au pas avant de s'arrêter devant Noah qui était venu l'accueillir. Coupant le moteur, il serra la main que le jeune homme lui tendait d'une poigne puissante et virile avant de descendre de moto tout en souriant à la remarque de son vis-à-vis. Il n’était resté que peu de temps au sein de cette communauté, même si à l’époque ça lui avait paru une éternité, mais il y avait des visages et des personnes qu’il n’était pas prêt d’oublier. Noah était l’une d’entre elle.

- Content que ce soit pas le cas, répondit-il amusé par sa remarque. C'est bien calme, où sont tous les autres ?

Terry avait machinalement jeté un regard sur les environs et fut surprit de constater que tout était relativement calme alors que des souvenirs qu’il en avait gardé, cette communauté grouillait d’activité. Il n’y avait d’ailleurs pas grand monde à bien y regarder. En dehors de Noah et des personnes qui lui avaient ouvert la porte tout était beaucoup trop calme et cette atmosphère lui glaça les sangs presque aussitôt. Tous ses sens en alerte lui hurlaient qu’il se passait quelque chose d’anormal et de grave.

- Qu’est-ce qui se passe ici ? Où sont Catherine et Tennessee ?


 
 
 

_________________
La vie est une succession de choix
Tu ne peux pas faire deux fois la même erreur, car la deuxième fois ce n'est pas une erreur, c'est un choix Code by Northern lights
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
Trying to stay who I am

À propos
Sac à dos


▫ Ancien métier : Formation de pompier
▫ Occupation : Sécurité du mur et excursions
▫ Statut civil : Célibataire
▫ Lieu de naissance : San Francisco, USA



▫ Messages : 623
▫ Inscription : 17/04/2018
▫ Crédits : Blimey! Design & Tumblr
▫ Célébrité : Frank Dillane



Sac à dos
Possession:

MessageSujet: Re: Terry - Welcome back   02.12.18 11:43


  Welcome back

Terrence me serre la main et semble s’intéresser aux alentours. Il s’inquiète du calme qui règne et doucement, mon regard fait aussi le tour du lieu. Les rues sont effectivement vides et seul les gardes se trouvent dans les environs. Je soupire un instant et tourne à nouveau mon regard vers lui. « Un virus nous a tous mis K.O. La majorité des gens sont enfermés chez eux. » Un petite moue se glisse sur mon visage. « Certains sont plus atteints que d’autres, mais beaucoup préfèrent rester chez eux que de traîner dans les rues. Les plus résistants continuent de faire la sécurité mais on commence à manquer de monde. » Je ne sais pas s’il a envie ou besoin de savoir tout ça, mais je lui fais confiance et il mérite de savoir ce qu’il se passe.

Il demande ensuite où sont Katherine et Nessee et un autre soupire me prend. « Katherine est clouée au lit. Elle est fortement atteinte, tout comme Eddie qui doit faire partie des cas les plus violents. » Ce qui ne nous aide pas. Nous avons besoin de notre médecin et son état est vraiment préoccupant. « Et Nessee… Elle est un peu atteinte, comme moi, mais elle arrive aussi à se gérer. Elle doit être occupée quelque part. » Je ne sais pas quelles activités lui avaient été confiées pour aujourd’hui mais elle n’est pas de garde.

« Tu n’es pas malade toi ? » Le virus semble avoir touché une grande partie d’Highgate et ils ne sont que très peu à ne pas avoir présenté de symptômes. Et comme je ne sais pas où Terry a vécu durant son absence, il aurait très bien pu développer lui aussi cette maladie.

Mais en l’observant de plus près, il ne me paraît pas vraiment malade. Du moins, pas gravement. Peut-être pourrait-il présenter une petite fièvre, mais il ne semble pas en mauvais état. « Tu as vécu là-dehors depuis que tu es parti ? » Ça ne me regarde peut-être pas vraiment, mais j’ai envie de savoir s’il a pu trouver d’autres gens, si le virus s’est propagé ailleurs ou s’il ne fait rage qu’à Highgate. On agirait certainement différemment en sachant si Highgate est le seul à être touché ou non.

Mais peut-être qu’il aimerait d’abord se reposer de son voyage. Je ne sais pas d’où il vient, il peut venir de loin. Ou qu’il venait pour une raison précise. « T’es revenu pourquoi ? » La question est peut-être posée abruptement mais après tout, à quoi bon tourner autour du pot. Comme Terrence n’appréciait pas l’ambiance trop sécuritaire de Highgate, je ne vois donc pas trop pourquoi il serait revenu. Je sais qu’il appréciait certaines personnes de la communauté mais il n’a pas l’air du genre à s’attacher réellement. Sûrement pour les mêmes raisons que moi ; une peur de les perdre. Ou qu’il a toujours été un loup solitaire. Je ne connais rien de lui après tout. Nous n’avons pas beaucoup parlé durant son séjour ici. Juste de quoi me rendre compte de son point de vue sur la Communauté.

Codage par Libella sur Graphiorum

_________________

◇ Just a young man, with a quick fuse. I was uptight, wanna let loose, I was dreaming of bigger things and wanna leave my own life behind

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Contenu sponsorisé

À propos
Sac à dos


MessageSujet: Re: Terry - Welcome back   

Revenir en haut Aller en bas
 
Terry - Welcome back
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» R.M.S TITANIC IS BACK!
» Flash-Back with Hitsu [PV: Zelles Hitsugaya]
» Terry Jownes' Trial
» Davy Back Fight !
» I'll never forget. Please, come back. ♦ Lou

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
What Lies Ahead :: Kelowna & Beyond :: North Kelowna :: Highgate-
Sauter vers: