AccueilAccueil  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 c'est une histoire qui parle d'un baton de sourcier... (bianca&james)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

avatar

À propos
Sac à dos


▫ Ancien métier : lycéenne
▫ Occupation : s'occupe en cuisine
▫ Statut civil : Célibataire
▫ Lieu de naissance : Palo de Somiedo, en Espagne



▫ Messages : 113
▫ Inscription : 08/09/2018
▫ Crédits : angel dust (avatar)
▫ Célébrité : Odeya Rush



Sac à dos
Possession:

MessageSujet: c'est une histoire qui parle d'un baton de sourcier... (bianca&james)   10.11.18 19:25

Je m’ennuyais terriblement. Vraiment. A un tel point que j’étais couchée sur la table d’une salle de repos totalement dépouillée, où il restait à peine quelques trucs qui traînaient, et cette table. Je m’ennuyais parce que comme l’eau manquait, immanquablement, je me rendis compte combien c’était nécessaire pour vivre, l’eau. D’abord parce que boire, c’était bien. Mais aussi parce que cuisiner sans eau, ça s’avérait… Compliqué. Du coup, si j’avais un plat à faire dans la journée, j’avais du bol.

Je savais que certains grands discutaient avec d’autres grands de d’autres endroits pour s’entraider. Histoire d’avoir un peu plus d’eau. Mais en vrai… Même le récolteur d’eau de pluie, il donnait pas grand-chose. Bref. J’avais soif. Et je M’ENNUYAIS. « Gniiiiiiiiiiiiiii ! » Ce bruit de bouche qui ne voulait strictement rien dire fut accompagné de ces espèces de convulsions de membres qui tapèrent sur la table, façon enfant qui faisait des caprices dans un supermarché, allant jusqu’à se coucher à terre.

Je me couchai ensuite sur le flanc. Même E était occupé, à faire je ne savais pas trop quoi. Alors, j’étais toute seule la plupart du temps, n’embêtant pas tout le temps Eli’ qui avait bien à faire aussi. Donc je passais le temps à ne pas faire grand-chose, surtout avec cette sale grippe qui me mettait K.O. la plupart du temps.

Sauf que couchée sur le flanc, je vis un reflet lumineux d’un coup, réflexion du soleil de derrière la fenêtre sur un objet juste en face, à moitié caché derrière une armoire. Curieuse, je me dirigeai vers cet objet, un peu comme si j’étais ce dresseur de dinosaure s’approchant de façon très lente. Comme si l’objet allait m’attaquer soudainement !

Sauf qu’il ne m’attaqua pas une seule seconde. C’était un baton de sourcier ! J’avais déjà vu une vidéo Youtube qui expliquait comment fonctionnait cet objet, qui était fascinant à mes yeux. A aucun moment je me disais que c’était totalement de l’intox, le fait de pouvoir trouver de l’eau avec un tel objet, au contraire, j’avais toujours cette naïveté de l’enfance qui ne décrottait pas, malgré mes dix-sept ans.

J’eus un véritable regain d’énergie ! Vraiment ! Sautillant partout, je n’avais qu’une seule idée en tête, m’en servir au service de la Lyssa Squad, je sortis donc en bombe de cette salle de repos qui m’avait vue entrer léthargique pour en sortir folle de joie. Je devais sortir, absolument. Vraiment. Mais pour sortir, j’avais besoin que quelqu’un m’accompagne. J’avais avancé dans mes cours avec Malka, j’apprenais à me servir des objets et de mes mains pour me défendre, mais ce n’était pas encore assez pour être sûre de moi, non.

Alors, j’allais avoir besoin de la première personne venue… JAMES ! Au détour du couloir, son visage connu me frappa aux yeux, et je sautai vers lui, sans politesse aucune, comme d’habitude, et lui demander : « James ! Ven conmigo ! Tengo una manera de encontrar agua ! » avant de me calmer, me disant que l’espagnol n’était peut-être pas dans ses cordes. Certes, je l’avais vu gérer une bagarre et Eli’ m’en avait dit du bien, mais l’espagnol… Je me corrigeai alors pratiquement immédiatement, comme je pus : « J’ai trouvé un moyen… de… de trouver de l’eau ! Viens avec moi ! » tout en lui montrant mon bâton de sourcier, l’air véritablement fier et prêt à en découdre.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar

À propos
Sac à dos


▫ Ancien métier : Etudiant en médecine
▫ Occupation : Participe aux excursions et fait office de doc quand il le faut
▫ Statut civil : Célibataire...
▫ Lieu de naissance : Irelande, Dublin



▫ Messages : 22
▫ Inscription : 25/10/2018
▫ Crédits : Lux Aeterna
▫ Célébrité : Dylan O'Brien



Sac à dos
Possession:

MessageSujet: Re: c'est une histoire qui parle d'un baton de sourcier... (bianca&james)   11.11.18 18:03

L'irlandais s'est levé, ce matin, d'une humeur plutôt quelconque. Les heures ont passées, il a croisé quelques personnes sans vraiment s'y intéresser. Et surtout, il a dévoré un déjeuner du diable. C'est qu'il faut le nourrir, cet énergumène ! Vous ne connaissez pas James Walsh si vous ne l'avez jamais vu manger... C'est effrayant. Et il aime la bonne bouffe, cet affreux.

Après ces quelques aventures bien mornes, il décide de se balader un peu dans cet hôpital qui lui rappelle des souvenirs. Mains dans les poches, d'un pas nonchalant, il déambule dans les couloirs, le silence comme seul allié. Ou plutôt l'absence de sons. Il perçoit parfois quelques bruits lointains, comme derrière un voile. Et se rend compte que quelques groupes discutent dans un couloir bien plus proche qu'il ne le pensait. Il va lui falloir régler ses problèmes d'appareils, et très vite... Il se débrouille, sans ses oreilles. Après tout, il a eu le temps de se faire à ça.

James tourna à l'angle d'un ultime couloir lorsqu'une tornade lui saute presque au visage, un cri du coeur s'échappant de sa gorge. Un sourire s'étire sur ses lèvres alors qu'il la reconnait, la sublime Bianca. Sans la moindre forme de politesse, ce qui ne choque pas notre irlandais, la fille crie dans un espagnol merveilleux, une question. Ou ce qu'il suppose en être une. James tourne légèrement son oreille droite vers elle, alors qu'elle se répète, en anglais. Et il sourit, en rit presque. Il se contrôle, il ne veut pas la blesser. Mais... un bâton de sourcier ? C'est terriblement risible... Pourtant, devant le visage d'enfant enthousiaste de Bianca, il ne peut s'empêcher de sourire.
Il avait besoin de ça. D'un brin de fraicheur.

- Quelle trouvaille !! Ca tombe bien, j'ai la gorge, on dirait un désert aride !

Il respire, reprend.

- Mais où est-ce que t'as trouvé ça ? T'es pas sortie, quand même ?

James se retient toujours de rire. Son sourire fait reflet au sien et il lui prend la main sans même attendre une seconde.

- T'es une petite maligne, j'suis sûr on va trouver plein d'eau qu'on va ram'ner pour les autres ! J'en ai vu un, une fois, on est tombé sur tout un puits d'eau trop fraiche.

Etrange de réagir ainsi ? Aussi naturellement à une idée si absurde ? James aime vraiment cette fille, il ne veut pas la vexer. Et pourquoi ne pas s'amuser un peu, dans ce monde si triste d'apocalypse zombiesque ? L'irlandais aime rire. Et le sourire de Bianca vaut bien de chercher un peu d'eau avec un bâton. Surtout que... qu'est-ce qu'elle est drôle !
Il ne la mettra pas en danger. Ils ne se connaissent pas depuis longtemps, ne savent pas grand chose l'un de l'autre. Mais elle a ce quelque chose qui lui donne confiance. Et après tout, Elijah l'aime beaucoup. Hormis ces quelques détails, James a toujours eu le bon feeling avec ses nouvelles connaissances. Comme un instinct, des prédictions. Il le sent, lorsqu'il match avec quelqu'un. Et cette jeune fille, il le sent, elle est un petit ange rigolo et étrange qu'il faut protéger.
S'il ne le fait pas... Elijah lui tordra le cou. Et il l'aime bien, son cou de dieu grec. Il y tient.

- Donc je suis ton homme, jolie demoiselle ! Ordonnes-moi et nous partons à la chasse à l'eau !

_________________

Some of us have to make mistakes. Some of us are human.

©endlesslove.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar

À propos
Sac à dos


▫ Ancien métier : lycéenne
▫ Occupation : s'occupe en cuisine
▫ Statut civil : Célibataire
▫ Lieu de naissance : Palo de Somiedo, en Espagne



▫ Messages : 113
▫ Inscription : 08/09/2018
▫ Crédits : angel dust (avatar)
▫ Célébrité : Odeya Rush



Sac à dos
Possession:

MessageSujet: Re: c'est une histoire qui parle d'un baton de sourcier... (bianca&james)   11.11.18 19:33

Il avait l’air tout aussi excité que moi, James, et c’était vraiment génial. Bon, il utilisait parfois des mots que je ne comprenais pas, aride ? Mais je m’en moquais, j’aurai bien le temps de demander plus tard à Laszlo le sens de tout ça. Quand il s’inquiéta que je sois sortie, je le détrompai : « Non ! Promis ! J’ai trouvé dans la salle, là. » Je la pointai du doigt. Je n’allais certainement pas oser sortir, E m’en empêchait encore, Eli’ était d’accord, sans parler que Malka ne m’avait pas encore autorisée.

En tout cas il avait l’air de me croire, car il m’attrapa la main libre, sûr qu’on allait en trouver. J’aimais cette confiance, en plus il était déjà arrivé à trouver un puits, c’était trop bien ! J’avais le sourire qui faisait le tour de ma tête, j’étais bien trop contente. Surtout qu’il me faisait sentir comme une princesse, à dire qu’il était à mes autres. Pour m’amuser, je pris même un de ces airs hautains que les vraies princesses, Leonor et Sofia, de mon pays prenaient parfois… J’aimais bien. C’était amusant ! La chasse à l’eau.

Alors ni une ni deux, je tirai James vers la sortie. J’avais vraiment envie que ça marche, d’avoir un peu de magie dans mes mains – à moins que ça soit de la science. Je ne savais pas trop. Au moment de sortir, j’eus tout de même un petit moment d’hésitation. Je savais que j’allais un peu contre l’avis de beaucoup de personnes, mais je n’étais pas seule, il y avait James avec moi, et il avait l’air fort, hein ? Pour me rassurer, je le regardai. Puis, je me remis à marcher vite vers le dehors. Une fois arrivée dans un endroit avec de la terre, je tendis devant moi le bâton de sourcier, le tenant par les branches du Y qu’il formait.

Je me mis à marcher un peu au hasard, attendant que cette espèce de baguette magique se mette à vibrer, ou bouger toute seule, je n’en savais rien à vrai dire. C’était la première fois que je faisais ça. « Je me sens un peu bête ! » Je riais, mais c’était vrai, il ne se passait pas grand-chose. J’en venais même à me demander si le bâton était cassé… Mais est-ce que ça pouvait être cassé ? Je n’en savais rien. A vrai dire, j’y allais un peu à l’aveugle. … Peut-être que c’était ça le truc ? « Dis… Tu crois qu’il faut que je ferme les yeux pour que ça marche ? » Puisqu’il avait dit avoir déjà réussi à trouver de l’eau avec ça, il devait savoir ! Peut-être qu’il pourra me donner des conseils ? Ou alors, peut-être que c’était parce qu’il avait la magie du sourcier et pas moi. C’était possible, un peu comme dans Harry Potter, avec les moldus et les sorciers.

Si c’était ça, j’allais être un peu triste d’être une moldue. Mais contente de connaître un sorcier !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar

À propos
Sac à dos


▫ Ancien métier : Etudiant en médecine
▫ Occupation : Participe aux excursions et fait office de doc quand il le faut
▫ Statut civil : Célibataire...
▫ Lieu de naissance : Irelande, Dublin



▫ Messages : 22
▫ Inscription : 25/10/2018
▫ Crédits : Lux Aeterna
▫ Célébrité : Dylan O'Brien



Sac à dos
Possession:

MessageSujet: Re: c'est une histoire qui parle d'un baton de sourcier... (bianca&james)   Hier à 17:49

Il se laisse entrainer, l'irlandais, par la petite tornade de lumière. Et il ne s'en plaint pas, bien vite oublié les préoccupations et sa soeur qui va sans aucun doute lui cavaler après, avec son caractère de cochonne. Et sa façon irritable de vouloir toujours se mêler de sa vie... même alors qu'il n'est plus un gamin et qu'il peut prendre ses propres décisions. Seul.
Aujourd'hui, il succombe à la jolie Bianca et sera son chevalier. Alors, quand elle le tire vers la sortie, il se laisse faire. Un sourire aux lèvres, heureux de ne pas avoir laissé son flingue dans la chambre. Il espère ne pas avoir à en faire usage... mais on ne peut jamais être sûr. Mieux vaut être paré.

James la sent hésitante, mais elle reprend vite sa marche rapide, excitée par ce bâton de sourcier, une trouvaille qui semble la séduire plus que n'importe laquelle. Le duo improbable se glisse à l'extérieur, le corps de l'irlandais se tend. Il met toute son attention sur son oreille droite, en quête du moindre bruit suspect. Si l'on savait qu'il guidait Bianca à l'extérieur... on le foutrait probablement dehors. Enfin, c'est ce qu'il imagine. Et il peut comprendre, on ne plaisante pas avec la sécurité, ces jours-ci. Ces jours-ci ? Depuis ces dernières années, pour être plus précis.

Au premier tas de terre, la jeune fille se stoppe et James manque de lui rentrer dedans. Fort heureusement, les réflexes sont plus rapides. Il se tourne alors vers elle et la voit s'emparer de son bâton, le brandir au-dessus de la terre. Elle marche, au hasard, et il la suit, amusé par la situation. Comment aurait-il pu prévoir pareil retournement ? C'est une excellente question. Dans tous les cas, il la suit et observe ses moindres gestes, gardant son oreille presque valide toujours aux aguets.

- Mais non, c'est juste très aléatoire. C'est un truc qui fonctionne avec les courants telluriques, j'crois, ou un truc dans le genre. Après j'suis pas spécialiste. Si ça marche pas tout de suite, c'est normal, qu'on m'a dit.

Il ne veut surtout pas briser son rêve, même s'il le sait bien, ils ne risquent pas de trouver grand chose... Il lui sourit alors qu'elle lui pose une question, l'air préoccupée.

- Peut-être, essayes. Concentres-toi sur le bâton. Attends...

Il s'avance et se place derrière elle, pose ses mains sur ses épaules.

- Comme ça tu ne risques rien, tu fonceras pas dans un poteau ou un mur.

Il rit, quelques secondes, imaginant la scène. Une petite chercheuse d'eau, avec son bâton, rentrant en collision avec un mur. En réalité, ce n'est pas vraiment drôle... elle pourrait se faire mal. Enfin, la situation serait comique, si l'on savait ce qu'ils venaient faire dehors. Un bâton de sourcier... Quelle idée ! Pourtant, il sourit et se contente de suivre la douce folie d'un rêve étrange.

- Vas-y, petite sorcière, trouves-nous de l'eau !

Et il la suit, la guide. Il lui faudrait trouver un moyen, n'importe lequel, pour lui donner un peu d'eau... il s'en voudrait si elle n'obtient pas ce qu'elle rêve de trouver.

_________________

Some of us have to make mistakes. Some of us are human.

©endlesslove.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Contenu sponsorisé

À propos
Sac à dos


MessageSujet: Re: c'est une histoire qui parle d'un baton de sourcier... (bianca&james)   

Revenir en haut Aller en bas
 
c'est une histoire qui parle d'un baton de sourcier... (bianca&james)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Pages d'histoire des hommes et des femmes d'Haiti et leurs épisodes
» Page d'histoire: Tiresias Augustin Simon Sam, president.
» Pourquoi organise-t-on tant d'elections en haiti?
» Une petite histoire ... pour se remonter le moral !
» « Mais j'trouve pas de refrain à notre histoire... »

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
What Lies Ahead :: Kelowna & Beyond :: Downtown :: General Hospital-
Sauter vers: